La langue française

Essénien

Sommaire

  • Définitions du mot essénien
  • Étymologie de « essénien »
  • Phonétique de « essénien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « essénien »
  • Citations contenant le mot « essénien »
  • Traductions du mot « essénien »

Définitions du mot essénien

Trésor de la Langue Française informatisé

ESSÉNIEN, IENNE, adj. et subst. masc.

HIST. RELIG.
I.− Adjectif
A.− Secte essénienne. Secte ascétique juive dont l'existence se situe autour du début de l'ère chrétienne (1erou 2esiècle avant Jésus-Christ jusqu'à la destruction du Temple de Jérusalem par Titus en 70) :
1. La secte essénienne n'était connue jusqu'à présent que par des notices émanant d'auteurs qui ne la connaissaient guère que du dehors : Philon, Josèphe, Pline L'Ancien. Philos., Relig., 1957, p. 4203.
B.− P. ext. Qui concerne, qui appartient à la secte essénienne. Écrit essénien. Les rouleaux découverts (à Qoumrân) n'étaient rien moins que les vestiges de la bibliothèque d'une communauté essénienne (ibid,p. 4202).
SYNT. Dogme, ouvrage essénien; messie, voyant essénien; doctrine, morale, tradition essénienne.
II.− Subst. masc. Membre de la secte essénienne :
2. Tandis que les Esséniens, et, jusqu'à un certain point, les Pharisiens, s'attachaient au fond, au sens, à l'idée, les Saducéens, au contraire, s'immobilisaient à la forme, à la lettre, au récit. P. Leroux, Humanité,t. 2, 1840, p. 679.
En partic. [P. réf. à l'hypothétique orig. essénienne du christianisme] Jésus (...) put envoyer les anachorètes au Liban. Ses pères, les Esséniens et les Thérapeutes, avaient peuplé les solitudes du monde (Sand, Lélia,1839, p. 410).Jésus, qu'on peut appeler le dernier des Esséniens (P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 662).
Poét. L'Essénien. Le Christ. Comme l'Essénien, au bout de son supplice, Désespéré d'être homme et doutant d'être un dieu (Leconte de Lisle, Poèmes barb.,1878, p. 349).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. esséen, rare, qui semble être synon. de essénien. L'étymologie du nom de Jésus, analogue, comme nous l'avons vu, au nom d'esséniens ou d'esséens (P. Leroux, op. cit., p. 811). Les esséniens n'étaient pas morts; sous le nom d'esséens, d'ossènes, d'osséens, ils se distinguaient à peine des nazaréens (Renan, Évangiles, 1877, p. 450). b) Le subst. masc. esséisme qui serait synon. de essénisme. Privés du lest de l'orthodoxie catholique (...) ils [les judéo-chrétiens] se confondirent plus ou moins avec l'esséisme (Renan, Église chrét., 1879, p. 280).
Prononc. et Orth. : [esenjε ̃], fém. [-njεn]. Seules transcr. ds Land. 1834, Nod. 1844, Littré et Barbeau-Rodhe 1930, toutes avec [ε] + [ss] à l'initiale; cf. essai. Admis ds Ac. 1762-1878 en tant que subst. masc. et uniquement au plur. ds 1762 et 1798. Étymol. et Hist. Ca 1265 hesseniiens (Br. Latini, Trésor, I, 122, 9, éd. F. J. Carmody, p. 111); 1704 Esséens (Trév.). Dér., par l'intermédiaire du lat. impérial Esseni, gr. Ε σ σ η ν ο ι ́ (Josèphe), Ε σ σ α ι ̃ ο ι (Josèphe, Philon), prob. de l'araméen ḥasēn, plur. à l'état abs. de ḥasē « pieux », ḥasayyā plur. à l'état emphatique de ḥasē (Bible Suppl., Klein Etymol.); suff. -ien*, -éen. Fréq. abs. littér. : 146.
DÉR.
Essénisme, essénianisme, vieilli, subst. masc.Doctrine, éthique des esséniens. Dogmes, préceptes de l'essénianisme. Son évangile [de St Luc], (...) renferme des traces incontestables d'essénianisme dogmatique (P. Leroux, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 810).Le Christianisme se développe à partir de l'essénisme et du sadducianisme : il doit au premier les institutions monacales et la force dynamique de ses œuvres de charité (Univers. écon. et soc.,1960, p. 6406).P. méton. La secte essénienne. L'essénianisme étoit la seule secte juive qui n'attendît point le Messie et qui condamnât le sacrifice, en quoi les chrétiens ne la suivirent pas (Chateaubr., Ét. ou Discours hist.,t. 2, 1831, p. 337).L'essénianisme était une des trois sectes entre lesquelles se divisait la religion juive (P. Leroux, De l'Humanité, t. 2, 1840p. 768).Essénisme. Seule transcr. ds Littré : è-ssé-ni-sm'. P. harmonis. vocalique on peut prononcer [esenism̥]. Pour la prononc. avec [εss-] à l'initiale ds Littré, cf. des-. Essénianisme [esenjanism̥]. Aucune transcr. ds les dict. 1resattest. 1831 essénianisme (Chateaubr., loc. cit.), 1863 essénisme (Renan, Vie Jésus, p. 16); avec le suff. -isme* de essénien, du rad. de essénien. Fréq. abs. littér. Essénianisme : 26.

