La langue française

Épistémiquement

Sommaire

  • Phonétique de « épistémiquement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épistémiquement »
  • Citations contenant le mot « épistémiquement »
  • Traductions du mot « épistémiquement »

Phonétique du mot « épistémiquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épistémiquement epistemikœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « épistémiquement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épistémiquement »

  • Qu’on ne s’y trompe toutefois pas : le zététicien-type est le plus souvent compétent (car bien informé sur les sujets qu’il traite), honnête (car volontairement, en vertu de la nature même de sa pratique, anti-complaisant), responsable épistémiquement (car engagé dans une constante autocritique, parfois d’ailleurs renforcée par des échanges intracommunautaires en amont et en aval de toute publication) et, enfin, partie prenante d’une communauté veillant à la fiabilité de ses contenus (comme le Café des sciences, association loi 1901 fédéralisant les vulgarisateurs du web et établissant des exigences informelles de qualité). Cela étant, comme dans toute activité peu régulée, les dérives liées à l’absence de garantie d’expertise sont immanquables, et trouvent comme symptômes immédiats : erreurs factuelles, confusions conceptuelles et autres maladresses contre-productives. , Zététiciens et autres "debunkers": qui sont ces vulgarisateurs 2.0? - La Libre
  • Mais la responsabilité épistémique, c’est autre chose. Être épistémiquement responsable n’implique pas de toujours dire la vérité, mais de toujours se donner les moyens de la dire. Cela n’entraîne pas une obligation de résultat (dire le vrai), mais une obligation de moyen (avoir fait son possible pour vérifier une information). Et tout le monde a les moyens, à la mesure de ses capacités et de ses ressources (qui ne manquent pas à Facebook), de correctement vérifier la vérité de ce que l’on dit. Même si, finalement, et c’est le point crucial, cela peut s’avérer faux. The Conversation, Publicités politiques : l’irresponsabilité épistémique de Facebook… et des autres
  • Les discussions épistémiquement rationnelles, dans le calme, le respect de l'autre et de la méthode scientifique sont presque inexistantes. Ce sujet soulève beaucoup trop de passions. En témoignent les affrontements sur les réseaux sociaux ou sur les plateaux télé. Nous n'en pouvons plus. Futura, Chloroquine : pourquoi Futura choisit de ne plus en parler
  • Mais, sur ce dernier point, on se rend compte, que, bien que Castel ne l'affirme pas, c'est que seul le lieu de la cure serait supposé épistémiquement valide pour confirmer subjectivement (!) les théories de la psychanalyse, puisque : «l'assimilation de la vérité théorique de la psychanalyse est coextensive à une expérience éthique d'appropriation subjective de la vérité de ses propres désirs». Si tel est vraiment le cas, comment les psychanalystes peuvent-ils garantir que l'acceptation, pendant la cure, des théories de la psychanalyse par le patient ne se fait pas sous l'empire de la suggestion, et donc que le patient n'est pas amené à lire ses propres affects toujours à la lumière de la théorie psychanalytique, laquelle ne risque donc pas de ne pas trouver constamment des confirmations, puisque, ainsi que nous l'avons vu précédemment, toute contestation par le patient d'une confirmation de la théorie pendant la cure peut être considérée par son thérapeute comme une résistance confirmant la théorie psychanalytique. Je cite Adolf Grünbaum, dans son livre, «La psychanalyse à l'épreuve», page 71 : Club de Mediapart, Un aperçu de la controverse entre Karl POPPER et Adolf GRÜNBAUM. | Le Club de Mediapart
  • « Il s’agit d’une activité qui présente l’aspect de la science, mais qui n’en est pas, parce que la formation de sa théorie ne passe pas l’épreuve épistémique. Cette épreuve comprend plusieurs composantes, parmi lesquelles le critère de la réfutabilité. Popper avait raison de dire qu’il s’agit du principal critère de démarcation, mais il y en a d’autres. Certains critères concernent la validité théorique : quel est le degré d’élaboration de la théorie et dans quelle mesure s’accorde-t-elle avec nos autres connaissances fondamentales ? Pourquoi la mécanique quantique est-elle acceptable épistémiquement, tandis que le concept d’énergie “Chi” ne l’est pas ? Parce que la première s’accorde avec les théories chimiques et d’autres théories physiques, et qu’elle n’est pas en contradiction avec des conceptions de la biologie par exemple. Par contre, Chi (= l’“énergie universelle”) n’est conciliable avec aucune de ces théories. Il faut également disposer de preuves empiriques. Des énoncés astrologiques ont déjà été souvent testés scientifiquement, les résultats étant négatifs. L’astrologie échoue aussi au niveau théorique de façon spectaculaire. Elle est une pseudoscience par excellence. » Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Démasquer le non-sens est un devoir moral - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Je pense que l’attitude est en effet importante (intention de fermer l’esprit; recours à des méthodes répréhensibles épistémiquement parlant); mais je souhaiterais, par souci de disposer d’un terme pour décrire quelque chose de distinct, garder la référence à des contenues — des doctrines. Voir.ca, Histoire nationale et endoctrinement | Prise de tête | Voir.ca
  • 2. La clinique, la méthode clinique, la "situation du divan" ne peuvent, en aucun cas, je souligne encore, constituer des situations épistémiquement valides d’administration d’aucune preuve valide de l’une quelconque des théories de la psychanalyse. A cela, il y a des arguments logiques et épistémologiques rigoureusement imparables, fondés sur l’épistémologie de Karl Popper, et contenus dans des ouvrages comme, "La logique de la découverte scientifique" ; "L’univers irrésolu. Plaidoyer pour l’indéterminisme" ; "La connaissance objective" ; "Le réalisme et la science". AgoraVox, "Les déconvertis de la psychanalyse" - Agoravox TV

Traductions du mot « épistémiquement »

Langue Traduction
Anglais epistemically
Espagnol epistémicamente
Italien epistemicamente
Allemand erkenntnistheoretisch
Chinois 认识地
Arabe معرفي
Portugais epistemicamente
Russe эпистемически
Japonais 認識論的に
Basque epistemically
Corse epistemicamente
Source : Google Translate API
Partager