La langue française

Électrothermie

Sommaire

  • Définitions du mot électrothermie
  • Phonétique de « électrothermie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « électrothermie »
  • Citations contenant le mot « électrothermie »
  • Traductions du mot « électrothermie »

Définitions du mot « électrothermie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTROTHERMIE, subst. fém.

Science étudiant la transformation de l'électricité en chaleur; technique utilisant la chaleur produite par l'électricité, en particulier en métallurgie. L'électrothermie par réduction (...) permet de réduire les minerais de fer et d'obtenir la fonte (Guillet, Métall. gén.,1923, p. 339).
Rem. On rencontre ds la docum. électrothermique, adj. Relatif à l'électrothermie. Théories (...) électrothermiques (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 405). Opérations électrothermiques sans réactions chimiques. Ici, il ne s'agit donc que de chauffage (Guillet, Techn. métall., 1944, p. 73).
Prononc. et Orth. : [elεktʀ ɔtε ʀmi]. Cf. électro-. Étymol. et Hist. 1. 1870 méd. (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XLI, 275 ds Quem. Fichier); 2. 1923 phys. (Guillet, loc. cit.). Composé des éléments préf. électro-* et suff. -thermie*. Fréq. abs. littér. : 1.

électrothermie* -

Phonétique du mot « électrothermie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électrothermie elɛktrɔtɛrmi

Évolution historique de l’usage du mot « électrothermie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électrothermie »

  • Ces améliorations doivent permettre une génération d’hydrogène abordable sur site pour une multitude d’applications dans le monde, y compris le stockage énergétique, l’alimentation de secours, l’électrothermie, la production industrielle d’hydrogène et la mobilité basée sur l’hydrogène. , Electrolyseurs à hydrogène modulaires : Enapter ouvre un site de fabrication en série – Enerzine
  • A l'origine une technologie brevetée anglaise, d'origine franco-allemande, qui se base sur le principe physique de l'hydro électrothermie (HET), soit le transfert des calories à l'eau par le mouvement. En effet, en associant la vitesse de circulation et la température avec la plus grande précision, on obtient un meilleur rendement de chaleur avec le minimum d'énergie électrique apportée. , Innovation : un nouveau concept de chauffage - Médiaterre
  • Le principe du nettoyage à la vapeur sèche repose sur la projection de vapeur d’eau sous forte pression. Celle-ci est chauffée bien au-dessus de la température d’ébullition. Son énergie thermique est ainsi augmenté, ce qui évite qu’elle ne se condense immédiatement au contact d’une surface froide. Cette vapeur sèche surchauffée possède des propriétés dissolvantes et dégraissantes. En effet, la vapeur à une température supérieure à 110°C devient un agent tension-actif puissant qui provoque la rupture des liaisons physico-chimiques qui retiennent les saletés et graisses collées sur les surfaces à nettoyer. De plus, la vapeur d’eau peut se faufiler et atteindre les moindres recoins. Enfin la quantité d’eau nécessaire est nettement moindre que lors d’un nettoyage manuel à l’eau froide ou tiède. Les surfaces traitées sont ainsi plus rapidement asséchées et ne présentent pas de trace ou dépôt de résidu. Toutefois, les environnements fortement encrassés, ou particulièrement infectés, peuvent nécessiter l’ajout d’un produit désinfectant ou d’un détachant adapté. Selon Aeva, fabricant en électrothermie industrielle, cette technique permettrait de réduire les quantités d’eau utilisées jusqu’à 90 % , d’économiser des produits détergents, et d’enregistrer un gain de temps d’environ 40 %, dû à la réalisation du nettoyage et de la désinfection en même temps. Cette méthode de nettoyage peut être particulièrement intéressante pour les secteurs, où il est impossible d’utiliser de l’eau, notamment dans la fabrication de produits secs, de pâtes, etc. Son intérêt est moindre pour les produits à protéines coagulées, les produits carnés, le chocolat… « C’est une technique qui peut être utilisée de façon régulière ou quotidienne, précise Erwan Billet. Il est également possible de l’intégrer à une solution automatisée, ce qui permet un nettoyage en production, à condition que les lignes aient été prévues à cet effet. » L’un des seuls freins à l’adoption de cette méthode reste l’investissement initial qu’elle requiert. Il faut compter entre 15 000 et 20 000 euros pour le matériel. Agro Media, Nettoyage et désinfection dans l'industrie agroalimentaire : quelles alternatives ? | [Analyse] Agro Media

Traductions du mot « électrothermie »

Langue Traduction
Anglais electrothermal
Espagnol electrotérmico
Italien elettrotermico
Allemand elektrothermisch
Chinois 电热
Arabe الكهروحرارية
Portugais eletrotérmico
Russe электротермического
Japonais 電熱
Basque elektrotermiko
Corse elettrotermica
Source : Google Translate API
Partager