La langue française

Enrubanné

Définitions du mot « enrubanné »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENRUBANNÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de enrubanner*.
II.− Emploi adj. Qui est garni de rubans; qui porte des rubans. La jeune fille parée comme une châsse, ballonnée, enrubanée, demeure immobile (Taine, Notes Paris,1867, p. 163).Dentelles, tapisseries, broderies, lingeries enrubannées (Colette, Cl. école,1900, p. 247).Des chats et des chiens enrubannés (Faure, Hist. art,1921, p. 147).
En partic. et souvent iron. Qui est décoré du ruban d'un ordre. Il a la poitrine tout enrubannée (DG). Sa boutonnière enrubannée, où toutes les académies des sciences avaient mis leurs couleurs (A. Daudet, Contes lundis,1873, p. 302).
P. anal. La vallée elle-même, couloir de fraîcheur enrubanné d'eaux vives, accusait des herbes échauffées (La Varende, Indulgence plén.,1951, p. 285).
Fréq. abs. littér. : 66.

Wiktionnaire

Adjectif

enrubanné \ɑ̃.ʁy.ba.ne\

  1. Entouré de rubans.
    • Souvent il se présentait à ses proches enrubanné comme une momie égyptienne, dégoulinant de sueur dans une pièce aussi étouffante que le Sahara. — (Marcus du Sautoy, La symphonie des nombres premiers, traduction de Raymond Clarinard, page 151, ISBN 9782757804292, 2005.)
    • Au lieu de son sarrau encharbonné, de ses vieilles guêtres de cuir, de son chapeau cabossé et de sa figure noire, il avait un habillement neuf, tout en fin droguet blanc jaspé de bleu, du beau linge, un chapeau de paille enrubanné de trente-six couleurs, la barbe faite, la face bien lavée et rose comme une pêche : enfin, c’était le plus bel homme que j’aie vu de ma vie : grand comme un chêne, bien pris de tout son corps, la jambe sèche et nerveuse, les dents comme un chapelet de graines d’ivoire, les yeux comme deux lames de couteau, et l’air avenant d’un bon seigneur. — (George Sand, Les Maîtres sonneurs, George Bell and sons, 1908, page 85)
    • D’abord il lui fallut renoncer aux canapés et à tout autre accessoire qui pût donner l’illusion d’un caprice enrubanné surgissant dans un tête-à-tête gracieux. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 157.)
    • Ils chantaient, s’accompagnant de guitares au manche enrubanné. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 241.)
  2. (Figuré)
    • Il y a vraiment, dans l’âme de certains fauves révolutionnaires, des sentiments enrubannés et sous leur manteau de pourpre, le casque champêtre des pâtres de Berquin. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 108)
  3. (Agriculture) Qui a été soumis à l’enrubannage.

Forme de verbe

enrubanné \ɑ̃.ʁy.ba.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe enrubanner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENRUBANNER. v. tr.
Couvrir, entourer de rubans. Enrubanner des mâts, un panier. Un chapeau enrubanné.

Étymologie de « enrubanné »

→ voir ruban
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enrubanné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enrubanné ɑ̃rybɑ̃ne

Évolution historique de l’usage du mot « enrubanné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enrubanné »

