La langue française

Esthétisation

Définitions du mot « esthétisation »

Wiktionnaire

Nom commun

esthétisation \ɛs.te.ti.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de rendre esthétique.
    • En effet, malgré la portée documentaire, sociologique, culturelle et sociale indéniable à laquelle ils donnent accès, apparaît tout un « travail de ‘‘dé-documentarisation’’ auquel la fiction se livre, en rabotant son authenticité brute par l’esthétisation, la narrativisation, etc. est utile voire essentiel. Un document demeuré dans sa brutalité authentique reste le plus souvent rigoureusement muet pour ses destinataires ‘‘à distance’’. — (Daniel Delas et Catherine Mazauric, Introduction, dans Études littéraires africaines, n° 26 Metz, APELA 2008, coll. « Fictions/documents », p. 4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « esthétisation »

 Dérivé de esthétiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « esthétisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esthétisation ɛstetisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « esthétisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esthétisation »

  • Je m’inscris en faux contre cette analyse. Le phénomène me paraît emblématique, au contraire, d’un processus d’hyperesthétisation de la consommation. En témoignent : l’engouement pour les jardins et les paysages, la décoration intérieure et même la décoration de son propre corps grâce aux piercings ou aux tatouages, l’essor de la pratique photographique, le succès de la musique, le développement du tourisme culturel. En 2018, l’on a estimé à 1,4 milliard, le nombre de touristes dans le monde, dont une grande majorité visite des musées ou des monuments du patrimoine… Jusque dans les années 1950, l’intérêt pour les œuvres artistiques restait élitaire. Aujourd’hui, regardez la Nuit blanche à Paris ! Elle attire à elle seule plus d’un million de personnes. Nous vivons l’époque de la démocratisation des demandes d’art et de beauté. La Croix, « Nous sommes entrés dans une ère d’esthétisation du monde »
  • De ce point de vue, Andy Whitfield, l’acteur est extraordinaire, ou plutôt fut extraordinaire car le 11 septembre 2011, Andy Whitfield décède des suites d’un lymphome à l’âge de 39 ans.  On peut regretter outre la perte de l’homme, l’acteur qui était promis apparemment à de grands rôles. A noter pour la réalisation du film, les mêmes effets spéciaux que dans  le film 300 avec ses  superbes ralentis artistiques noyés de flocons et de gerbes de sang, des décapitations qui semblent si malheureusement réelles.  Il y a une esthétisation démesurée de la violence dans le film et il faut la dépasser pour entre dans l’histoire. Spartacus intègrera un ludus, une école de gladiateurs, dirigé d’une main de fer par Batiatus (John Hanah qui joue dans La Momie) et par sa femme Lucretia (Lucy Lawless qui tient le rôle phare dans Xena la guerrière). Les Ludus étant  à l’époque, l’une des marques de puissance des potentats locaux (la scène se passe principalement à Capoue). Israel Magazine, Spartacus, le Sang des Gladiateurs - Israel Magazine
  • T. K. : Sûrement. Mais je pense qu’il ne faut pas faire l’impasse sur l’importance de l’esthétisation de la violence dans notre rapport historique à l’image. C’est finalement cela mon thème. Ma thèse, si vraiment il en fallait une, serait que l’agressivité venue des profondeurs primitives de l’Homme se retrouve aujourd’hui prisonnière du regard et de la pulsion scopique. De là naît l’esthétisation de la violence, mais aussi la marchandisation des corps si chère au capitalisme de la séduction, la tyrannie du gros plan etc… , Jef et Kotlarek ("Une Histoire de France") : "L’esthétisation de la (...) - ActuaBD
  • Depuis 1995, les expérimentations visuelles de Ballen rendent continuellement incertaines les frontières entre réalité et fiction. Passant d’une esthétisation du réel à une esthétisation de l’inconscient, sa photographie creuse un paysage mental qui n’est pas sans évoquer les paysages mentaux de Dubuffet, ces « paysages de cervelle » par lesquels le peintre visait à restituer le monde immatériel qui habite l’esprit de l’homme[1]. Mais c’est surtout avec le théâtre de Samuel Beckett, à qui il consacra un film en 1972, que l’ensemble de l’œuvre de Roger Ballen entre en résonance. Il exprime un même sentiment de confusion et d’aliénation face à un monde incompréhensible et irrationnel où l’homme désarmé, dépossédé, porte en lui le poids de la condition humaine. Tout comme Beckett, Ballen rend cette réalité dans toute sa cruauté et son absurdité. , Le Monde selon Roger Ballen – Que Faire à Paris ?

Traductions du mot « esthétisation »

Langue Traduction
Anglais aestheticization
Espagnol estetización
Italien estetizzazione
Allemand ästhetisierung
Chinois 审美化
Arabe الجمالية
Portugais estetização
Russe эстетизация
Japonais 美化
Basque aestheticization
Corse esteticizzazione
Source : Google Translate API

Esthétisation

Retour au sommaire ➦

Partager