La langue française

Entretènement

Définitions du mot « entretènement »

Wiktionnaire

Nom commun

entretènement \ɑ̃.tʁə.tɛn.mɑ̃\ masculin

  1. Entretien.
    • Outre un père très intéressé, il avait un frère aîné puissant et sévère, qui n'aurait pas souffert un mariage inégal, ni même l'entretènement d'une maîtresse épousable, et l'entremetteuse aurait alors couru les plus grands risques. — (Nicolas Rétif de la Bretonne, Monsieur Nicolas, 1796), bibliothèque de la Pléiade, Tome 1, p. 1096.
    • Les pièces traduisent à la fois le sentiment de mission et la soif de responsabilité manifeste chez ces bourgeois, qui proposent de lever, manier et distribuer les deniers pour lʼentretènement des gens de guerre, dʼélire les responsables. — (Denis Pallier, Recherches sur lʼimprimerie à Paris pendant la ligue: (1585-1594), 1975)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENTRETÈNEMENT (an-tre-tè-ne-man) s. m.
  • Action de pourvoir à l'entretien de quelqu'un ou de quelque chose. Vous me direz qu'à ce compte-là vous ne devez rien ni à la lune ni au soleil, parce que ce qu'ils tournoient au ciel, ils ne le font pas pour l'amour de vous ; ils le font pour le bien et pour l'entretènement de l'univers, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 20. L'entretènement de ses plaisirs ne coûte rien à personne, Guez de Balzac, le Prince, ch. 17. La respiration n'est pas moins nécessaire à l'entretènement de ce feu, Descartes, l'Homme. L'entretènement des soldats, Perrot D'Ablancourt, Tacite, 64. Dès lors qu'un endroit [de la levée de la Loire] se dément [détériore], On le rétablit tout à l'heure ; La moindre brèche n'y demeure, Sans qu'on y touche incessamment, Et pour cet entretènement, Unique obstacle à tels ravages, Chacun a son département, La Fontaine, t. VI, p. 388, édit. WALCKENAER. Salomon donnait à Hiram pour l'entretènement de sa maison vingt mille mesures de froment et vingt mesures d'huile très pure, Sacy, Bible, Rois, III, v, 11. L'amitié de cet oncle ne va pas toute seule, il y faut de l'entretènement, Sévigné, 506.

    Il a vieilli. L'on ne dit plus guère que entretien.

HISTORIQUE

XVe s. Par quoy il n'y eut point de gouvernement ni entretenement en leurs gens, Fenin, 1415. En Espagne avoit toutes paroles d'amitié et d'entretenement et presens par tout, de tous costez, Commines, VI, 8.

XVIe s. Gens d'apparence, et gens d'entendement, De bonne grace et d'entretenement, De grand beauté, d'honneste accoustrement, la Marguerite de la marguer. f° 303, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entretènement »

 Dérivé de entretenir avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entretènement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entretènement ɑ̃trœtɛnœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « entretènement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « entretènement »

Langue Traduction
Anglais maintenance
Espagnol mantenimiento
Italien manutenzione
Allemand instandhaltung
Chinois 保养
Arabe اعمال صيانة
Portugais manutenção
Russe поддержание
Japonais メンテナンス
Basque mantentze
Corse mantenimentu
Source : Google Translate API

Entretènement

Retour au sommaire ➦

Partager