La langue française

Élocutoire

Sommaire

  • Définitions du mot élocutoire
  • Phonétique de « élocutoire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « élocutoire »
  • Citations contenant le mot « élocutoire »
  • Traductions du mot « élocutoire »

Définitions du mot élocutoire

Wiktionnaire

Adjectif

élocutoire \e.lɔ.ky.twaʁ\

  1. Relatif à l’élocution
    • trouble de la parole dû à une perturbation du débit élocutoire (débit des mots), de la manière d’organiser et d’articuler les mots, les phrases. — (Définition du bégaiement sur www.vulgaris-medical.com)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élocutoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élocutoire elɔkytwar

Évolution historique de l’usage du mot « élocutoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élocutoire »

  • Dans son article fondateur « La Mort de l’auteur », Roland Barthes déclare que « la naissance du lecteur doit se payer de la mort de l’auteur » (Barthes, 1967). À la suite de la « disparition élocutoire du poète » de Mallarmé, la French theory proclame ainsi que l’auteur n’est rien de plus qu’une voix anonyme, une simple « fonction » (Foucault, 1969). , Le retour de l'auteur (Durham)
  • 9À cette question de la démocratie est corrélée l’image d’auteur, et A. Ettlin revient sur la problématique « disparition élocutoire du poète », pensant que ce dernier est bien plus présent qu’absent. Durant trois sous‑chapitres (p. 86‑127), A. Ettlin étudie la notion d’auteur selon Mallarmé, telle qu’elle peut apparaître dans ses textes théoriques : savoir s’il cautionne ou non l’image du poète comme artiste maudit qui vit en marge de la société. Elle montre finement la raillerie sous‑jacente de Mallarmé envers cette figure auctoriale. Mais avec la notion de « disparition élocutoire du poète », par l’adjectif élocutoire il s’agit d’un « événement discursif et rien que discursif » (p. 86) comme elle le souligne très bien. La disparition du poète dans son discours, autrement dit, l’illusion de la disparition de son ethos, impliquerait donc une étude des poèmes mallarméens, pour voir ce qu’il en est de l’inscription de l’instance énonciatrice dans le discours même. Le travail d’A. Ettlin, qui se concentre donc plutôt sur la notion d’auteur d’un point de vue théorique à partir des textes métadiscursifs, afin de pouvoir pleinement affirmer que Mallarmé n’adhérerait pas vraiment à la disparition élocutoire du poète (p. 120), pourrait être prolongé par une étude de la notion d’auteur au plan discursif dans l’œuvre poétique. , Mallarmé et la crise de la littérature : le rire, le langage et la cité (Acta Fabula)
  • Nés de la crise du romantisme lyrique, les périphéries de notre champ de forces se ramifient depuis le centre et se définissent presque toujours négativement. Il suffit, pour le comprendre, de penser à certains de leurs mots d’ordre les plus connus (« la disparition élocutoire du poète », « l’extinction de la personnalité »), qui se lisent aisément comme le renversement des mots d’ordre romantiques. (p. 186) , Le chant du moi est haïssable (Acta Fabula)
  • Ayant remarqué sa grande carcasse en train de s’installer deux rangs devant moi, j’avais attendu que l’avion soit stabilisé derrière le décollage pour me glisser à sa hauteur. Après l’avoir respectueusement salué, je m’étais présenté, mon nom, mon titre de supporter, lui confiant aussi que je bloguais sur l’OM depuis quelques années. Voulait-il bien me donner son avis sur le club ? C’était la saison avant l’arrivée de Bielsa. Ou avant, encore. L’OM venait de s’incliner contre Monaco. Il avait accepté spontanément, me désignant le siège libre comme par miracle juste à côté de lui. Je le revois se masser le nez, fermer les yeux, prendre sa respiration avant de commencer à me parler quasiment sans interruption jusqu’à l’atterrissage. Je pense que n’importe quel supporter en train de lire ces lignes se mettra facilement à ma place. Je promets à tous que j’ai profité chaque seconde de ma chance. Le contexte nous mettait dans une grande proximité. Nos visages se faisaient face à moins de cinquante centimètres. Pape devançait toutes mes questions. Si je lui en avais posé deux, c’était vraiment le bout du monde. Il n’éluda rien. Il énonça des noms, des chiffres précis, me fit part tout aussi bien de ses surprises, de ses analyses, mais aussi de ses sentiments. C’est tellement vrai qu’il était fascinant quand sa machine intellectuelle et élocutoire se mettait en route. On a beaucoup évoqué son charisme, sa verve, ses formules, cette voix si particulière aussi, mais ce qui me frappa le plus fut la douceur de son regard, sa bonté et sa placidité. Il y avait une paisible lumière dans ses grands yeux noirs. On était vraiment bien en compagnie de Pape Diouf. OM - Olympique de Marseille par FootballClubdeMarseille.fr - mercato Info transfert OM, PAPE DIOUF, À TRAVERS LES NUAGES...
