La langue française

Énaser

Définitions du mot « énaser »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉNASER (S'), verbe pronom.

Vieilli. S'aplatir le nez, se heurter frontalement (à quelque chose). Hélas! je me figurais être seul dans cette forêt où je levais une tête si fière! tout à coup je vins m'énaser contre un hangar (Chateaubr., Mém.,Paris, Garnier, t. 1, 1848, p. 370).
P. ext. S'énaser avec qqn. Se trouver nez à nez (avec quelqu'un). Une vieille dame, de fort bonne figure, entra, s'énasa avec lui (Montherl., Célibataires,1934, p. 868).
Emploi adj. du part. passé. Qui a le nez aplati ou peu de nez. Ces conscrits aux fronts plats, stupides, écrasés, Ces singes déformés, décharnés, énasés (Pommier, Colères,1844, p. 76).
Rem. La plupart des dict. du xixes. ainsi que Lar. 20e, Quillet 1965 et Lar. Lang. fr. enregistrent un emploi trans. au sens de « priver de nez, couper le nez à quelqu'un ». L'empereur Justinien II fut énasé par ses sujets révoltés (DG).
Prononc. : [enaze], (j')énase [ena:z]. Transcr. avec [ɑ] post. ds DG à l'inf. d'apr. la forme conjuguée. Étymol. et Hist. Ca 1175 « couper le nez » (Benoit, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 29015). Dér. de nez* avec rad. nas- (de nasus) inaccentué; préf. é-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe

énaser \e.na.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Antiquité) Supplice réservé aux voleurs et qui consistait à couper le nez.
  2. (Désuet) Écraser le nez.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉNASER (é-na-zé) v. a.
  • Écraser le nez.

    S'énaser, v. réfl. Hélas ! je me figurais être seul dans cette forêt où je levais une tête si fière ; tout à coup je viens m'énaser contre un hangar, Chateaubriand, dans le Dict. de DOCHEZ.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce fou, non fou tout à fait, rencontrant beaucoup mieux qu'un chien qui s'enase, en ses plaisantes boutades, les forçoit de rire à gorge déployée, Pelerin d'Am. t. II, p. 652, dans LACURNE. Au lieu qu'on doibt moucher l'enfant, cela s'appelle l'enaser, Montaigne, II, 60.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉNASER. Ajoutez : - REM. Le passage de Chateaubriand cité d'après le Dictionnaire de Dochez se trouve dans Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. I, Rivière du nord, Chant de la passagère, etc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « énaser »

É- pour es- préfixe, et le latin nasus, nez.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Dernier quart du XIIe siècle) Dérivé de nas avec le préfixe é- et le suffixe -er. Nas vient du latin nasus, d’où vient le mot nez.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « énaser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énaser enase

Traductions du mot « énaser »

Langue Traduction
Anglais smother
Espagnol ahogar
Italien soffocare
Allemand ersticken
Chinois
Arabe خنق
Portugais sufocar
Russe smother
Japonais 窒息させる
Basque smother
Corse fumo
Source : Google Translate API

Énaser

Retour au sommaire ➦

Partager