La langue française

Éléphantique

Définitions du mot « éléphantique »

Trésor de la Langue Française informatisé

Éléphantique, adj. et subst.Qui rappelle l'éléphant par sa forme, son volume. Sa chemise bouffante et son pantalon éléphantique qui ne prissent par miracle la dignité diplomatique (France, Barbe-Bleue et autres contes,Chemise, 1909, p. 209).L'énorme Suédoise beauté éléphantique (Simonin, Bazin, Voilà taxi!1935, p. 141).Qui est atteint d'éléphantiasis. Synon. éléphantiasique, éléphantiaque.Attesté ds Littré, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20eet Quillet 1965.Rem. Certains dict. attestent l'emploi subst. dans le sens de « éléphantiasique, éléphantiaque ». Dernière transcr. ds Littré : é-lé-fan-ti-k'. 1resattest. a) xves. subst. (Valenciennes, ap. La Fons. ds Gdf.), b) adj. « d'éléphant » 1506-1516 (Fossetier, Chron. Marg., ms. Bruxelles, 10512, IX, II, 5 ds Gdf. Compl.); de éléphant, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Adjectif

éléphantique \e.le.fɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Éléphantiaque.
    • Jambe éléphantique.
    • Il y a en Islande une troisième espèce de lèpre, très-rare et en tout semblable à la lèpre des Arabes. J’y en ai vu deux exemples ainsi qu’un autre en Danemark en 1819. Les principaux symptômes sont : l’induration de la peau sur toute la surface du corps, qui devient écailleuse, insensible et éléphantique ; les muscles et tous les autres organes maigrissent, tandis que les parties inorganiques situées à l’extérieur du corps, telles que les ongles et l’épiderme, épaississent ; on n’observe pas d’ulcère sur elles ; mais tout le corps maigrit peu à peu, quoique l’appétit soit excellent ; les fonctions cérébrales s’affaiblissent aussi bien que dans la lèpre islandaise ou scorbutique. […] Telles sont donc les diverses espèces de lèpre que j’ai observées en Islande, pendant les dix-sept dernières années ; la première, la lèpre islandaise scorbutique, est très-fréquente ; la lèpre décidue ou rhumatique vient après ; puis la lèpre éléphantique ou des Arabes, qui est encore plus rare. — (Eugène Robert, in Paul Gaimard, directeur, Voyage en Islande et au Groënland, vol. 5, Zoologie et médecine, Arthus Bertrand, Éditeur, Paris, 1851)
  2. Qui à rapport à l'éléphant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉLÉPHANTIQUE (é-lé-fan-ti-k') adj.
  • Qui a rapport à l'éléphant.

    Qui est affecté d'éléphantiasis. Jambe éléphantique.

HISTORIQUE

XVIe s. Les apostemes qui sont faites en corps cacochymes, hydropiques, elephantiques et autres de mauvaise habitude, Paré, V, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éléphantique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éléphantique elefɑ̃tik

Citations contenant le mot « éléphantique »

  • Notons que l'adjectif «éléphantesque» décrit ce qui est «comparable à l'éléphant; qui est, en poids et en taille, supérieur à la moyenne» et «éléphantique», ce qui «rappelle l'éléphant par sa forme, son volume». Le mot «éléphantiasis», caractérise quant à lui «une affection de la peau, siégeant principalement dans les jambes et les parties génitales, caractérisée par un épaississement du derme comparable à une peau d'éléphant et une augmentation considérable du volume de la partie atteinte», indique Le Trésor de la langue française. Une maladie soit dit en passant qui n'a rien à voir avec celle de Joseph Merrick, dit Elephant Man, qui vécut au XIXe siècle. LEFIGARO, Journée de l'éléphant: Ce que vous ignorez sur le nom du pachyderme

Traductions du mot « éléphantique »

Langue Traduction
Anglais elephant
Espagnol elefante
Italien elefante
Allemand elefant
Chinois
Arabe الفيل
Portugais elefante
Russe слон
Japonais
Basque elefantea
Corse elefante
Source : Google Translate API

Éléphantique

Retour au sommaire ➦

Partager