La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ethnicisation »

Ethnicisation

Définitions de « ethnicisation »

Wiktionnaire

Nom commun - français

ethnicisation \ɛt.ni.si.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait d’ethniciser un fait, un évènement.
    • Qu’est-ce que vous inspire la résurgence de l’expression « racisme anti-Blancs » ?
      Ce n’est pas nouveau. Il y a une ethnicisation des rapports sociaux en France.
      — (« “Il y a une ethnicisation des rapports sociaux en France” », LeMonde.fr, 27 septembre 2012)
    • Des Roms aux musulmans, l’ethnicisation de la question sociale, le renvoi à leurs seules origines, cultures ou croyances de composantes du peuple, est le moyen de l’évacuer. De supprimer son dérangement de l’ordre établi. De la dissoudre dans les passions délétères du national et de l’identité. Et du religieux. — (Edwy Plenel, Pour les musulmans, La Découverte, Paris, 2014, p. 74-75.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ethnicisation »

(Date à préciser) Mot dérivé de ethniciser, avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ethnicisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ethnicisation ɛtnisisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « ethnicisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ethnicisation »

  • "Notre article ouvre ainsi une réflexion sur un processus de segmentation professionnelle, c’est-à-dire sur l’existence de segments ou groupements au sein d’une même profession autour d’identités, de valeurs et d’intérêts multiples", écrit A Kilic. "Cette segmentation, parfois subie, d’autres fois assumée par les enseignants issus de l’immigration, les place comme des experts de l’ethnicité aux yeux de leurs collègues. Nous pouvons lire dans ces processus à l’œuvre une ethnicisation des rapports professionnels et une division « morale » du travail, des dirty works pouvant alors leur être confiés dans certaines situations, par exemple des rôles de médiation avec les familles ou la prise en charge d’élèves difficiles. La focale sur l’expérience des enseignants issus de l’immigration met en lumière la difficulté professionnelle potentielle que peut représenter la relation avec les familles issues de l’immigration. Mais il s’agit aussi de montrer comment, parallèlement à l’évolution des publics scolaires, la figure du professeur des écoles déborde ses anciens stéréotypes pour se renouveler, non sans dilemmes et tensions". , Etre professeur des écoles issu de l'immigration : entre anciens et nouveaux stigmates professionnels
  • Ce n'est pas nouveau. Il y a une ethnicisation des rapports sociaux en France. On ne peut pas nier que les relations sociales sont souvent perçues à travers les origines des uns et des autres, et qu'on s'envoie des injures raciales. Parce que le fait raciste en France existe, et qu'on a un vrai problème de discrimination et de ségrégation, qui rejaillit de manière globale sur les rapports sociaux mais aussi sur les relations interpersonnelles. Il faut se préoccuper plus du racisme en France, se donner les moyens d'en mesurer l'ampleur. Le Monde.fr, "Il y a une ethnicisation des rapports sociaux en France"
  • Il y a également "une ethnicisation des termes, du débat", selon M. Camus, quand le candidat défend la thèse complotiste du "grand remplacement" supposé de la population européenne par une population non-européenne. France 24, Zemmour, un bonapartiste promoteur d'un "nationalisme ethnique"
  • "Depuis les années 1980, nombre d'associations prétendent défendre des fictions collectives face à des ­discriminations ou dans l'espoir d'obtenir une situation plus ­favorable. C'est ainsi que l'on ­assiste à une ­ethnicisation de la vie publique française. Conseils représentatifs des uns et des autres, associations de ­défense, comités de ceci ou cela se sont multipliés, sur le modèle de la société américaine […] La ­République peine à résister à cet assaut. lejdd.fr, François Baroin : "On assiste à une ethnicisation de la vie publique française"
  • Dans ces familles, il y a celles des minorités. A Kilic étudie longuement le rapport des professeurs des écoles avec ces familles et leurs enfants. "Notre travail nous amène à affirmer l'existence de processus de catégorisation ethnique qui servent d'indices professionnels dans le jugement porté sur les élèves. Cette catégorisation existe indépendamment de la variable sociale", dit-elle. "L'utilisation d'explications ethniques pour analyser l'échec scolaire d'un élève reste cachée et n'a lieu qu'entre membres de la profession... Notre enquête de terrain montre qu'une norme très ancrée professionnellement  - l'indifférence aux différences - est déstabilisée. Tout en restant très vivace dans les représentations des professeurs des écoles, elle se transforme dans le quotidien avec une attention accrue aux appartenances ethnoculturelles des élèves. Lorsque ces appartenances ou particularisme sont analysés comme sources de défaut d'intégration à l'école et à la nation, et sont à l'origine de jugements scolaires négatifs, nous sommes bien en présence d'une ethnicisation des rapports scolaires. Cette ethnicisation conduit à des situations de discrimination et de racisme envers une partie des usagers de l'école". Et l'auteure continue en expliquant que la laïcité "n'est plus un rempart pour faire de l'école un espace neutre". , L'école primaire vue de ses coulisses

Ethnicisation

Retour au sommaire ➦

Partager