La langue française

Épisio

Sommaire

  • Phonétique de « épisio »
  • Citations contenant le mot « épisio »
  • Traductions du mot « épisio »

Phonétique du mot « épisio »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épisio episjɔ

Citations contenant le mot « épisio »

  • Les chercheurs ont basé leurs conclusions sur les données fournies par l’Institut canadien d’information sur la santé afin d’analyser les tendances de pratique de l’épisiotomie sur plus de 2,5 millions de naissances enregistrées au Canada entre 2004 et 2017. Ils ont alors constaté que, dans l'ensemble, le taux d'épisiotomie avait tendance à diminuer chez les accouchements assistés et non assistés et ce, même si cet acte chirurgical peut protéger contre de graves déchirures en cas d’utilisation d’instruments. www.pourquoidocteur.fr, Accouchement : l’épisiotomie peut être utile en cas d’utilisation d’instruments
  • Sa fille, qui était coincée aux épaules, naît au bout d’une heure. "Elle ne respirait pas, elle était toute bleue. Ils l’ont emmené pour faire un massage cardiaque, et elle a passé une heure en incubateur. Quand ils l’ont ramené, j’ai vu qu’elle avait des bleus sur les joues à cause des forceps." Elle pèse 3,8 kg, alors qu’on avait annoncé à Laure 2,6. "Après l’accouchement, le gynécologue m’a dit : vous auriez dû avoir une césarienne." C’est lorsqu’il se met à la recoudre que la jeune maman comprend qu’il a pratiqué une épisiotomie lors de l’accouchement : "On ne m’a rien demandé." ladepeche.fr, "J’avais l’impression qu’on m’arrachait tous mes organes" : les patientes d'une clinique de Tarbes dénoncent des violences obstétricales - ladepeche.fr
  • «Avant, c’était celui qui n’en avait pas fait qui devait s’expliquer. Maintenant, c’est l’inverse»: Thierry Harvey, chef de service à la maternité de l’hôpital des Diaconesses, à Paris, veut que chaque épisiotomie soit à la fois justifiée et consentie par la femme qui accouche. Cet acte chirurgical, qui consiste en une incision du périnée (zone située entre le vagin et l’anus), avait jusqu’à récemment l’objectif affiché de diminuer les risques pour le bébé et de prévenir la survenue de déchirures sévères chez la mère. , Accouchement: l’épisiotomie, une incision de moins en moins pratiquée 
  • Pas loin d’être systématiques dans les années 70, les épisiotomies étaient encore pratiquées dans un accouchement sur deux en France au milieu des années 90. Depuis, cette proportion a considérablement diminué pour atteindre les taux de 27 % en 2010, puis 20 % en 2016 selon la dernière Enquête périnatale. De grandes disparités subsistent toutefois selon les maternités. , Santé | L’épisiotomie, un geste de moins en moins pratiqué
  • Près de 34,9 % des femmes subissent une épisiotomie lors de leur premier accouchement*. Cette intervention est destinée à faciliter le passage du bébé et à éviter les déchirures. Parfois nécessaire, elle n’est plus pratiquée systématiquement. Explications. PARENTS.fr, Episiotomie - La cicatrisation après une épisiotomie | PARENTS.fr
  • On vient de subir une épisiotomie et on redoute les premiers jours ? Pas de panique ! Chez la majorité des mamans, la cicatrisation se passe sans soucis. Pour que les suites se déroulent le mieux possible, il faut cependant suivre quelques recommandations. Nos conseils en 8 étapes. PARENTS.fr, Épisiotomie - Cicatrisation de l'épisiotomie | PARENTS.fr
  • Le CHRU de Besançon a le taux d’épisiotomies le plus bas de France, ce qui en dit long sur la philosophie qui anime l’équipe d’accoucheurs. Un modèle dont les autres hôpitaux devraient s’inspirer. , Accoucher sans épisiotomie, oui c'est possible ! - Elle
  • « J’ai commandé un rapport au Haut Conseil à l’égalité sur les violences obstétricales, qui est un sujet qui revient dans l’actualité. Vous savez qu’en France on a un taux d’épisiotomie à 75 % alors que l’OMS préconise d’être normalement autour de 20 à 25 % [et] des pratiques obstétricales non consenties, avec particulièrement des violences obstétricales sur les femmes très jeunes, étrangères ou handicapées. » Le Monde.fr, L’épisiotomie : un taux bien inférieur aux 75 % évoqués par Marlène Schiappa mais de vraies questions
  • Le « point du mari », technique de suture lors d'un accouchement, existe-t-il vraiment ? Est-ce légal ? Comment l'éviter ? Six questions autour de l'épisiotomie. Le Monde.fr, Six questions autour de l'épisiotomie
  • Le chiffre évoqué l’été dernier par Marlène Schiappa avait fait l’effet d’une bombe : 75% de taux d’épisiotomies en France ? «Foutaises !» avaient scandé les organisations représentatives des gynécologues-obstétriciens. Selon le dernier rapport de l’Institut national de la santé et de la recherche médiale (Inserm), cette intervention clinique - une incision du périnée sur quelques centimètres effectuée pour agrandir la taille de l’orifice vulvaire et faciliter l’expulsion du bébé - concerne 20% des accouchements par voie basse. Ce taux atteint 34,9% pour les primipares (premier accouchement) et descend à 9,8% pour les multipares. Oui mais problème : c’est encore beaucoup trop. Car cette «routine» dite «préventive» ne diminuerait en rien les possibilités de déchirures graves et entraîne des complications non négligeables (pertes importantes de sang, infection). En 2005, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français avait même confirmé l’absence de bénéfices de cette pratique. Certaines maternités ont réduit drastiquement la pratique. C’est le cas du centre hospitalier de Besançon et son fameux 0,3% de taux d’épisiotomies, malgré sa spécialisation dans «l’accueil de grossesses pathologiques et à grands risques». D’autres en revanche frôlent encore les 45%. Et surtout, sans prévenir en amont les premières concernées. Selon le HCE, une femme sur deux «déplore un manque (16%) ou l’absence totale d’explication (31%) sur le motif de l’épisiotomie». Libération.fr, Des étriers à l’épisio : un rapport douloureux - Libération
  • Dans quelles situations l’épisiotomie est-elle encore utile? Ce classique de l’accouchement consiste à inciser de quelques centimètres les muscles superficiels du périnée, lorsque la tête du bébé apparaît. Alors que les témoignages de femmes dénonçant un recours excessif à ce geste médical parfois traumatisant se sont multipliés depuis deux ans, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) met à jour ses recommandations de pratique clinique. Elles seront détaillées lors du congrès de la société savante, à Strasbourg, le 6 décembre. , Épisiotomie: redoutée par les femmes, mais parfois utile 

Traductions du mot « épisio »

Langue Traduction
Anglais episio
Espagnol episio
Italien episio
Allemand episio
Chinois 认识论
Arabe الحلقة
Portugais episio
Russe episio
Japonais エピシオ
Basque episio
Corse episio
Source : Google Translate API
Partager