La langue française

Espars

Définitions du mot « espars »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESPAR, subst. masc.

MAR. Longue pièce de bois (ou de métal ou de matière synthétique) utilisée comme mât, bôme, vergue, etc. Des vaisseaux coupés en deux et qui n'arrivent pas à couler s'appuient sur la mer comme sur des béquilles, laissant de toutes parts flotter leurs mâtures arrachées et leurs espars (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 43).
Prononc. et Orth. : [εspa:ʀ]. Ds Ac. dep. 1835 (seulement au plur.). Étymol. et Hist. 1. 1678 épars mar. (G. Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, Paris, 3epartie, p. 142); 2. 1680 « pièce de bois qui assujettit les brancards d'une charrette » (Rich.); 3. 1890 « barre servant à fermer une porte » (DG). Issu, avec changement de genre, de l'a. fr. esparre (1176 « grosse pièce de bois, poutre » ds T.-L.; xiiies. [ms.] « barre servant à fermer une porte », Artus, ms. B.N. fr. 337, fo213b ds Gdf., ce dernier sens étant plus particulièrement attesté en fr.-prov.), lui-même issu de l'a. b. frq. *sparra « grosse pièce de bois, poutre », cf. l'a. h. all. sparro, « id. » (Graff t. 6, col. 361), m. h. all. sparre (Lexer), all. Sparren (FEW t. 17, pp. 168-170). Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 53.

Wiktionnaire

Nom commun

espars \ɛs.paʁ\ masculin

  1. (Marine) Longs morceaux de sapin, qui servent à faire des mâts de chaloupes et de canot, des bouts-dehors de vergues, etc.
    • Sans s’émouvoir, il […] se disposait à le jeter à l’eau comme un espars de rebut. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Quelque épave, un espars brisé, un bout de bois travaillé de la main des hommes, pouvaient mettre le Duncan sur les traces du naufrage. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  2. Autre graphie de espart.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESPARS. n. m.
T. de Marine. Longs morceaux de sapin, qui servent à faire des mâts de chaloupes et de canot, des bouts-dehors de vergues, etc. On munit toujours d'espars les bâtiments qui font des voyages de long cours.

Littré (1872-1877)

ESPARS s. m. plur.
  • Voy. ESPAR. L'Académie ne donne que le pluriel de ce mot.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « espars »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
espars ɛspar

Évolution historique de l’usage du mot « espars »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « espars »

  • Qu'il s'agisse de bateaux neufs au moment de leur mise à l'eau ou encore de voiliers d'occasion, Atelier Gréement est capable de vérifier les espars, le gréement dormant et le courant. De plus en plus de chantiers font appel à eux pour l'expertise professionnelle qu'ils offrent (Lagoon, Fountaine Pajot, Catana, Sunreef…). En effet, si auparavant la vérification d'un gréement se faisait de façon empirique, désormais les efforts sont calculés et les tensions mesurées. Bateaux.com, Atelier Gréement, un métier qui se professionnalise
  • Le gréement aurique se rencontre sur les bateaux anciens et traditionnels, type vieux gréement. Il se caractérise par une grand-voile à quatre côtés, appelé aussi voile à corne. Cette dernière est attachée entre deux espars, la bôme et la vergue. Bateaux.com, Différentes façons de gréer sa grand-voile
  • Le Rigolo, vieux misainier emblématique du port de Doëlan, à Clohars-Carnoët, avait quitté son mouillage d’hiver au fond de l’anse du Goalinou, début juin. Depuis le grutage et la mise en place dans l’aire de carénage de la rive droite, le jeudi 2 juillet, l’équipage est à pied d’œuvre. Dès le lendemain, les bénévoles ponçaient la carène, les mâts et les espars. Et depuis, ils n’ont pas chômé : laque noire sur les œuvres mortes, laque blanche de la cale, mastiquer les œuvres vives, appliquer l’antifouling, lasure du mât de misaine et celui de tape-cul, repose des gueuses de plomb et des planchers, lasure des plats-bords. Le Telegramme, L’équipe du Rigolo aux petits soins pour le bateau - Clohars-Carnoët - Le Télégramme

Traductions du mot « espars »

Langue Traduction
Anglais spars
Espagnol palos
Italien longheroni
Allemand holme
Chinois 稀疏
Arabe سبارس
Portugais mastros
Russe лонжероны
Japonais スパー
Basque spars
Corse spars
Source : Google Translate API

Synonymes de « espars »

Source : synonymes de espars sur lebonsynonyme.fr

Espars

Retour au sommaire ➦

Partager