La langue française

Érogène

Définitions du mot « érogène »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉROGÈNE, adj.

PSYCHANAL. [En parlant du corps, d'une partie du corps] Qui (peut) engendre(r) des sensations de plaisir érotique.
Zones érogènes. Zones buccale, anale et génitale qui sont particulièrement susceptibles d'engendrer des sensations de plaisir érotique. Chez le normal, un corps n'est pas seulement perçu comme un objet quelconque, cette perception objective est habitée par une perception plus secrète : le corps visible [de la femme] est sous-tendu par un schéma sexuel, strictement individuel, qui accentue les zones érogènes, dessine une physionomie sexuelle et appelle les gestes du corps masculin (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 182).Une sexualité périphérique extra-génitale, qui s'est détachée des parties génitales (...) pour se localiser dans d'autres régions, dites zones érogènes, qui, en plus de leur fonction propre (boire, manger, excréter, etc.) sont susceptibles, accidentellement, d'un second type de satisfaction de caractère sexuel (Mounier, Traité caract.,1946, p. 140).Cf. aussi anal ex. 10.
Rem. On rencontre ds la docum. érotogène, adj. a) Synon. de érogène. La femme (...) est mieux assise dans la vie, elle a plusieurs centres érotogènes (Cendrars, Moravagine, 1926, p. 108). b) Synon. de aphrodisiaque. Une dose mortelle du terrible philtre érotogène (Louÿs, Aphrodite, 1896, p. 74).
Prononc. et Orth. : [eʀ ɔ ʒ εn]. Étymol. et Hist. 1611 « (d'une plante) aphrodisiaque » (Cotgr.); 1881 (Chambard, Étude sur le magnétisme ds A. Binet, Ch. Féré, Le Magnétisme animal, 1887, p. 112 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. du nom gr. ε ́ ρ ω ς « amour »; suff. -gène*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Quem. DDL t. 7, 8.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉROGÈNE, adj.

PSYCHANAL. [En parlant du corps, d'une partie du corps] Qui (peut) engendre(r) des sensations de plaisir érotique.
Zones érogènes. Zones buccale, anale et génitale qui sont particulièrement susceptibles d'engendrer des sensations de plaisir érotique. Chez le normal, un corps n'est pas seulement perçu comme un objet quelconque, cette perception objective est habitée par une perception plus secrète : le corps visible [de la femme] est sous-tendu par un schéma sexuel, strictement individuel, qui accentue les zones érogènes, dessine une physionomie sexuelle et appelle les gestes du corps masculin (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 182).Une sexualité périphérique extra-génitale, qui s'est détachée des parties génitales (...) pour se localiser dans d'autres régions, dites zones érogènes, qui, en plus de leur fonction propre (boire, manger, excréter, etc.) sont susceptibles, accidentellement, d'un second type de satisfaction de caractère sexuel (Mounier, Traité caract.,1946, p. 140).Cf. aussi anal ex. 10.
Rem. On rencontre ds la docum. érotogène, adj. a) Synon. de érogène. La femme (...) est mieux assise dans la vie, elle a plusieurs centres érotogènes (Cendrars, Moravagine, 1926, p. 108). b) Synon. de aphrodisiaque. Une dose mortelle du terrible philtre érotogène (Louÿs, Aphrodite, 1896, p. 74).
Prononc. et Orth. : [eʀ ɔ ʒ εn]. Étymol. et Hist. 1611 « (d'une plante) aphrodisiaque » (Cotgr.); 1881 (Chambard, Étude sur le magnétisme ds A. Binet, Ch. Féré, Le Magnétisme animal, 1887, p. 112 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. du nom gr. ε ́ ρ ω ς « amour »; suff. -gène*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Quem. DDL t. 7, 8.

