La langue française

Européaniste

Définitions du mot « européaniste »

Wiktionnaire

Adjectif

européaniste \ø.ʁɔ.pe.a.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’européanisme politique.
    • Pour les pères fondateurs, dépositaires d’un courant de pensée démocrate-chrétien nourri des projets européanistes de l’entre-deux-guerres, la définition implicite était celle d’une unité de civilisation, héritée d’une longue histoire partagée, et de valeurs communes, patrimoine religieux, spirituel et philosophique. — (Jean-Paul Burdy, La Turquie est-elle européenne ? : contributions au débat, 2004)

Nom commun

européaniste \ø.ʁɔ.pe.a.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne partisane d’un européanisme politique.
    • Certains peuvent être qualifiés d’européanistes dans la mesure où leur finalité est d’accroître la force du mécanisme européen de protection des droits de l’homme, tandis que d’autres sont plutôt étatistes puisque leur but est le maintien de certaines prérogatives de l’État. — (Jean-François Renucci, Droit européen des droits de l’homme : Droits et libertés fondamentaux garantis par la CEDH, 2013)
    • Dans le cadre de la construction européenne, le clivage politique s’effectue entre les souverainistes, qui défendent l’indépendance des États, et les européanistes, qui prônent une Europe dépassant la souveraineté des États. — (Carolina Cerda-Guzman, Droit constitutionnel et institutions de la Ve République 2014-2015, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « européaniste »

Dérivé de européanisme et composé de européen avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « européaniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
européaniste œrɔpeanist

Évolution historique de l’usage du mot « européaniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « européaniste »

  • Il faut selon lui laisser les souverainetés s'exprimer, ne pas les opposer, tout en reconnaissant une transformation de la souveraineté nationale en droit, et une globalisation du droit, qui suit celle de l'économie et d'une partie de l'opinion. Cet européaniste convaincu cite en exemple l'actualité récente de Boeing, dont l'interdiction de vol des 737 Max a été imposée aux États-Unis et à un Donald Trump réticent sous pression des États européens et de l'opinion publique, portée par des consommateurs anxieux et en colère. Une forme d'hommage rendu aux pères fondateurs de l'Europe, inventeurs du ­processus de fabrication du droit européen, mû par l'interdépendance entre États, le développement des échanges et la création progressive d'une opinion internationale à l'origine de la création de normes juridiques.  lejdd.fr, L'Europe du droit est-elle possible?
  • Nous avons rempli nos objectifs. Le premier était de nous tourner à nouveau vers l’Europe. J’ai toujours été un européaniste convaincu. Une grande partie de notre population vient d’Europe, et nous avons avec elle des liens historiques et culturels, mais aussi économiques. Pendant longtemps, nous avons plutôt regardé ailleurs [vers les Etats-Unis]. Le Monde.fr, Alberto Fernandez : « Laissez-moi du temps pour reconstruire l’économie argentine »
  • L’Italie est un pays profondément européen et « européaniste ». À force d’entendre des propos racistes de la part de la Hollande qui n’a aucune leçons à donner par son statut de paradis fiscal ou de l’Allemagne, un pays connu pour son blanchiment d’argent sans mesure, la population va sentir le caractère anti-sud de ces discours. Il y a un risque important qu’un pays profondément européen se dise que si l’ Union Européenne la lâche il y a des avantages à se tourner vers la mafia. Cela peut être une hypothèse à ne pas mettre de côté. Atlantico.fr, Coronavirus : la mafia s’installe dans les failles de l’État italien… et pourrait bien remonter en France | Atlantico.fr
  • C’est ce que la décision énonce, en retenant que « la CJUE est compétente pour connaître de ces questions d’interprétation relatives aux dispositions du TCE, en vertu de l’article 267 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne en ce qu’elles visent à assurer l’application uniforme du droit de l’Union européenne et la cour d’appel de Paris, juridiction de l’ordre judiciaire, devant faire application des dispositions du TCE pour apprécier la compétence du tribunal arbitral, a la faculté de saisir la Cour de justice de ces questions d’interprétation, peu important que le différend des parties ait été soumis en premier lieu à un tribunal arbitral ». La cour d’appel ajoute que « le critère d’application de cette procédure est exclusivement tiré de la qualification de l’acte dont l’interprétation est sollicitée, à l’exclusion de toute considération relative à la nature du litige au principal ou à la qualité des parties devant le juge national ». Une telle analyse pourrait satisfaire les européanistes. , Droit de l’arbitrage interne et international : panorama 2019 | Dalloz Actualité
  • Ce livre développe et amplifie l’argumentaire des articles dans lesquels Jean-Paul Demoule critique depuis les années 1980 la notion de peuple indo-européen, qu’il qualifie de «  mythe  ». Une très longue partie (environ la moitié du volume) est consacrée à une histoire de la recherche indo-européaniste, en insistant tout particulièrement sur les dérives ou récupérations dont elle a trop souvent été l’objet, ou dont certains savants ont parfois été, hélas, les acteurs, conscients ou non. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Mais où sont passés les Indo-Européens ? - Le mythe d’origine de l’Occident - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Quelle a été la cause de ces échecs passés ? Chaque cas est naturellement différent, mais on retrouve en dénominateur commun une crise réfractaire à tout traitement et qui se prolonge sur une dizaine d’années, jusqu’à ce que le seul dénouement possible se résume à la disparition de l’Etat [supranational]. Dans le cas de l’UE, le problème vient de l’idéologie “européaniste” des élites dirigeantes, qui ont transféré les pouvoirs des capitales nationales à des institutions européennes centralisées plus vite que ne le souhaitaient leurs populations. Les électeurs pouvaient encore le tolérer quand la conjoncture était bonne. Mais les choses ont changé lorsque l’Europe a été durement frappée par la crise et que ses institutions ont dû prendre des décisions – sur des questions monétaires ou de politique migratoire – qui ne faisaient l’objet d’aucun consensus entre les partenaires européens. Courrier international, Histoire. L’inéluctable disparition de l’Union européenne

Traductions du mot « européaniste »

Langue Traduction
Anglais europeanist
Espagnol europeísta
Italien europeista
Allemand europäer
Chinois 欧洲主义者
Arabe أوروبي
Portugais europeísta
Russe europeanist
Japonais ヨーロッパ人
Basque europeanist
Corse europeanista
Source : Google Translate API

Européaniste

Retour au sommaire ➦

Partager