La langue française

Épailler

Définitions du mot « épailler »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPAILLER, verbe trans.

A.− Enlever les feuilles basses de la canne à sucre.
Rem. Attesté ds Lar. 19e-Lar. Lang. fr., DG, Quillet 1965 et Rob. Suppl. 1970.
B.− Débarrasser laines et feutres des débris végétaux qu'ils contiennent (notamment brins de paille et chardons).
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., Guérin 1892, Quillet 1965 et Rob. Suppl. 1970.
C.− Région. (Provence). Renouveler la paille d'une litière. On avait épaillé de frais et la paille des litières était toute neuve (Giono, Chant monde,1934, p. 275).
Rem. On rencontre ds la docum. épaillage, subst. masc. [Correspond au sens B]. Opération qui consiste à épailler. Épaillage mécanique, par voie humide, par voie sèche. L'épaillage (...) se fait dans un bain acidulé (l'acide attaquant les impuretés, mais non la laine) (J. Coulon, Technol. gén. modiste, 1951, p. 20).
Prononc. : [epaje]. Seule transcr. mod. ds Lar. Lang. fr. Cf. -aille, -ailler. Étymol. et Hist. 1erquart xiiies. espaillier « séparer la paille du grain » (Renclus de Molliens, Miserere, 102, 7 ds T.-L.). Dér. de paille*; préf. é-*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

épailler \e.pa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever de l’or toutes les saletés qui proviennent de la fonte ou du mal forgé.
  2. Purger le drap de toutes matières végétales.
  3. Enlever les feuilles sèches, avant la récolte de la canne à sucre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉPAILLER (é-pa-llé, ll mouillées) v. a.
  • Enlever de l'or toutes les saletés qui proviennent de la fonte ou du mal forgé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPAILLER. Ajoutez :
2Purger le drap de toutes matières végétales.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épailler »

De paille, avec le préfixe é-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épailler epaje

Évolution historique de l’usage du mot « épailler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épailler »

  • Chez ce peuple d’Indiens, c’est le poids de la transmission orale dans la culture et sa pratique en vase clos qui ont permis à un français vieux de trois siècles de perdurer. Les Houmas ont ainsi sauvé de l’oubli des expressions comme s’épailler pour s’étendre, catin pour poupée, espérer pour attendre, char pour automobile, ou encore icitte pour ici, au boutte pour au bout… Autant de mots qu’ils mélangent avec le chotcaw, la langue de leurs ancêtres. SudOuest.fr, Ces Indiens qui parlent français

Images d'illustration du mot « épailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « épailler »

Langue Traduction
Anglais chop
Espagnol picar
Italien chop
Allemand hacken
Chinois
Arabe يقطع
Portugais picar
Russe измельчить
Japonais チョップ
Basque txuleta
Corse tagliare
Source : Google Translate API

Épailler

Retour au sommaire ➦

Partager