Équivocité : définition de équivocité

chevron_left
chevron_right

Équivocité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

équivocité \e.ki.vɔ.si.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est équivoque.
    • Dans cette mesure, l’équivocité des concepts métaphysico-théologiques trouve bien, chez Bruno, sa solution dans une « physique » de la puissance qui subordonne toutes les figures de l’intelligence à la productivité nécessaire et infinie du divin, identifié finalement avec l’Un-nature. — (Tristan Dagron, Unité de l’être et dialectique : l’idée de philosophie chez Giordano Bruno, Paris : Vrin, collection « De Pétrarque à Descartes », 1999, page 110)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « équivocité »

Étymologie de équivocité - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de équivoque avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équivocité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équivocité ekivɔsite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « équivocité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équivocité »

  • L’équivocité de la chrétienté dans la pensée occidentale ne peut plus se cacher. Aujourd’hui, elle atteint même un paroxysme puisqu’elle éclate au grand jour sur les réseaux sociaux. "Toute personne accusée de transgression sera immédiatement humiliée sur les réseaux sociaux, bannie des milieux académiques, interdite de parole. On a atteint un paroxysme à un tel point qu’on n’a plus besoin de le nourrir d’une quelconque théologie, il est devenu un momentum qui se nourrit de lui-même. Où tout cela va nous mener est fascinant à suivre. C’est comme de constater que notre moteur moral manque d’essence, et qu’il ne parvient plus à tenir notre éthique, nos valeurs, nos croyances. J’ignore quelle en sera la réponse." L'Echo, Tom Holland: "Charlie Hebdo est un produit du christianisme" | L'Echo
  • Combien de fois sera-t-il nécessaire de dire l’équivocité du terme d’islamophobie ? Même si je pense que l’on aurait gagné à se passer de ce terme ambigu, il fait désormais partie du vocabulaire des sciences sociales. , De la mauvaise défense de "l'islamophobie" - La Libre
  • Revenons à Greta Thunberg. La puissance symbolique de ses apparitions publiques est liée à l’équivocité de ce qu’elle incarne, c’est-à-dire à la manière particulière dont elle synthétise le « corps » du pouvoir dans sa personne. Ce processus d’incorporation, pour reprendre l’expression de Kantorowicz, peut être retracé à travers l’analyse du discours de la militante prononcé dans les locaux de l’assemblée nationale. Qui incarne-t-elle et au nom de quel collectif s’exprime-t-elle ?[5] En ouverture, elle annonce: « J’ai de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles concernant l’urgence climatique », avec une invitation à lire le rapport du GIEC. Elle ne s’institue pas en adolescente, ni même en représentante des générations futures. Elle incarne le messager en charge de délivrer une parole, celle « du rapport du GIEC sur lequel se fonde l’avenir de notre civilisation […]. Jamais je n’ai entendu un politique ou un chef d’entreprise mentionner ces chiffres. C’est comme si vous ne saviez même pas que ces chiffres existent » (2’48), « comme si vous n’aviez pas lu. Ou peut-être que vous n’êtes pas suffisamment mûr pour accepter ce rapport » (3’06). Cette mise en accusation porte sur la représentation nationale, c’est-à-dire sur le corps politique de l’assemblée. Reprocher le manque de maturité des députés, c’est souligner que le corps politique est trop jeune tout en faisant abstraction, par cette affirmation, de sa propre jeunesse à elle. Cette rhétorique suggère que la clairvoyance de l’adolescente se situerait en dehors du pouvoir temporel qui porte sur les affaires humaines. La conclusion de son discours marque un nouveau déplacement de ce qu’elle incarne et de qui elle prétend représenter. « Si vous respectez la science, si vous comprenez la science, alors tout est dit (6,53’) Nous les enfants, tout ce que nous faisons, c’est que nous communiquons sur ces faits scientifiques (8’59) ». À cet instant, elle se positionne à la fois comme « représentante des générations futures » et s’exprime au nom de ceux qui font confiance à la science. Telos, Les trois corps de Greta Thunberg - Telos
