La langue française

Étouffage

Sommaire

  • Définitions du mot étouffage
  • Étymologie de « étouffage »
  • Phonétique de « étouffage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étouffage »
  • Citations contenant le mot « étouffage »
  • Traductions du mot « étouffage »

Définitions du mot « étouffage »

Trésor de la Langue Française informatisé

étouffage « action d'étouffer les chrysalides des vers à soie » (Rob.)

Étouffage, subst. masc.Action d'étouffer quelqu'un. V. aceinturage ex.Spéc. a) Sériciculture. ,,Opération par laquelle on étouffe les chrysalides dans leur cocon pour les empêcher de le percer au moment de l'éclosion`` (Fén. 1970). Les cocons destinés à fournir la soie. Ces derniers sont soumis à l'étouffage; on les maintient à une température de 70opendant un quart d'heure. Cette opération se fait généralement dans une étuve. La chrysalide est tuée avant la formation du papillon (Blanquet, Technol. mét. habill.,1948, p. 24).La plupart des dict. gén. enregistrent le sens en apic. Action d'étouffer les abeilles. b) Arg. et lang. fam. [Correspond à étouffer I C 3 a] Au jeu, ,,soustraction par un grec de la mise d'un ponte sur le tapis`` (France, 1907, p. 84). Dans les cercles, nombre de croupiers se livrent à l'étouffage (France, 1907,p. 84). [etufa:ʒ]. 1resattest. 1845 sériciculture (Besch.) 1881 arg. (Rigaud, Dict. arg mod., p. 157); du rad. de étouffer, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.

Trésor de la Langue Française informatisé

étouffage « action d'étouffer les chrysalides des vers à soie » (Rob.)

Étouffage, subst. masc.Action d'étouffer quelqu'un. V. aceinturage ex.Spéc. a) Sériciculture. ,,Opération par laquelle on étouffe les chrysalides dans leur cocon pour les empêcher de le percer au moment de l'éclosion`` (Fén. 1970). Les cocons destinés à fournir la soie. Ces derniers sont soumis à l'étouffage; on les maintient à une température de 70opendant un quart d'heure. Cette opération se fait généralement dans une étuve. La chrysalide est tuée avant la formation du papillon (Blanquet, Technol. mét. habill.,1948, p. 24).La plupart des dict. gén. enregistrent le sens en apic. Action d'étouffer les abeilles. b) Arg. et lang. fam. [Correspond à étouffer I C 3 a] Au jeu, ,,soustraction par un grec de la mise d'un ponte sur le tapis`` (France, 1907, p. 84). Dans les cercles, nombre de croupiers se livrent à l'étouffage (France, 1907,p. 84). [etufa:ʒ]. 1resattest. 1845 sériciculture (Besch.) 1881 arg. (Rigaud, Dict. arg mod., p. 157); du rad. de étouffer, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

étouffage \e.tu.faʒ\ masculin

  1. Action d’asphyxier les abeilles, la cochenille, les chrysalides des vers à soie, etc.
    • Ici on châtre les ruches, et ailleurs on a recours à l’étouffage des abeilles. (Legoarant)
    • Le but d'un bon étouffage est de tuer l'animal sans abimer la bave, c'est-à-dire le cocon. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉTOUFFAGE (é-tou-fa-j') s. m.
  • Action d'asphyxier les abeilles, la cochenille, les chrysalides des vers à soie, etc. Ici on châtre les ruches, et ailleurs on a recours à l'étouffage des abeilles, Legoarant
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étouffage »

 Dérivé de étouffer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étouffage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étouffage etufaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « étouffage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étouffage »

  • un deux trois essayage d’étouffage de l'affaire par le stade toulousain pas réussi parce que il y a plainte de la victime et c'est normal Le Rugbynistère, Stade Toulousain - Des plaintes déposées contre Cheslin Kolbe et Daniel Mienie - Le Rugbynistère
  • À la découverte du miel du Luxembourg - Qui l'aurait cru ! Des ruches en plein jardin du Luxembourg. Depuis 1856, la Société Centrale d'Apiculture, créée par Henri Hamet, a pour but de lutter contre l'étouffage des abeilles en donnant des cours d'apiculture dans l'enceinte même du jardin, dans le Pavillon Davioud. Il faut dire que le cadre est idéal pour nos petites butineuses : marronniers, arbres fruitiers et tilleuls confèrent au miel du jardin du Luxembourg des saveurs exquises pour un produit d'exception ! LExpress.fr, Une balade dans l'emblématique jardin du Luxembourg - L'Express Styles

Traductions du mot « étouffage »

Langue Traduction
Anglais suffocation
Espagnol asfixia
Italien soffocamento
Allemand erstickung
Chinois 窒息
Arabe الاختناق
Portugais asfixia
Russe удушение
Japonais 窒息
Basque itolarrian
Corse soffocamentu
Source : Google Translate API
Partager