  • Le climat change. Les maïs sont récoltés tôt dans la saison. Les hivers sont plus doux. L’herbe pousse, même en saison froide. « Il y a quelques années, un RGI semé après maïs produisait 2 à 3 tonnes de matière sèche (MS). Il était enrubanné », indique Loïc Hubert, trésorier de la Cuma du Scorff. « Aujourd’hui, semé plus tôt, un couvert de RGI-trèfle profite de la douceur des températures pour produire, début avril, entre 4 et 6 tonnes de MS. Du coup, il y a un véritable engouement pour cette culture ». Les Cuma s’équipent ; en 2019 beaucoup d’investissements ont concerné du matériel de fauche et de fenaison, subventionné par la Région. À la Cuma du Scorff, les tarifs d’ensilage d’herbe sont maîtrisés : 30 à 40 €/ha (ensileuse avec conduite et carburant inclus). « Cette activité sur l’herbe permet, en outre, d’abaisser le coût de récolte du maïs ». Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Autonomie protéique, les Cuma veulent jouer un rôle | Journal Paysan Breton
  • « Une teneur en MS minimale de 40 % en tout point de la balle doit être recherchée, obtenue grâce à un fanage adéquat. » C’est la condition pour empêcher le développement des butyriques et l’action des protéases : ces enzymes qui font baisser la valeur protéique du fourrage enrubanné (ou ensilé). Sur les fourrages fragiles comme les légumineuses, « il convient d’intervenir sur un fourrage encore humide ou réhumidifié par la rosée en réduisant le régime de la prise de force pour préserver les feuilles. » Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Clés de réussite de l'enrubannage | Journal Paysan Breton
  • La fête en plein air, organisée dimanche 5 juillet à l’école Notre-Dame-de-Lourdes, est venue clore cette année scolaire si particulière où plusieurs manifestations ont été annulées (repas des familles, repas crabe, kermesse…). C’était aussi l’occasion de saluer le départ à la retraite de Renée Le Bihan, enseignante depuis 16 ans en cycle 2 (CP-CE) à l’école, au terme de 43 ans de carrière. Toute sa dernière semaine a été ponctuée de surprises en tous genres : voiture enrubannée le lundi, alerte incendie le mardi, ballons dans la classe le jeudi, remise de l’écharpe de Miss retraitée le vendredi et au revoir en chansons dimanche. Les enfants lui ont aussi demandé de leur apporter régulièrement de la tarte Tatin, sa spécialité, et espèrent qu’elle les accompagnera lors des sorties. Parents, personnels, Apel et Ogec se sont cotisés pour lui offrir un vol en montgolfière. Renée Le Bihan, visiblement émue, a évoqué « l’enrichissement humain » que lui ont apporté ces 43 années d’enseignement. Le Telegramme, Semaine de fête à Notre-Dame-de-Lourdes pour la retraite de Renée Le Bihan - Santec - Le Télégramme
  • Dernière journée vendredi avant l'orage : les ballots sont ramassés et ramenés à la ferme pour être enrubannés. L'entrepreneur est équipé d'une enrubanneuse Göweil. Au total, près de 75 ballots sont sortis de cette parcelle et plus de 60 autres ont été réalisés dans un autre champ voisin. Web-agri, Vidéo récolte des dérobées : fauche, fanage, andainage, presse, enrubannage
  • Moins de 24h entre le pressage et l'enrubannage pour éviter l'échauffement du fourrageIl faut cependant bien garder à l’esprit que le principal danger de perforation vient des chaumes rigides. L’étape de dépose de la balle est alors cruciale. En chantier combiné ou décomposé, la balle enrubannée doit être déposée à l’arrêt sous peine de cisailler le film plastique. Lorsque cela est possible, l’enrubannage sur le site de stockage réduit très fortement ce risque de perforations. Cette alternative à l’enrubannage au champ requiert néanmoins une logistique spécifique. Rappelons que le délai maximal entre le pressage et l’enrubannage doit être inférieur à 24 heures voire 36 heures afin de prévenir l’échauffement du fourrage, donc la baisse de sa valeur alimentaire. Web-agri, Enrubannage d'herbe : stade de récolte, MS, liage, film plastique, rotocut

Traductions du mot « enrubanné »

Langue Traduction
Anglais wrapped
Espagnol envuelto
Italien avvolto
Allemand eingewickelt
Chinois 包裹
Arabe مغطى
Portugais embrulhado
Russe завернутый
Japonais 包まれた
Basque bilduta
Corse avvoltu
Source : Google Translate API

Synonymes de « enrubanné »

Source : synonymes de enrubanné sur lebonsynonyme.fr

Enrubanné

Retour au sommaire ➦

Partager