La langue française

Empâtage

Définitions du mot « empâtage »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPÂTAGE, subst. masc.

INDUSTR. Action de mélanger deux ou plusieurs matières pour obtenir une pâte lisse et homogène.
A.− BRASSERIE. Mélange intime du malt moulu et de l'eau avant le brassage. Le brassage proprement dit qui comprend l'empâtage du malt, la saccharification, le soutirage du moût (Boullanger, Malt., brass.,1934, p. 205; cf. aussi Industr. fr. brasserie, 1955, p. 9).
Rem. Attesté ds Duval 1959, Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.
B.− INDUSTR. ALIM. [Dans la fabrication des pâtes] Premier stade de la fabrication par laquelle on obtient un mélange homogène de matière première (semoule de blé par exemple) et d'eau (cf. Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 15).
C.− INDUSTR. DU SAVON. Étape de la saponification où l'on combine les alcalis aux corps gras pour obtenir la pâte à savon.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén., Ac. excepté.
Prononc. : [ɑ ̃pɑta:ʒ]. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. du rad. de empâter*; suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

empâtage \ɑ̃.pɑ.taʒ\ masculin

  1. Action de mélanger la lessive caustique avec un corps gras pour la fabrication du savon.
    • Cette opération porte le nom de coction ou cuite. Elle permet d'achever la saponification commencée pendant l'empâtage ; la saponification se trouve ainsi complète. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 165)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

EMPÂTAGE (an-pâ-ta-j') s. m.
  • Action de mélanger la lessive avec l'huile pour la fabrication du savon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « empâtage »

 Dérivé de empâter avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Empâter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « empâtage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empâtage ɑ̃pataʒ

Évolution historique de l’usage du mot « empâtage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empâtage »

  • Loris commence ensuite à nous parler passionnément de sa boisson préférée, la bière.  Il est intarissable ! Après un peu de théorie et quelques repères historiques, il nous explique les principales étapes de la fabrication de la bière : la préparation des céréales (malt), le concassage, l’empâtage pour extraire l’amidon et le transformer en sucre, le lavage et la cuisson du moût, le refroidissement, puis la fermentation. Viendront ensuite le soutirage, et la garde. Lyon CityCrunch, On a testé : brasser sa propre bière
  • « Avec la vente en direct, on peut limiter le prix proposé aux clients, précise Alexandre Soriano. En limitant les intermédiaires, on veut proposer des bières de qualité à un prix attractif aux clients. C’est du gagnant-gagnant. » Pour la production, les deux associés achètent des céréales préalablement maltées puis procèdent à toutes les étapes. « Il y a d’abord l’assemblage des céréales puis l’empâtage pour obtenir une sorte de sirop de céréales », explique Alexandre Soriano. , Seine-et-Marne. Brasserie des grottes : à Boissise-la-Bertrand, une brasserie pas comme les autres  | La République de Seine et Marne
  • Selon la durée de l’empâtage, on va produire une bière avec plus ou moins de corps. Plus l’empâtage est long, plus on va transformer l’amidon en sucres simples, plus on facilite le travail des levures. On obtiendra ainsi une bière sèche, sans sucres résiduels comme la Lager. A l’inverse, si on veut obtenir une bière avec plein de sucres non fermentescible, on raccourcira la durée d’empâtage. Happy Beer Time, Réactions chimiques lors d'un brassage: maltage et empâtage
  • Première étape de la création de la bière, l’empâtage consiste à mélanger le malt à de l’eau chauffée pour créer une pâte appelée « maische ».Cette pâte est est ensuite brassée, c’est à dire mélangée à l’aide d’un fourquet, une grande spatule en bois (c’est cette étape qui a donné son nom au métier de brasseur), afin de libérer toutes les actions des enzymes présentes dans les céréales.  Au cours de cette étape, le brasseur obtient un moût. 37 degrés, Du houblon à la pinte - 37 degrés
  • La décoction est une technique d’empâtage qui permet d’accentuer les arômes maltés de la bière. Elle consiste tout simple à extraire une partie de la maîche pour la faire bouillir. Le bouillon chaud est ensuite réintégré à l’intérieur afin de passer au pallier de température d’empâtage supérieur. On peut répéter l’opération une à trois fois selon les paliers prévus pour la recette. On réalisera alors une simple, double ou triple décoction. Happy Beer Time, Brasser une bière par décoction
  • Si vous préférez écouter que lire, voici notre tutoriel vidéo pour réaliser cette cuve d’empâtage : Happy Beer Time, DIY: Glacière cuve d'empâtage + filtre manifold
  • En faisant bien attention de n’introduire aucun solide, déposez plusieurs ml de moût dans l’assiette. Puis incorporez quelques goutes d’iode. S’il reste encore de l’amidon non transformé en sucres simples, l’iode deviendra immédiatement noire ou bleu foncé. Continuez alors votre empâtage ! Sinon elle restera marron et vous pouvez passer à la prochaine étape. Happy Beer Time, Faire sa bière: le test à l'iode pour l'empâtage

Vidéos relatives au mot « empâtage »

Traductions du mot « empâtage »

Langue Traduction
Anglais pasting
Espagnol pegado
Italien incollare
Allemand einfügen
Chinois 贴上
Arabe لصق
Portugais colando
Russe склеивание
Japonais 貼り付け
Basque itsatsi
Corse pasticcià
Source : Google Translate API

Empâtage

Retour au sommaire ➦

Partager