La langue française

Électroporation

Sommaire

  • Définitions du mot électroporation
  • Étymologie de « électroporation »
  • Phonétique de « électroporation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « électroporation »
  • Citations contenant le mot « électroporation »
  • Traductions du mot « électroporation »

Définitions du mot électroporation

Wiktionnaire

Nom commun

électroporation \e.lɛk.tʁɔ.pɔ.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Génétique) Technique permettant de faire pénétrer l'ADN dans des cellules, fondée sur l'utilisation d'impulsions électriques qui augmentent la perméabilité membranaire.
    • Il peut être introduit directement dans ces derniers par le mécanisme d’électroporation, consistant à placer les protoplastes dans une solution d’électrolytes contenant le DNA donneur, qui est ensuite soumis à un champ électrique alternatif. — (Jean Semal, Traité de pathologie végétale, 1989)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « électroporation »

Composé du préfixe électro-, du nom commun pore combiné avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « électroporation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électroporation elɛktrɔpɔrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « électroporation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électroporation »

  • - enfin, le 3ème groupe a reçu une injection IM administrée avec électroporation, « technique utilisée en microbiologie visant à rendre une membrane cellulaire plus perméable, en l'occurrence ici à l'ADN présent dans le vaccin, en lui appliquant un champ électrique d'une milliseconde », rappelle les chercheurs. Topsante.com, Vaccination : elle sera bientôt personnalisée ? - Top Santé
  • Le rapport Global Instruments d’électroporation Market donne les possibilités à venir et une prévision détaillée du marché Instruments d’électroporation. Le rapport met en évidence les principaux événements du marché, y compris les dernières tendances, les améliorations technologiques, les possibilités de croissance et les acteurs du marché tels que Thermo Fisher Scientific, Bio-Rad Laboratories, Lonza, Harvard Bioscience, Eppendorf, Biotron Healthcare, Sigma-Aldrich etc. qui contribuent à la croissance globale du marché. the walkingdeadfrance, Énorme croissance du segment de Mondial Instruments d'électroporation Marche (2020-2029) || Thermo Fisher Scientific, Bio-Rad Laboratories, Lonza - the walkingdeadfrance
  • Le marché électroporation Systems fournit une analyse détaillée des forces, faiblesses, opportunités, menaces, développements récents, investissement, prévisions. Le rapport sur le marché électroporation Systems couvre également les principales régions et comtés comme les États-Unis, l’Europe, le Japon, la Chine, l’Inde, l’Asie du Sud-Est, l’Amérique du Sud, l’Afrique du Sud et d’autres. Le rapport mondial de l’industrie électroporation Systems est segmenté en fonction de l’application, de l’utilisateur final et de la région. , Marché électroporation Systems 2024: analyse des rapports (APAC, Europe, Amériques, Afrique) – The Fordactu
  • Le rapport d’étude de marché 2019-2024 sur le marché Irréversible électroporation ablateurs est une étude et une analyse approfondies du marché par nos experts de l’industrie avec une connaissance inégalée du domaine. Le rapport mettra en lumière de nombreux points critiques et tendances de l’industrie qui sont utiles pour nos clients estimés. , Marché Irréversible électroporation ablateurs d’ici 2024: aperçu du marché, développement, profil de l’entreprise et informations sur les produits – The Fordactu
  • TOULOUSE (Reuters) - Près de 400 scientifiques, médecins et industriels du monde entier se réunissent mardi à Toulouse (Haute-Garonne) à l'occasion du troisième congrès mondial sur l'électroporation, une technique innovante issue de la recherche, qui trouve ses applications dans des domaines tels que la santé, l’alimentation et l’environnement. Challenges, Les experts mondiaux de l’électroporation en congrès à Toulouse - Challenges
