La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « encyclopédisme »

Encyclopédisme

Définitions de « encyclopédisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENCYCLOPÉDISME, subst. masc.

A.− PHILOS. Système des encyclopédistes du xviiiesiècle. La froide analyse de l'Encyclopédisme (S. Mercier, Néol.,t. 1, 1801, p. 221).
Rem. Sens attesté par Besch. 1845, Littré, Guérin 1892. Lar. 19e-Lar. encyclop.
B.− Usuel, péj. Tendance à l'accumulation des connaissances, notamment dans le domaine pédagogique, au détriment de la culture et de la formation de l'intelligence. M. Pompidou a abordé le sujet chronique de la réforme du baccalauréat. Il a, à cette occasion, condamné l'encyclopédisme et demandé que l'examen soit « organisé de façon rationnelle pour que les candidats puissent être jugés sur leur véritable valeur » (Capelle, Éc. demain,1966, p. 150).
Prononc. : [ɑ ̃siklɔpedism̥]. Étymol. et Hist. 1801 (S. Mercier, Néol., t. 1, p. 221). Dér. du rad. de encyclopédie*; suff. -isme*. Bbg. Gohin 1903, p. 268. − Quem. 2es. t. 1 1970.

Wiktionnaire

Nom commun - français

encyclopédisme \ɑ̃.si.klɔ.pe.dism\ masculin

  1. Système des encyclopédistes, accumulation de connaissances dans différents domaines.
    • L’encyclopédisme est mort - peut-être - mais chacune des parcelles de ce savoir écartelé implique un savoir encyclopédique. — (Christian Godin, La totalité: volume 2 : Les Pensées totalisantes : La Religion, les représentations globalistes du monde, le savoir total et l’encyclopédisme, 1998)
    • [Sudhir Hazareesingh] En France, depuis le XVIIIe siècle, dans la lignée de l’encyclopédisme, la vie intellectuelle a été surdéterminée par le principe d’érudition, d’accumulation de connaissances dites générales. — (Anne Dujin, La culture générale, une passion française, Le Monde. Mis en ligne le 21 mai 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENCYCLOPÉDISME (an-si-klo-pé-di-sm') s. m.
  • Système des encyclopédistes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « encyclopédisme »

 Dérivé de encyclopédie, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « encyclopédisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encyclopédisme ɑ̃siklɔpedism

Évolution historique de l’usage du mot « encyclopédisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encyclopédisme »

  • Il y a plus d’un siècle, Durkheim, déjà, critiquait l’encyclopédisme de nos programmes. Nous vérifions en ce moment qu’il n’est pas besoin de « tout » voir dans le manuel, en survolant donc de nombreux chapitres, pour que notre enseignement soit utile, espérons-le, dans la perspective de la poursuite des études. Nous pourrions redevenir raisonnables à l’avenir, mais le risque est grand que notre naturel, le gavage des élèves, ne revienne au galop. Le Monde.fr, Confinement : « Ces leçons pour l’école qu’il ne faut pas oublier »
  • Le fait s’impose de plus en plus y compris dans la communauté des chercheurs que la visibilité, qui est source de légitimité, s’acquière avant tout à travers les réseaux numériques. Et les institutions en même temps qu’elles critiquent Wikipedia n’ont de cesse que de démultiplier des initiatives qui voudraient concurrencer l’encyclopédisme numérique par la publication de portails internet de la science, au point que le domaine pourtant récent des Humanités numériques est en passe de devenir une spécialité à part entière d’auto-publication des résultats de la science; une sorte d’internet parallèle peuplée de chercheurs tentant de faire connaître leurs travaux. C’est sans doute une entreprise vouée à l’échec. Le Monde Moderne, L’imposture scientifique au prisme de l’affaire du Lancet
  • Après la Révolution française, l’idée d’encyclopédie prend une extension considérable. Jusqu’au Printemps des peuples de 1848, elle est indissociable de l’idée de république universelle, et se trouve au cœur d’une multiplicité d’enjeux pour la reconstruction institutionnelle, intellectuelle et politique de la société postrévolutionnaire. C’est à la singularité de ce moment (1789-1848) dans l’histoire longue de l’encyclopédisme que sont consacrées les différentes contributions de ce volume. Loin de se limiter à un moment de l’histoire des sciences, l’encyclopédisme nous révèle la manière dont les sociétés modernes se représentent elles-mêmes et s’instituent politiquement. , V. Bourdeau, J.-L. Chappey, J. Vincent (dir.), Les encyclopédismes en France à l'ère des révolutions (1789-1850)
  • Le Dérangeur n’est jamais neutre et n’aime pas la neutralité : « Définir, c’est proposer une vision du monde ». Alors, l’ouvrage invente ses propres modalités d’écriture à travers des articles hybrides où l’encyclopédisme et le sarcasme se mêlent de façon inédite. À cela s’ajoute un travail éditorial au carrefour des disciplines, de l’enquête journalistique avec « Champions du monde », « Chlordécone » ou « Émeutes », à l’histoire et la sociologie avec un bel article sur le Bumidom, dont la mission était d’ « entraver l’émergence de mouvements nationalistes et indépendantistes » en Guadeloupe et en Martinique, ou avec l’article « 4C » sur le Natural Hair Movement et ses complexités. À ce travail éditorial s’ajoute enfin un regard perpétuellement de biais où s’articulent avec fluidité des savoirs formulés à huit mains : on citera l’article « Enfant » et sa brillante relecture du film « Les Misérables ». Africultures, « Le Dérangeur » du collectif Piment : décoloniser la lexicographie | Africultures
  • Cette question, qui angoisse nombre de nos contemporains, n’est pas nouvelle. Il fut un temps, au xvie siècle, où les humanistes ont ressenti avec acuité cette accélération du temps qui les mettait en demeure d’assimiler une masse incontrôlable de connaissances. Aux formes scolastiques d’organisation des informations présentes dans l’encyclopédisme médiéval s’ajoutèrent alors des méthodes inédites de traitement de l’information en lien avec la diffusion de l’imprimerie. C’est à l’histoire matérielle et sociale de ces nouvelles techniques de tri, d’indexation et de consultation qu’invite le livre d’Ann Blair. , A. Blair, Tant de choses à savoir. Comment maîtriser l'information à l'époque moderne
  • - Enfin, notre colloque permettra également une ouverture vers la Renaissance et sa conception de l’encyclopédisme puisque L’Image du monde a été publiée dans de nombreux incunables largement repris au XVIe siècle par des imprimeurs parisiens, londoniens ou genevois. , Gossuin de Metz : l'image d'un monde. L'encyclopédisme au Moyen-Âge (XIIIe-XVe siècles)
  • De plus, le refus de transmettre des connaissances au profit des seules «compétences» sous prétexte d’éviter l’horreur, aux yeux des pédagogues contemporains, de «l’encyclopédisme», perpétue l’ignorance. Sans compter que l’athéisme est aussi négligé, voire ignoré, dans ECR.   Le Journal de Québec, ECR n’a pas tenu sa promesse | Le Journal de Québec

Traductions du mot « encyclopédisme »

Langue Traduction
Anglais encyclopedism
Espagnol enciclopedismo
Italien enciclopedismo
Allemand enzyklopädie
Chinois 百科全书
Arabe الموسوعية
Portugais enciclopedismo
Russe энциклопедизм
Japonais 百科事典
Basque encyclopedism
Corse enciclopedismu
Source : Google Translate API

Encyclopédisme

Retour au sommaire ➦

Partager