La langue française

Énarchie

Sommaire

  • Définitions du mot énarchie
  • Étymologie de « énarchie »
  • Phonétique de « énarchie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « énarchie »
  • Citations contenant le mot « énarchie »
  • Traductions du mot « énarchie »

Définitions du mot énarchie

Wiktionnaire

Nom commun

énarchie \e.naʁ.ʃi\ féminin

  1. (Néologisme) (Péjoratif) Gouvernement de la France par les énarques, les hauts fonctionnaires sortis de l’ENA et la cooptation des anciens élèves au sein de la sphère publique, parapublique et privée.
    • C’est l’Inspection des Finances — beaucoup plus que la synarchie, l’énarchie ou l’Ena elle-même — qui empoisonne et paralyse l’État. — (blog)
    • L’énarchie, parce qu’elle tient fermement beaucoup de leviers de commandes, contribue à déposséder les Français de leur économie. — (Michel Turin, Le Grand Divorce: Pourquoi les français haïssent leur économie, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « énarchie »

(1967) De ENA, sigle de l’École nationale d’administration, avec le suffixe -archie ; terme forgé par Jean-Pierre Chevènement (sous le pseudonyme de « Jacques Mandrin ») dans L’Énarchie ou les Mandarins de la société bourgeoise, paru en 1967.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « énarchie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énarchie enarʃi

Évolution historique de l’usage du mot « énarchie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énarchie »

  • L’énarchie verticale a durement frappé avec la réforme des retraites, supposée décliner la doctrine macronienne du « libérer et protéger ». Peu de commentateurs ont pris le temps, jusqu’ici, d’en analyser le substrat idéologique. Nous nous proposons de nous étendre ici sur sa signification durable, au regard de son berceau intellectuel qu’est la propension de l’énarchie à la verticalité politique et sociale. Contrepoints, Réforme des retraites, pur produit de l’énarchie macronienne | Contrepoints
  • Plus le temps passe, plus les arguments rationnels manquent en faveur de la suppression de l'Ecole nationale d'administration (ENA) demandée par Emmanuel Macron. Si son rapport finit par être remis un jour au gouvernement, il va falloir beaucoup d'éloquence à l'avocat Frédéric Thiriez pour convaincre de la pertinence d'une réforme dont la vocation sacrificielle apparaît chaque jour plus clairement. Accusée d'être le berceau de l'élitisme à la française, l'ENA fait bien de le rappeler : avec 36 % d'élèves boursiers - trois fois plus qu'à Polytechnique -, elle ne mérite pas sa mauvaise réputation de petit club pour jeunes esprits bien nés. Depuis 1945, la haute école de l'administration a pourvu quelques lignées de chefs d'Etat, mais assez peu de dynasties familiales. On peut faire l'X de père en fils - et tant mieux -, plus rarement l'ENA. Surtout, les réformes successives imposées à ce collège des serviteurs de l'intérêt général, délocalisé à Strasbourg, ouvert sur les entreprises comme sur le monde associatif, ont beaucoup contribué à diversifier les carrières à la sortie. Preuve que l'énarchie n'est plus une oligarchie - l'a-t-elle jamais été ? - ses membres sont à présent trois fois moins nombreux - une quinzaine - à siéger à l'Assemblée nationale qu'ils ne le furent entre 1986 et 2002. L'ENA a bien perdu de sa superbe. Réduite à 40 étudiants par promotion quand la fameuse « Voltaire » de 1980, celle de François Hollande et Ségolène Royal, en alignait jusqu'à 60, elle forme tout autant de fonctionnaires désireux d'accéder, après quarante ans, à des postes de direction. De cette manière, d'ailleurs, elle assure déjà une fonction analogue à celle du Centre des hautes études militaires, qui semble avoir inspiré le chef des armées…  Sous les coups de boutoir du populisme, cette porte d'entrée dans l'administration a été si bien rétrécie qu'il a fallu élargir les accès par d'autres concours. Bien sûr, des réformes constructives pourraient émerger du rapport Thiriez, telle l'idée de programmes communs aux écoles de la fonction publique. Mais si devait se confirmer la suppression de l'accès direct aux grands corps, ce serait un coup fatal porté à l'attractivité d'une école que bien des pays continuent de nous envier. Sans rien régler du vrai sujet, qui est celui de la relation entre l'administration et la population. Car les reproches faits à l'ENA sont en réalité ceux faits à l'Etat. L'inégalité des chances ? Elle se joue dès le milieu de l'école primaire, pas trois ans après le bac. Le manque de mobilité ? Les carrières des hauts fonctionnaires seraient plus variées, plus enrichissantes, si l'administration pilotait ses ressources humaines comme une entreprise. L'éloignement des réalités ? Le malheureux épisode parlementaire du congé pour deuil parental est venu montrer que technocratie ne rimait pas qu'avec énarchie. Les Echos, Réformer l'Etat, pas l'ENA | Les Echos
  • Je suis un énarque désabusé qui estime que la nation n’a plus très envie de déléguer quoi que ce soit à qui que ce soit. Avec ou sans gilet jaune, le cher et vieux pays ne cesse de guillotiner ceux à qui il confie son avenir. Capital culturel ou pas, les descendants de cette noblesse d’Etat dénoncée par Bourdieu sont obligés de repasser sous les fourches caudines du concours d’entrée qui n’a rien d’une formalité. Faire rimer «énarchie» avec «oligarchie» a accéléré le retour des héritiers, les vrais, ceux qui se sont juste donné la peine de naître avec des actions au biberon. Ils sont accompagnés et vampés par quelques capitaines des nouvelles industries aux allures de pirates barbus et tatoués. Libération.fr, L’ENA, en mauvais Etat… - Libération
  • Une fois l’élection terminée, le naturel est rapidement revenu au galop. La France comprit tardivement que ce qui était censé être une meilleure représentation de sa population n’était autre qu’une meilleure représentation de l’énarchie déjà en place avec le soutien des cadres urbains. Contrepoints, Démission d’Agnès Buzyn : des ministres interchangeables ? | Contrepoints

Traductions du mot « énarchie »

Langue Traduction
Anglais enarchy
Espagnol enarquía
Italien enarchy
Allemand enarchie
Chinois 君主制
Arabe ملك
Portugais enarquia
Russe enarchy
Japonais 君主制
Basque enarchy
Corse enarchia
Source : Google Translate API
Partager