La langue française

Énonciataire

Sommaire

  • Phonétique de « énonciataire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « énonciataire »
  • Citations contenant le mot « énonciataire »
  • Traductions du mot « énonciataire »

Phonétique du mot « énonciataire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énonciataire enɔ̃sjatɛr

Évolution historique de l’usage du mot « énonciataire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énonciataire »

  • Dans les 6 dernières cases de cette planche, un seul élément est immuable : la Lune, logée dans le coin supérieur droit de chaque case, environnée d’un ciel bleu nuit. Si le temps défile (le soleil s’est effectivement couché et les possesseurs du bouclier se succèdent), paradoxalement, la Lune est figée. Elle semble changer de place aux cases 6, 7 et 8 pour souligner un double moment (perte du bouclier au jeu et récupération du bouclier par un « centurion abusif ») mais cette non-concomitance temporelle est vite effacée par l’ultime strip où l’astre lunaire se repositionne telle un artifice de théâtre : scène, éclairage et narrateur demeurent. Goscinny et Uderzo emploient de fait ici un procédé très élaboré : celui de la syncope ou du métaplasme, selon le nom donné à cet effet littéraire consistant à supprimer des éléments sans perte de sens pour l’énonciataire (ce destinataire étant le lecteur). Seules les actions essentielles à cette séquence programmatique sont illustrées, alors que l’ensemble des échanges aurait logiquement mérité au minimum une page de plus. Dans la 10ème et avant-dernière case, la bulle traduisant les paroles du bougnat auvergnat est expulsée hors du cadre devenu trop réduit, mais enrichi l’expression des archétypes (le premier, par son accent, étant bien l’expression dialogué du décor, précisément un lieu de vente de vin et de charbon). Entre voix interne, décor externe, expression et impression, jeu sur le temps et l’espace, la planche d’Uderzo et Goscinny se charge d’une compréhension absolue : le verbe et le graphique, comme souvent chez ce remarquable duo d’auteurs, y triomphent doublement. En se perdant au final dans le blanc (de la page) comme dans le vin, le récit offre une métaphore de l’oubli, cette configuration initiale exigeant à l’évidence dans la suite de l’album plusieurs effets de réminiscence (aux planches 27, 33, 40 et 41). Gageons qu’en atteignant la page 2 de l’album, où se réveille l’énonciataire traditionnel (grande case sur le village, couleurs et multitude personnages dont les héros), le lecteur se sera pénétré d’une nouvelle certitude sémiologique et sémiotique : la bande dessinée, tels Vercingétorix, Astérix ou Obélix, est décidément irréductible… , « Astérix T11 : Le Bouclier arverne » par Albert Uderzo et René Goscinny | BDZoom.com

Traductions du mot « énonciataire »

Langue Traduction
Anglais enunciator
Espagnol enunciador
Italien enunciator
Allemand enunciator
Chinois 信号器
Arabe الناطق
Portugais enunciador
Russe enunciator
Japonais 発言者
Basque jabe
Corse enunciator
Source : Google Translate API
Partager