La langue française

Éparsement

Sommaire

  • Définitions du mot éparsement
  • Étymologie de « éparsement »
  • Phonétique de « éparsement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éparsement »
  • Citations contenant le mot « éparsement »
  • Traductions du mot « éparsement »

Définitions du mot éparsement

Wiktionnaire

Adverbe

éparsement \e.paʁ.sə.mɑ̃\

  1. D’une manière éparse.
    • Après ce qui a été éparsement expliqué sur Monseigneur, on a vu par avance quelle sorte de sensation fit la perte de ce prince. — (Saint-Simon, 295, 28)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉPARSEMENT (é-par-se-man) adv.
  • D'une manière éparse. Après ce qui a été éparsement expliqué sur Monseigneur, on a vu par avance quelle sorte de sensation fit la perte de ce prince, Saint-Simon, 295, 28.

HISTORIQUE

XVe s. Les seigneurs se logerent espartement aux champs, au mieux qu'ils purent, Froissart, II, p. 252, dans LACURNE.

XVIe s. Esparsement, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éparsement »

Éparse, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) → voir éparse, et le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éparsement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éparsement eparsœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « éparsement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éparsement »

  • Cependant, Gourlizon séduisait toujours autant. Les rouge et noir restaient dans leur jeu. Sur un déboulé de Killian Le Ray, Johan Dantec ratait même l'égalisation dans la surface (37'). Gourlizon avait mieux commencé la rencontre et la finissait mieux en première période. Pierre-Yves Gléhen, le portier plonéouriste, était encore sollicité par Robin Le Berre (37'). Plonéour réagissait éparsement. Le corner tendu de Mathieu Le Roux trouvait l'arrière latéral, Tony Boennec, à la coupure de la trajectoire pour une tête juste au-dessus des cages de Nicolas Rannou (42'). , Plonéour remporte le combat des chefs face à Gourlizon - pays-bigouden - football | newsouest.fr
  • Le projet travaille pourtant Malick depuis des décennies. Il retrace, en une heure et demie, rien moins que la genèse de notre univers, à grands traits et grands frais (sans que l’on parvienne, souvent, à distinguer ce qui y relève de l’imagerie scientifique ou du délire d’une iconographie numérico-spectaculaire un peu baba). A ce qui ressemble fort au prototype le plus ouvragé, dispendieux et long de l’histoire de l’économiseur d’écran, se mêlent éparsement les images sans qualité de l’humanité comme elle va (mal). Des visions contemporaines puisées on ne sait où, dont le dénuement plastique tranche singulièrement avec la somptuosité que le cinéaste insuffle aux manifestations diverses de la nature (copulations de matières sidérales, nuées aquatiques, éruptions volcaniques, comme si on y était). Libération.fr, Malick, «Voyage» au bout de l’inouï - Culture / Next
  • Scruté depuis son ultime point de rupture (un genou qui lâche comme métaphore donnée clés en main de la fin de la récré sadomaso), le mouvement de l’histoire de Tony et Georgio se trouve ramassé par le récit à l’état de compression terminale. L’épave contractée d’un rutilant véhicule où ne sailliraient plus que les lignes redondantes et les boucles de nerfs (entrelacs binaire de roucoulades et d’esclaffades grasses, de portes claquées comme autant de tartes à la gueule du spectateur, de rixes et crises suraiguës, de vagissements sous la pluie), crashé au terme d’une course à vive allure qui aura tout dévoré, tout bouffé et asphyxié au gré de sa surchauffe. Notamment les seconds rôles, visages en vogue (Louis Garrel, Isild Le Besco, Lætitia Dosch) disposés éparsement autour du couple en majesté pour faire le nombre des utilités quand on les sonne, achever ainsi de saturer l’espace à l’air raréfié d’une expérience laborantine de cinéma post-Pialat plongé dans le bain crapoteux de l’efficacité pubarde. Mais, en dépit de ses accents cyniques et ramasse-tout, la part la plus embarrassante d’un tel film tient dans ce que l’entreprise n’en paraît pas moins - à l’image de son personnage de génie du mal et salaud - sincère. Libération.fr, «Mon Roi», l’amour assujetti - Culture / Next

Traductions du mot « éparsement »

Langue Traduction
Anglais scattering
Espagnol dispersión
Italien dispersione
Allemand streuung
Chinois 散射
Arabe تشتت
Portugais espalhamento
Russe рассеяние
Japonais 散乱
Basque dispertsio
Corse scattere
Source : Google Translate API
Partager