La langue française

Euphémisation

Sommaire

  • Définitions du mot euphémisation
  • Étymologie de « euphémisation »
  • Phonétique de « euphémisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « euphémisation »
  • Citations contenant le mot « euphémisation »
  • Traductions du mot « euphémisation »

Définitions du mot euphémisation

Wiktionnaire

Nom commun

euphémisation \ø.fe.mi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’euphémiser, adoucissement, édulcoration sémantique.
    • L’impératif d’assimilation est une euphémisation de la disparition. Une façon de souhaiter que les musulmans de France, à quelque degré qu’ils le soient, ne le soient plus. Ne le disent ni ne le revendiquent, ne l’expriment ni ne l’assument. — (Edwy Plenel, Pour les musulmans, La Découverte, Paris, 2014, p. 78.)
    • Réforme de la Justice : l’introduction d’une rationalité managériale comme euphémisation des enjeux politiques.
    • On sait les méthodes d’euphémisation et de codification du langage que l’appareil nazi emploiera pour mettre en œuvre la « solution finale ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « euphémisation »

(Siècle à préciser) De euphémiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « euphémisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
euphémisation œfemisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « euphémisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « euphémisation »

  • La palme de l’euphémisation revient à France 3 Occ­i­tanie : les vio­lences à l’encontre des agents de sécu­rité sont des « inci­dents » et l’agression des antifas n’est plus finale­ment qu’un « face à face  entre mil­i­tants antifas­cistes et mem­bres d’extrême droite ». Plus d’agresseurs ni d’agressés, mais un « face à face » qui opposerait des mil­i­tants rad­i­caux. Le choix des mots a encore une fois toute son impor­tance : les mil­i­tants « antifas­cistes » sont cen­sés défendre une cause noble, la lutte con­tre le total­i­tarisme, tan­dis que le terme de « mem­bres d’extrême droite » évoque un extrémisme dan­gereux. Le point God­win est presque atteint. Encore un effort, cama­rade jour­nal­iste ! Sans sur­prise, Robert Ménard est qual­i­fié de « maire d’extrême droite ». On apprend en con­clu­sion de l’article que cette action s’inscrit dans le cadre d’une « guerre con­tre les grou­pus­cules d’extrême droite qui font leur réap­pari­tion dans la ville rose ». France 3 donne toute­fois la parole à Robert Ménard qui men­tionne des précé­dents avec Alain Finkielkraut et Syl­viane Agacin­s­ki. Ce qui nous amène, en l’absence d’informations plus com­plètes à ce sujet dans les médias de grand chemin, à inscrire ces événe­ments dans un con­texte plus large. Ojim.fr, Violences des antifas à Toulouse : banalisation et euphémisation des médias de grand chemin | Ojim.fr
  • Pour cela, le Rassemblement national avait opté pour une triple stratégie : enracinement local ; débordement et enrôlement de la droite ; euphémisation du discours. Ces trois piliers de la notabilisation de l’extrême droite constituaient la victoire « posthume » de Bruno Mégret sur Jean‑Marie Le Pen, lequel s’était toujours montré rétif à la moindre autonomie politique de ses élus locaux. Courrier des maires, Le Rassemblement national isolé ou l’échec annoncé du lepénisme municipal
  • Oui, les mots peuvent être un instrument de manipulation des esprits. Le management a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, les chefs ne sont plus autant dirigistes que cela pouvait être le cas au début du XXe siècle par exemple. Les valeurs qui sont prônées au sein des entreprises relèvent plutôt de la concertation. Le langage agit alors pour procéder à une euphémisation du discours de pouvoir au sein de l’organisation. Il y a toujours un discours de pouvoir mais il est minimisé. Parler d’« accompagnement de la mobilité », pour caractériser une incitation au départ, c’est un moyen d’adoucir la conception que l’on se fait de la finalité de cet acte. Manifester de l’empathie tout en soulignant l’inéluctabilité d’une réorganisation peut être un moyen de manipuler, d’enfermer la pensée. Politis.fr, « Le langage procède à une euphémisation du discours de pouvoir au sein des entreprises » par Antoine Cariou | Politis
  • Cécile Alduy C’est un point essentiel et pernicieux de la sémantique macronienne : au-delà de l’importation du vocabulaire de l’entreprise et de la finance pour conceptualiser un « projet France » dépolitisé à force d’être réduit à une pure équation économique, il y a cette euphémisation permanente des conflits sociaux, des difficultés réelles, de la violence sociale. Orwell avait déjà théorisé cette attaque du politique contre le sens des mots : « Les discours et les écrits politiques sont aujourd’hui pour l’essentiel une défense de l’indéfendable. (…). Des villages sans défense subissent des bombardements aériens, leurs habitants sont chassés dans les campagnes, leur bétail est mitraillé, (…) : cela s’appelle la pacification.  » L'Humanité, Cécile Alduy : « L’euphémisation permanente est un point essentiel de la sémantique macronienne » | L'Humanité
  • C'est à l'aune de l'indistinction que nous pouvons comprendre l'apparition d'un phénomène nouveau: l'antisémitisme sans antisémites. Il est en effet frappant de constater le déni ou l'euphémisation (généralement par l'affirmation d'un antisionisme radical) devant le procès en antisémitisme (sur ce point, on lira avec grand profit Isabelle Kersimon et Jean-Yves Pranchère, «Onfray et les Juifs»). Slate.fr, Front populaire de Michel Onfray, un nationalisme qui ne dit pas son nom | Slate.fr

Traductions du mot « euphémisation »

Langue Traduction
Anglais euphemization
Espagnol eufemización
Italien euphemization
Allemand euphemisierung
Chinois 委婉的
Arabe تلطيف
Portugais eufemização
Russe euphemization
Japonais 冒涜
Basque euphemization
Corse eufemizazione
Source : Google Translate API
Partager