La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « énoiser »

Énoiser

Définitions de « énoiser »

Wiktionnaire

Verbe - français

énoiser \e.nwa.ze\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever la coquille d’une noix.
    • Les femmes filent, les enfants énoisent, les hommes adoubent les courroies de leurs fléaux, remettent des dents à leurs râteaux ou gravent un manche de fouet, le bec d'une canne. — (René Favret, Le retour de Pantagruel, éditions L’Harmattan, 1997)
    • Les noix seraient bientôt bonnes à gauler, et nous aurions après les longues soirées à énoiser méticuleusement chaque fruit pour sa future pression au moulin. — (Marie-Hélène Vinchon-Compain, La guerre de Julia, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « énoiser »

De noix, avec le préfixe é-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « énoiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énoiser enwase

Évolution historique de l’usage du mot « énoiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énoiser »

  • Des inventeurs rusés ont bricolé dans leur garage des machines à énoiser. Un grand défi car les cerneaux fragiles perdent rapidement leur valeur s’ils sont abîmés. Les premières inventions permettaient seulement de réguler un flot de noix pour un habile énoiseur. Aujourd’hui, dans les bâtiments de la Coop Cerno, basée à Cénac-et-Saint-Julien (Dordogne), est jalousement gardé un prototype bourré de techniques qui énoise avec doigté, reléguant les antiques énoiseurs au fond du cantou. SudOuest.fr, Dordogne : la bonne santé de la filière noix

Énoiser

Retour au sommaire ➦

Partager