Wiktionnaire

Adjectif

essénien \ɛ.se.njɛ̃\

  1. Relatif aux Esséniens
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESSÉNIEN (è-ssé-niin) s. m.
  • Nom d'une secte de Juifs qui faisaient profession de communauté de biens, qui fuyaient toutes sortes de plaisirs, particulièrement le mariage, condamnaient les serments, ne buvaient que de l'eau, n'offraient à Dieu que des choses inanimées, et observaient le sabbat si scrupuleusement qu'ils n'auraient pas remué un vase. Philon a distingué deux ordres d'Esséniens : les uns s'attachaient à la pratique, et les autres qu'on nomme Thérapeutes à la contemplation, Diderot, Opin. des anc. philos. (Juifs). Josèphe dit dans un autre endroit qu'ils abandonnaient tout à Dieu ; ces paroles font assez entendre le sentiment des Esséniens sur le concours de Dieu, Diderot, ib.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « essénien »

→ voir Essénien
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Syriaque, asa, soin, guérison.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « essénien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essénien ɛsenjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « essénien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essénien »

  • On associe souvent les esséniens aux manuscrits de la mer Morte et à Qumrân. Fait-on fausse piste ? Reforme.net, Les esséniens et les manuscrits de la mer Morte
  • Les parallèles entre l’enseignement du Christ et ce que l’on sait des esséniens interpellent. Les premiers chrétiens faisaient-ils partie de ce courant ? Reforme.net, Le mystère des esséniens (4) : Jésus était-il essénien ? - Reforme.net
  • Mouvance juive, les esséniens vivaient en Judée au tournant de notre ère. Mais l’origine du mot “esséniens” lui-même reste une énigme. Reforme.net, Le mystère des esséniens (3) : une bien curieuse étymologie - Reforme.net
  • On ne trouve nulle mention des esséniens dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Serait-ce volontaire ? Reforme.net, Le mystère des esséniens (5) : que dit la Bible des esséniens ?
  • L’existence des esséniens au premier siècle de notre ère est avérée par trois auteurs. Qui sont-ils ? Reforme.net, Le mystère des esséniens (2) : les sources à la loupe - Reforme.net
  • Pour un sujet délicat, la médecine essénienne est un sacré sujet délicat. Car, taper ces mots-clés sur un moteur de recherche sur l’Internet c’est tomber dans les arcanes d’un univers impitoyable. Au choix, vous pouvez tomber sur des guéguerres intestines entre Unetelle qui se revendique comme la digne élève d’Untel (après avoir accessoirement été son épouse), lequel Untel reniant jusqu’au dernier cheveu de ladite Unetelle ; sur des démonstrations pour le moins singulières ; ou sur des alertes rouges distillées sur de nombreux sites sur les dérives sectaires de ceux qui la pratiquent. Une pratique qui, bien entendu, n’a aucune validation scientifique. , Soins esséniens, médecine de Jésus - Alternative Santé
  • Certains manuscrits esséniens retrouvés à Qumran semblent évoquer une forme de résurrection. Celle-ci ressemblent-t-elle à celle de Jésus décrite dans les Evangiles ? Dans cette émission, Dominique Villars et Laurent Verpoorten chercheront également à savoir si l'hostilité des esséniens à l'encontre du Temple de Jérusalem s'apparente aux critiques qu'il arriva à Jésus de formuler à son encontre. , Jésus et les autres mouvements religieux : les Esséniens (2)
  • Une petite communauté d’une centaine de personnes vit dans un cadre enchanteur dans le village de Cookshire-Eaton en Estrie. Bercés par le calme et la nature luxuriante, les membres de l’Église essénienne chrétienne semblent vivre à l’abri du temps… mais aussi du fardeau fiscal imposé aux contribuables. Le Devoir, Le domaine des esséniens, en Estrie, à l’abri des taxes municipales | Le Devoir
  • Ce nom ne vous dit peut-être rien: l'Eglise essénienne chrétienne. Ce groupuscule ésotérique croit au au pouvoir des anges et des guérisseurs et appelle à la méditation. Dans le monde, le mouvement compte un millier d’adeptes - les femmes sont appelées vestales esséniennes et les hommes ministres esséniens. Il compte une centaine de membres en Suisse. rts.ch, Etablie en Valais, l'Eglise essénienne chrétienne inquiète des associations - rts.ch - Suisse

Traductions du mot « essénien »

Langue Traduction
Anglais essene
Espagnol esenio
Italien essene
Allemand essene
Chinois 香精
Arabe إسين
Portugais essênio
Russe essene
Japonais エッセン
Basque essene
Corse essene
Source : Google Translate API
Partager