Englué : définition de englué


Englué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENGLUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de engluer*.
II.− Adjectif
A.− Qui est recouvert d'une matière gluante. J'en ai vu [des abeilles] des milliers retirées des sirops où elles s'étaient noyées (...) si complètement engluées qu'elles ne pouvaient ni ramper ni voler (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 106).On piétinait dans une pâte gluante (...). En moins de cinq minutes, armes et vêtements, l'homme tout entier était empâté, englué (Benjamin, Gaspard,1915, p. 136).Une marche faite d'une claie engluée de glaise (Barbusse, Feu,1916, p. 257).
B.− Qui est recouvert d'une matière qui alourdit, empâte les formes (cf. engluer A 2 b p. ext.).Synon. empâté.Des divinités de l'Olympe, si fort badigeonnées tous les ans que leurs formes engluées de peinture n'offrent plus que des contours empâtés et douteux (Du Camp, Hollande,1859, p. 155).
C.− Au fig. [En parlant d'une attitude hum.] Qui affecte la douceur. Synon. mielleux, enjôleur.Que d'inclinaisons de tête, d'intonations caressantes, de paroles douces et engluées furent échangées (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 165).M. Tricard, le coiffeur chauve, le salua avec des manières engluées (Hamp, Champagne,1909, p. 79).

Englué : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

englué \ɑ̃.ɡly.e\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe engluer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Englué : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENGLUER. v. tr.
Enduire de glu. Engluer de petites branches pour prendre des oiseaux. Il signifie aussi Prendre à la glu. Engluer des oiseaux. Voilà un oiseau qui vient de s'engluer. Fig., Ce brasseur d'affaires a englué tous ceux qui avaient eu confiance en lui.

Englué : définition du Littré (1872-1877)

ENGLUÉ (an-glu-é, ée) part. passé.
  • Enduit de glu. Des branches engluées.

    Pris dans la glu. Un oiseau englué.

    Fig. Pris comme dans de la glu. Il les en veut convaincre, et il les y laisse longtemps englués [dans des raisonnements], Nicole, Essais, t. IX, p. 331, dans POUGENS.

    PROVERBE

    La chevêche est engluée, c'est-à-dire les voleurs sont pris au piége.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « englué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
englué ɑ̃glye play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « englué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « englué »

  • Tribune. Après seize mois d’impasse politique en Israël, marquée par la tenue de trois élections extrêmement serrées en moins d’un an, la crise dans laquelle s’était englué l’Etat hébreu s’est donc terminée par la formation d’un gouvernement d’union nationale entre deux hommes. Le Monde.fr, « Nous appelons à des sanctions internationales immédiates en cas d’annexion du tiers de la Cisjordanie par Israël »
  • Les exilés politiques sont englués dans leur passé et sans avenir ; leur descendance leur échappe, autant que le passé leur a fait défaut. De Francine Noël / Maryse
  • L'oiseau englué dans un buisson se méfie de tous les buissons. De William Shakespeare / Henry VI

Images d'illustration du mot « englué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « englué »

Langue Traduction
Corse preso
Basque itsatsita
Japonais 立ち往生
Russe застрял
Portugais preso
Arabe عالق
Chinois 卡住
Allemand stecken
Italien incollato
Espagnol atascado
Anglais stuck
Source : Google Translate API

Mots similaires