Équivoquer : définition de équivoquer


Équivoquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUIVOQUER, verbe intrans.

A.− Vieilli. User d'équivoque pour tromper, entretenir l'équivoque :
1. C'est la règle étroite qui fait naître l'équivoque. Pourquoi le droit est-il la science de l'équivoque? C'est qu'on y est limité de toutes parts par des formules. Pourquoi a-t-on tant équivoqué au Moyen Âge? C'est qu'Aristote était là. Renan, Avenir sc.,1890, p. 59.
B.− Fam. Dire involontairement un mot pour un autre :
2. ... l'Ambigu (...) avait succédé au théâtre Audinot. C'était d'abord un spectacle de marionnettes, puis un théâtre d'enfants, dont la devise équivoquait sur le nom du directeur : « Sicut infantes audi nos ». Nerval, Bohême gal.,1855, p. 255.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé en emploi adj. équivoqué, ée. Rime équivoquée. Synon. rime équivoque (cf. Larbaud, Journal, 1934, p. 337).
Prononc. et Orth. : [ekivɔke]. Ds Ac. 1694-1932, cf. équi-. Étymol. et Hist. 1520 « rendre équivoque » (J. Fabri, Rhétor. ds Delb. Rec. ds DG : equivoquer ses termes). Dér. de équivoque*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 10.

Équivoquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUIVOQUER, verbe intrans.

A.− Vieilli. User d'équivoque pour tromper, entretenir l'équivoque :
1. C'est la règle étroite qui fait naître l'équivoque. Pourquoi le droit est-il la science de l'équivoque? C'est qu'on y est limité de toutes parts par des formules. Pourquoi a-t-on tant équivoqué au Moyen Âge? C'est qu'Aristote était là. Renan, Avenir sc.,1890, p. 59.
B.− Fam. Dire involontairement un mot pour un autre :
2. ... l'Ambigu (...) avait succédé au théâtre Audinot. C'était d'abord un spectacle de marionnettes, puis un théâtre d'enfants, dont la devise équivoquait sur le nom du directeur : « Sicut infantes audi nos ». Nerval, Bohême gal.,1855, p. 255.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé en emploi adj. équivoqué, ée. Rime équivoquée. Synon. rime équivoque (cf. Larbaud, Journal, 1934, p. 337).
Prononc. et Orth. : [ekivɔke]. Ds Ac. 1694-1932, cf. équi-. Étymol. et Hist. 1520 « rendre équivoque » (J. Fabri, Rhétor. ds Delb. Rec. ds DG : equivoquer ses termes). Dér. de équivoque*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 10.

Équivoquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

équivoquer \e.ki.vɔ.ke\ intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. User d’équivoque.
    • Interpellé, mis au pied du mur, le général André ne fit pas face. Il équivoqua. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 151)
  2. (Pronominal) Dire un mot pour un autre.
    • C’est dommage, mais vous vous équivoquez. — (Andreu Martin, Vainqueurs et cons vaincus, traduction de Georges Tyras, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Équivoquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUIVOQUER. v. intr.
User d'équivoque. Il équivoque continuellement.

Équivoquer : définition du Littré (1872-1877)

ÉQUIVOQUER (é-ki-vo-ké) v. n.
  • 1Anciennement, faire des jeux de mots, des homonymies.
  • 2User d'équivoque. Il ne fait qu'équivoquer.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 3S'équivoquer, v. réfl. Dire involontairement un mot pour un autre. Mais parce que vos gens de Limousin se pourraient ici équivoquer, vous les avertirez, Guez de Balzac, liv. VII, lett. 34. Oui, mais enfin parlons sans nous équivoquer, Th. Corneille, Berger extrav. IV, 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Afin de n'equivocquer point, nous entendons par honteux celuy qui rougist de honte, Amyot, Mauvaise honte, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équivoquer »

Étymologie de équivoquer - Littré

Équivoque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de équivoquer - Wiktionnaire

(1520) De équivoque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équivoquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équivoquer ekivɔke play_arrow

Conjugaison du verbe « équivoquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe équivoquer

Évolution historique de l’usage du mot « équivoquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équivoquer »

  • Plus remarquable encore la prise de distance de Rancière d’avec l’engeance intellectuelle qui anime à travers le monde la réflexion de la mouvance populo-mouvementiste, si je puis m’exprimer ainsi. C’est un hérétique qui parle, et qui sans équivoquer se sépare de l’actuelle doxa d’extrême-gauche qu’il récuse et veut ruiner. Sur le papier, il a les credentials qu’il faut pour être entendu de ce public. Peut-être dira-t-on un jour dans ce milieu de pensée : «Enfin Rancière vint.» Mais peut-être les maîtres-penseurs qu’il brocarde lui feront-ils une conduite de Grenoble pour empêcher ses thèses de se répandre parmi leurs ouailles. Ce n’est pas écrit. La Règle du Jeu, Jacques-Alain Miller, Jacques Rancière, une politique des oasis - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Si revenir sur les mêmes souvenirs, les mêmes endroits, les mêmes gestes, est retenu dans les cas mentionnés comme un ancrage à sa propre expérience, le recouvrement d’un point d’origine dans différents domaines, par contre Gilles Deleuze soutient que l’Éternel Retour ne sert qu’à révéler l’absence d’une origine, la vérification de son inconsistance (Gilles Deleuze, 1968, p. 164). Cela n'est pas sans faire penser aux théories de Harold Bloom qui postule que notre culture contemporaine n’a que la possibilité d’équivoquer, en copiant et en rendant pas reconnaissables les sources, aux fins de dépister, de se soustraire à l’anxiété due à l’influence des pères. (Harold Bloom, 1973). , Auto/biographie, polyphonie, plurivocalité

Traductions du mot « équivoquer »

Langue Traduction
Corse equivocate
Basque equivocate
Japonais 等しい
Russe увиливать
Portugais equivocar
Arabe راوغ
Chinois 模棱两可
Allemand nicht eindeutig
Italien equivocate
Espagnol usar equívocos
Anglais equivocate
Source : Google Translate API

Mots similaires