  • La sincérité est la fable du langage. Elle jouit dans la poétique moderne d’une réputation de neutralité et de transcendance dont Rhétorique de la sincérité entreprend la nécessaire réévaluation. Quels sont les dangers sociologiques, les apories esthétiques et les incohérences historiographiques des visions traditionnelles de la sincérité en poésie ? Comment perpétuent-elles le mythe d’un langage libre de toute convention ? Ce sont là les questions que cette étude s’efforce d’élucider à la lumière des révolutions rhétoriques modernes. Il est alors possible d’identifier, chez des poètes tels que Paul Celan, Philippe Jaccottet, W.H. Auden, Yves Bonnefoy ou encore Louis Zukofsky, de nouvelles formes de sincérité tout aussi attachées à la connaissance qu’à l’émotion, à la durée qu’à l’immédiateté, à l’intersubjectif qu’au subjectif. La sincérité poétique n’est plus alors érigée au rang de parole authentique, garante de l’intégrité du sujet. Elle n’est plus réduite au statut de simple technique élocutoire. Elle est la figure rhétorique qui condense en une unique locution cette double fonction de la poésie moderne – parole de persona et de personne.   , N. Manning, Rhétorique de la sincérité. La poésie moderne en quête d’un langage vrai
  • Oui, mais c’était à prévoir dès l’instant où Jean-Louis Touraine a été nommé rapporteur du projet de loi. Plutôt que de porter la parole du gouvernement, il dépasse sans arrêt le mandat qui lui a été confié, avec d’ailleurs une gourmandise élocutoire qui constitue de sa part une véritable faute politique. Pourtant, le gouvernement avait confié le projet de loi à trois ministres très compétentes dans leur domaine d’expertise technique. Mais le texte n’est plus technique, il est politique: la garde des Sceaux nous dit que ce n’est pas un texte qui concerne l’égalité des droits, Agnès Buzyn que ce n’est pas un texte médical, et la ministre de la Recherche Frédérique Vidal nous explique que cela ne concerne pas la recherche… C’est assez cohérent du reste: Emmanuel Macron avait clairement dit en 2014 devant la Fondation Jean Jaurès qu’en économie, il n’y a plus de clivage gauche-droite ; ce clivage n’existe plus que sur les questions de société. Les discussions en séance lui donnent raison. Le Figaro.fr, Annie Genevard: «Le débat sur la bioéthique devient un fourre-tout terrifiant»
  • Vous noterez seulement au passage que cet objet sonore, qui n’est pas sans rappeler, avec son «étrange bruissement d’insecte», la «disparition élocutoire du poète» dont parle Mallarmé, est un objet si je puis dire négatif, négatif en profondeur, et étrange en surface. L’œuvre poétique est une espèce d’absente au monde, grâce à quoi elle se distingue de la prose, son ennemie. Or la littérature conjoint la prose et la poésie. La Règle du Jeu, Pascal Bacqué, L’invention occidentale de la littérature - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Ce qui apparait donc dans les vers de circonstances, c’est la figuration implicite d’une société fondée sur le sujet dans ce qu’il a de transcendant, c’est‑à‑dire également de gratuit. Cela implique une éthique de la considération respectueuse de l’autre et de la distance qui le sépare de moi, m’obligeant à m’éclipser dès que je le considère. Or, on remarquera, si l’on accorde qu’il y a là une possible explication éthique de la poétique mallarméenne de la disparition élocutoire du poète, que ces traits décrivent aussi bien la politique et l’éthique mallarméenne que sa poétique. (p. 323) , De la poésie, peut‑être. Littérature & crise de l’ontologie (Acta Fabula)

Traductions du mot « élocutoire »

Langue Traduction
Anglais elocutionary
Espagnol elocuente
Italien elocutionary
Allemand elokutionär
Chinois 言语化的
Arabe خطابي
Portugais elocucionário
Russe elocutionary
Japonais 語彙
Basque elocutionary
Corse elocutorio
Source : Google Translate API
Partager