Wiktionnaire

Adjectif

érogène \e.ʁɔ.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est sexuellement excitable.
    • Selon la théorie, les principales zones érogènes du corps font l’objet d’un développement physiologique déterminé, ainsi que d’une transformation. […]. La bouche est la première zone érogène, l’anus la deuxième et les organes génitaux la troisième. — (Lawrence A. Pervin & Oliver P. John, La personnalité: De la théorie à la recherche , De Boeck Supérieur, 2004)
  2. Qui provoque le plaisir sexuel ; qui est aphrodisiaque.
    • La qualité érogène de la douleur s’émousse au cours du développement pour disparaître presque totalement chez l’adulte. — (Michel Mogniat, Le masochisme sexuel, L'Harmattan, 2009, page 34)
  3. Qui est relatif au plaisir sexuel.
    • Dans son travail sur le corps genré, Judith Butler repart de cette conception très harawayenne du corps, pour montrer que l’organisation érogène du corps n’est pas simplement quelque chose qui vient s’imposer à des corps déjà formés, mais fait partie de leur formation. — (Chrystine Grenier-Torres, L’identité genrée au cœur des transformations : du corps sexué au corps genré, L’Harmattan, 2010, page 46)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « érogène »

(XVIe siècle) Mot dérivé de éros avec le suffixe -gène → voir érotogène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « érogène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érogène erɔʒɛn

Évolution historique de l’usage du mot « érogène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érogène »

  • Disserter sur la valeur érotique du clitoris, ce "petit pénis", sur les zones érogènes, sur la sensibilité d'un vagin ou la taille d'un phallus, c'est ignorer que le corps dans son entier participe à la sexualité. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • Et si notre plaisir sexuel dépendait directement de votre signe astrologique ? Eh oui, et si ce dernier déterminait même quelle était notre zone érogène ? Découvrez-le. Glamour, Sexe et astrologie : découvrez quelle est votre zone le plus érogène en fonction de votre signe astrologique | Glamour
  • L'orgasme féminin (comme le masculin) se déclenche automatiquement quand l'excitation sexuelle atteint un niveau suffisamment élevé. Tout ce qui contribue à faire monter cette excitation sexuelle peut donc faciliter la survenue de l'orgasme. Et en particulier la stimulation des zones érogènes, qui sont de différents types. Topsante.com, Quels sont les différents types de zones érogènes chez les fem... - Top Santé
  • Connaissez-vous les zones érogènes de votre mec ? Glamour, Orgasme : connaissez-vous vraiment les zones érogènes de votre mec ? | Glamour
  • Il suffit parfois des les effleurer quelques secondes pour déclencher le désir et l’extase. Les zones érogènes sont parfois mal connues. Zoom sur ces boosters de plaisir. , Zones érogènes : tout savoir sur les zones érogènes du corps féminin et masculin - Elle
  • Les zones masculines les plus érogènes. Le Fil d'Ariane du 03/02 RMC, Les zones féminines les plus érogènes ! Le Fil d'Ariane du 04/02 
  • Le point H, que l’on nomme aussi le point P, pour « prostate », est une zone hautement érogène que l’on stimule par voie anale. Elle est souvent taboue car de nombreux hommes confondent pratique et orientation. Rappelez-vous, l’attirance pour un sexe définie l’orientation sexuelle et non la pratique. Aimer se faire pénétrer par une femme n’atteste absolument pas d'une tendance homosexuelle.  Sud Radio, Qu’est-ce que le point H ? La réponse de Brigitte Lahaie - Sud Radio
  • Après avoir longtemps été la belle endormie, Bordeaux s’est réveillée et est devenue la belle coquine. Et La Belle coquine mérite amplement sa rubrique. Celle-ci sera la zone érogène de votre média. A la baguette, Camille Soula. Elle dénichera les tendances les plus farfelues de la paraphilie, les créations les plus intimes de vos jardins secrets, les idées les plus fantaisistes qui chatouillent votre libido. Rue89 Bordeaux, La Belle coquine, Voix de faits, Bordelais né ailleurs : nos nouveaux rendez-vous - Rue89 Bordeaux

Traductions du mot « érogène »

Langue Traduction
Anglais erogenous
Espagnol erógeno
Italien erogeno
Allemand erogen
Chinois 色情的
Arabe حساس جنسيا
Portugais erógeno
Russe эрогенный
Japonais 性感
Basque erogenous
Corse erogene
Source : Google Translate API

Érogène

Retour au sommaire ➦

Partager