La langue française

Érosif

Sommaire

  • Définitions du mot érosif
  • Étymologie de « érosif »
  • Phonétique de « érosif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « érosif »
  • Citations contenant le mot « érosif »
  • Traductions du mot « érosif »

Définitions du mot érosif

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉROSIF, IVE, adj.

A.− GÉOL. Qui produit une érosion. L'action érosive des courants. Une action érosive, laquelle fait apparaître localement des sédiments consolidés (Cayeux, Causes anc. et act. géol.,1941, p. 55).Ce n'est pas de l'eau pure qui ruisselle sur les roches et son action érosive ne sera pas seulement mécanique (Combaluzier, Introd. géol.,1961, p. 83).
B.− MÉD. Qui est sensible à l'érosion; qui s'érode facilement. Elle [la muqueuse] a rarement un aspect érosif (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 665).C'est sur des lésions bien détergées, érosives, saignantes même, qu'on applique des antiseptiques ou des pommades antibiotiques (QuilletMéd.1965, p. 304).
Prononc. : [eʀozif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. 1861, 30 déc. courants érosifs (Dausse, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1248 ds Littré). Dér. (d'apr. corrosif*) du rad. du lat. erosum, supin de erodere, v. éroder; suff. -if*.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉROSIF, IVE, adj.

A.− GÉOL. Qui produit une érosion. L'action érosive des courants. Une action érosive, laquelle fait apparaître localement des sédiments consolidés (Cayeux, Causes anc. et act. géol.,1941, p. 55).Ce n'est pas de l'eau pure qui ruisselle sur les roches et son action érosive ne sera pas seulement mécanique (Combaluzier, Introd. géol.,1961, p. 83).
B.− MÉD. Qui est sensible à l'érosion; qui s'érode facilement. Elle [la muqueuse] a rarement un aspect érosif (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 665).C'est sur des lésions bien détergées, érosives, saignantes même, qu'on applique des antiseptiques ou des pommades antibiotiques (QuilletMéd.1965, p. 304).
Prononc. : [eʀozif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. 1861, 30 déc. courants érosifs (Dausse, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1248 ds Littré). Dér. (d'apr. corrosif*) du rad. du lat. erosum, supin de erodere, v. éroder; suff. -if*.

Wiktionnaire

Adjectif

érosif \e.ʁo.zif\

  1. (Géologie) Relatif à l’usure des sols.
    • Le risque érosif est important sur cette falaise côtière, et les maisons se trouvent maintenant en surplomb.
    • Le processus érosif est permanent, il n’attend pas la fin de l’orogenèse pour commencer.
  2. (Géologie) Qui érode les sols ; qui provoque l’érosion.
    • Le ruissellement érosif, qui dévaste les cultures en amont apporte des alluvions en aval.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉROSIF (é-ro-zif, zi-v') adj.
  • Qui a la propriété d'éroder. Dépressions [dans la plaine de la Haute-Loire] par où les courants, à toute crue notable, deviennent érosifs et trop souvent ouvrent brusquement de nouveaux lits, Dausse, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1248.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « érosif »

De éroder avec le suffixe -if.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. ÉROSION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « érosif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érosif erɔsif

Évolution historique de l’usage du mot « érosif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érosif »

  • Comme chaque année depuis vingt ans, les équipes de l'observatoire de la côte aquitaine ont entrepris leur campagne de suivis du littoral, après un hiver au caractère érosif particulièrement important. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Pays basque : le trait de côte sous surveillance
  • Le texte aussi, qui ajoute : « Une fertilisation équilibrée, la présence de bande tampon (bois, talus) mise en évidence par le diagnostic érosif, réduisent les risques de transfert de matières vers les cours d’eau ». Par ailleurs, « les trafics concernant les transports d’animaux et les épandages seront peu différents de ceux qui existent actuellement » et « l’effluent sera répandu dans le respect » des réglementations sur l’eau et les directives nitrates. Enfin, « les distances réglementaires et les périodes d’épandage seront respectées ». Le Telegramme, À Plougonvelin, le maire agriculteur défend l’extension de sa porcherie - Plougonvelin - Le Télégramme
  • Des dizaines voire centaines de milliers d’années sont nécessaires pour que la nature produise du sable en grande quantité. Deux conditions doivent être réunies : un climat favorable à l’érosion des sols et une zone propice au dépôt de sédiments. D’une manière générale, lors des phases glaciaires, le volume des calottes glaciaires continentales s’accroît, le niveau marin s’abaisse et la ligne de rivage recule. Les rivières parcourent alors de longues distances avant d’atteindre l’océan, ce qui accentue leur pouvoir érosif : ce contexte favorise la formation et le dépôt de sédiments sableux. The Conversation, Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

Traductions du mot « érosif »

Langue Traduction
Anglais erosive
Espagnol erosivo
Italien erosivo
Allemand erosiv
Chinois 侵蚀性的
Arabe تآكل
Portugais erosivo
Russe эрозийный
Japonais 浸食性
Basque higadura
Corse erosivu
Source : Google Translate API
Partager