La langue française

Érésipèle, érésypèle

Définitions du mot « érésipèle, érésypèle »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉRÉSIPÈLE, ÉRÉSYPÈLE, ÉRYSIPÈLE, subst. masc.

Dermite streptococcique aiguë caractérisée par la présence d'une plaque rouge et œdématiée limitée par un bourrelet périphérique qui en constitue la zone de croissance. Érysipèle dartreux, phlegmoneux (vx); érysipèle pustuleux. L'acrimonie de madame lui monta en érésypèle au visage, et de laide qu'elle était, elle en devint abominable (Soulié, Mém. diable,t. 2, 1837, p. 78).Par moments il souffrait d'une espèce de feu volage ou d'érésypèle qui allait d'une partie de son visage à l'autre (Pourrat, Gaspard,1925, p. 10).
P. métaph. L'érésipèle de vanité qui le défigure (Bloy, Désesp.,1886, p. 15):
Sale, abruti, hideux, l'œil éteint, l'haleine fétide, puant le vin et le tabac, rouge de la tête aux pieds comme un homard cuit : c'était moins un homme qu'un érysipèle vivant. About, Nez notaire,1862, p. 141.
Prononc. et Orth. : [eʀezipεl], [eʀizipεl]. Ac. 1694-1740 donne uniquement éré- (écrit érésipelle ds Ac. 1718 et 1740). Ac. 1762-1932 donne en outre éry- qu'elle considère néanmoins, dans les éd. de 1835 et de 1878, comme hors d'usage bien que conforme à l'étymol. L'ensemble des dict. enregistrent les 2 formes, avec une préférence pour éry- ds Land. 1834, Littré, DG, Rob. Dupré 1972, p. 872, rappelle que Racine, parfait helléniste, admettait les 2. La forme éré- peut s'orthographier érésypèle (cf. Soulié et Pourrat, loc. cit.). On peut écrire de même le dér. érésypélateux (cf. Geoffroy, méd. prat., 1800, p. 113). Étymol. et Hist. 1300 herisipiles (La Chirurgie de l'abbé Poutrel, ms. Reg. lat. 1211, Bibl. du Vatican d'apr. O. Södergård, Mél. Lecoy, 1973, p. 544); 1538 érysipèle (J. Canappe, 14eLivre de la méthode thérapeutique de Galien ds Fr. mod. t. 18, p. 271). Empr. au lat. méd. erysipelas, gr. ε ̓ ρ υ σ ι ́ π ε λ α ς « érysipèle, inflammation de la peau ». Fréq. abs. littér. Érysipèle : 10. Érésypèle : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

érésipèle \e.ʁi.zi.pɛl\ masculin

  1. Variante de érysipèle.
    • Érésipèle dartreux, phlegmoneux, pustuleux.
    • Érésipèle ambulant.
    • Elle a un érésipèle à la jambe et, bien entendu, nulle plainte ne s'est échappée de ses lèvres. L'inflammation s'étend à tel point que ses compagnes finissent par s'en apercevoir et Louise doit entrer à l'infirmerie pour s'y faire soigner. — (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, page 212)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉRÉSIPÈLE. n. m.
T. de Médecine. Affection aiguë inflammatoire, caractérisée par une rougeur bien circonscrite, ainsi que par la dureté et par le gonflement de la peau. Érésipèle dartreux, phlegmoneux, pustuleux. Érésipèle ambulant. Voyez AMBULANT. On écrit aussi ÉRYSIPÈLE.

Littré (1872-1877)

ÉRÉSIPÈLE (é-ré-zi-pè-l') s. m.
  • Prononciation vulgaire et vicieuse du mot érysipèle. L'Académie l'adopte ; mais ce mot n'est pas tellement entré dans l'usage commun, qu'on ne puisse en réformer la prononciation et l'orthographe. Voy. ÉRYSIPÈLE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « érésipèle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érésipèle eresipɛl

Évolution historique de l’usage du mot « érésipèle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érésipèle »

  • L’érysipèle ou érésipèle (du mot grec erusipelas, "peau rouge"), appelée également dermohypodermite bactérienne non nécrosante (DHBNN) est une infection dermatologique bactérienne aiguë non nécrosante (elle n’entraîne pas la mort des tissus), qui est limitée aux couches cutanées (derme et hypoderme) sans atteinte de l’aponévrose superficielle du muscle. C’est une maladie assez fréquente chez l’adulte, qui existe également chez l’enfant. Le risque d’érysipèle augmente avec l’âge. Medisite, Erysipèle (jambe, pied, visage) : est-ce contagieux ? quels traitements ?
  • Envoyée au camp de Ravensbruck, atteinte de scarlatine, d’otite, d’érésipèle et de rhumatisme déformant, elle réussit à partir pour un commando à Hanovre afin d’éviter la carte rose qui donnait droit à la chambre à gaz et au four crématoire. SudOuest.fr, Un exemple de résistance
  • En réalité, le petit Eli a un érésipèle, une infection de la peau due à une bactérie. Pour le soulager, l’infirmière lui fait respirer du « Kalinox », un mélange d’oxygène et de protoxyde d’azote plus communément appelé « gaz hilarant ». Un traitement antibiotique fera l’affaire. SudOuest.fr, Une nuit aux urgences de Lesparre
  • Or son traité sur l'eau de goudron est un monument d'étrangeté intellectuelle. Berkeley ne se contente pas d'y souligner les innombrables bienfaits de cette panacée, supposée guérir la petite vérole, l'ulcération des entrailles, la pleurésie, l'érésipèle, l'asthme, mais aussi les blennorragies, la typhoïde, les rhumatismes, les vers intestinaux, la syphilis et la tuberculose! Le philosophe construit une vaste théorie philosophique pour expliquer pareils bienfaits. Sa réflexion est centrée sur la chaîne des êtres (Siris, titre de ce livre, signifie chaîne) et leurs correspondances dans les chaînes d'arguments et de réflexions qui permettent de relier peu à peu les vertus de l'eau de goudron aux découvertes géologiques, aux considérations sur l'éther et l'attraction des corps célestes, aux arguments théologiques les plus profonds et à une réhabilitation finale de Platon, Socrate et Pythagore... Les Echos, Ils sont (parfois) fous, ces philosophes | Les Echos

Traductions du mot « érésipèle »

Langue Traduction
Anglais erysipelas
Espagnol erisipela
Italien erisipela
Allemand erysipel
Chinois 丹毒
Arabe الحمرة
Portugais erisipela
Russe рожа
Japonais 丹毒
Basque erysipelas
Corse erisipelle
Source : Google Translate API

Érésipèle

Retour au sommaire ➦

Partager