  • Dans l’affaire opposant des responsables de la compagnie Sogener S.A. au commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, un recours préventif a été exercé par-devant le doyen, l’honorable et très expérimenté magistrat Bernard Saint-Vil, contre les mandats d’amener émis en marge de la loi. Cette affirmation du caractère illégal des mandats du chef du parquet trouve sa justification dans les dispositions de l’article 30 du Code d’instruction criminelle (CIC) qui n’autorise une telle mesure privative de liberté qu’en cas exclusif de flagrant délit. Un texte clair qui ne souffre d’aucune équivocité. La note jurisprudentielle no.5 mise au bas de cet article, dans le souci d’éclaircir davantage l’expression du législateur, mentionne ce qui suit : « En lançant un mandat d’amener contre un commerçant domicilié, sur une simple plainte, le substitut du commissaire du gouvernement a contrevenu au deuxième alinéa de l’article 30. » Sur cette tendance très remarquée au parquet, il y a lieu de dénoncer, en appui des textes sus-cités, cette pratique abusive de l’autorité de poursuite qui empiète sur les habilitations légales réservées à l’autorité d’instruction, ce au grand dam des garanties judiciaires qui sont édictées pour protéger les justiciables.    Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - L’ordonnance avant-dire droit du doyen dans le dossier de la Sogener S.A : un précédent dangereux pour la liberté individuelle en Haïti
  • Il ne peut y avoir de discours univoque en littérature, qui fait profession d’équivocité. On l’observe particulièrement chez Beckett, on ne peut pas seulement parler d’attente, il y a forcément des enjeux poétiques, de fabrication des textes et des objets liés au mot attente.   Bruno Clément France Culture, "En attendant Godot" de Samuel Beckett - Ép. 2/4 - L'attente
  • Hannah Arendt et la chancelante équivocité du monde. France Culture, Hannah Arendt : "Pour être confirmé dans mon identité, je dépends entièrement des autres"
  • À l’origine de ce débat entre Barbara Cassin et Alain Badiou, il y a un constat : l’immense majorité des philosophes sont des hommes. La philosophie serait-elle par essence masculine – voire, sexiste ? À l’heure de #MeToo, les deux amis philosophes s’emparent de ce sujet dans un format un peu entortillé, où correspondance privée, retranscription de débats sur Parménide et courts essais se succèdent. Les positions paraissent d’emblée genrées et n’évoluent guère au cours du livre : l’homme Badiou défend l’universel, l’univocité, la maîtrise ; la femme Cassin préfère l’équivocité des sophistes et l’indétermination du langage, qu’elle célèbre dans un style aussi flamboyant que singulier. D’études de genre, il n’est jamais question, pas plus que des combats pour l’émancipation des femmes (Badiou évacue l’hypothèse de quotas paritaires dans un « hum... » qui en dit long sur sa considération pour le féminisme). Face au style charmeur du penseur communiste, apologue de l’absolu, on en vient à croire que le discours philosophique est, par définition, un discours amoureux, comme chez Platon... Car qu’y a-t-il de plus séduisant qu’un être pour qui amour et vérité s’identifient ? La philosophie ne serait pas alors condamnée à la masculinité, mais plutôt à la volonté d’éveiller le désir chez l’autre par le biais du langage. Barbara Cassin ne ressort pas perdante des échanges, elle qui démontre en creux que « l’universel est toujours de quelqu’un, sauf qu’il ne l’admet pas ». , Homme, Femme, Philosophie  (pour lecteur curieux) • Fayard • Notre sélection, Barbara Cassin, Alain Badiou, Homme/Femme • Philosophie magazine
  • Par ailleurs, les dispositions concernant le traitement de données à caractère personnel manquent de précision et pêchent également par leur équivocité en ce qui concerne la finalité d’utilisation des données non limitativement énumérées. À défaut de clarté, de prévisibilité et d’accessibilité, le texte ouvre grandement la porte à l’arbitraire de sorte que le citoyen est dans l’impossibilité de se défendre contre des atteintes portées à son droit au respect de la vie privée et à la protection des données à caractère personnel. , La CSL rejette les mesures légales prévues dans le cadre de la lutte contre le virus COVID-19 | HR One

Traductions du mot « équivocité »

Langue Traduction
Corse equivocità
Basque equivocity
Japonais 曖昧
Russe equivocity
Portugais equivocidade
Arabe المراوغة
Chinois 模棱两可
Allemand zweideutigkeit
Italien equivocità
Espagnol equívoco
Anglais equivocity
Source : Google Translate API

Mots similaires