  • Quel est le point commun entre une bouteille de vin de gaillac, l'éléphante du zoo d'El Paso (Texas), et les frites des restaurants Macdonald ? À première vue aucun, et pourtant, tous ont profité des apports de l'électroporation. Ce procédé des plus novateurs consiste à appliquer des impulsions électriques sur les cellules, afin «d'augmenter leur perméabilité et de pouvoir faire entrer ou sortir de manière très efficace, précise et ciblée des molécules d'intérêt». C'est à Toulouse, au sein de l'Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), unité de recherche du CNRS, qu'il se développe depuis une trentaine d'années. Marie-Pierre Rols a fait sa thèse sur le sujet alors que la technique en était à ses balbutiements. Trente après, ce docteur en biophysique cellulaire est toujours aussi passionnée. Les recherches des scientifiques ont permis de réaliser de grandes avancées dans le traitement du cancer, et notamment du mélanome, le cancer de la peau. «L'électrochimiothérapie antitumorale permet de faire pénétrer dans les cellules cancéreuses jusqu'à 100 fois plus de médicaments que par chimiothérapie classique ; elle est utilisée dans plus de 150 hôpitaux et clinique en Europe. La méthode est désormais au premier rang des protocoles utilisés en Angleterre, souligne la chercheuse. En France, la Haute autorité de santé ne l'a pas encore évaluée.» Si dans l'Hexagone, les humains ne peuvent pour le moment bénéficier des apports de l'électroporation, les animaux en revanche sont nombreux à l'avoir expérimentée, avec un taux de guérison pouvant atteindre 100 %. Les avantages sont nombreux : absence d'effets secondaires ; méthode peu onéreuse et rapide ; et surtout efficacité : plus de 80 % des métastases de mélanome traitées avec cette technique ont été éradiquées. Depuis quelques années, les chercheurs du monde entier ont commencé à se rencontrer lors de congrès organisés dans les villes où sont situés les principaux laboratoires. Peu à peu, les industriels du monde agroalimentaire et les chercheurs ont également noué des liens. «Ils réalisaient des essais de leur côté, mais n'avaient pas les bases fondamentales de ce qu'ils faisaient. Nous leur avons permis de faire avancer leurs techniques grâce à nos connaissances des mécanismes responsables de l'électroporationladepeche.fr, Toulouse : l'électroporation, une technique révolutionnaire - ladepeche.fr
  • Utiliser des impulsions électriques pour traiter les cancers, extraire le sucre, stériliser des aliments ou des liquides sans les chauffer et sans utiliser des produits chimiques, améliorer les qualités gustatives des vins, l'e-cooking – la cuisine du futur – ou encore la valorisation de la biomasse… Voici tout ce que permet déjà l'électroporation, une technique innovante issue de la recherche, qui trouve ses applications dans de nombreux domaines tels que la santé, l'alimentation et l'environnement. Le 3e congrès mondial sur l'électroporation qui rassemblera, pour la première fois en France scientifiques, médecins et industriels, convie le public le mercredi 4 septembre à 18 heures au Centre de congrès Pierre Baudis. ladepeche.fr, Toulouse. L'électroporation en congrès à Pierre-Baudis - ladepeche.fr
  • Seulement, faire entrer des acides nucléiques (ARN ou ARNm) dans le cytoplasme ou le noyau d’une cellule n’est pas simple. Pour injecter de l’ADN dans le noyau, Inovio Therapeutics utilise une méthode d’électroporation baptisée Cellectra (vidéo ci-dessous) : au niveau de l’injection, des aiguilles plantées dans le muscle ou le derme les soumettent à des impulsions électriques qui perturbent les membranes des cellules et permettent à l'ADN d’y entrer. De son côté, Moderna Therapeutics encapsule l’ARNm dans des petits assemblages lipidiques pour le faire entrer dans le cytoplasme grâce des endosomes qui permettent la traversée de la membrane cellulaire. industrie-techno.com, [Covid-19] Face à l’urgence, le moment de faire leurs preuves pour les vaccins à ADN et ARN messager
  • La clinique mutualiste Saint-Germain de Brive expérimente depuis cinq mois l'électroporation irréversible, une technique innovante qui détruit, sans effets secondaires, les petites tumeurs prostatiques. Explications avec le Dr Michel Suberville, chirurgien urologue dans cet établissement. La Mutualité Française, Un traitement mini-invasif contre le cancer de la prostate
  • L’électroporation irréversible (IRE), une nouvelle thérapie mini-invasive capable de traiter en toute sécurité des cancers complexes, tout en laissant les tissus sains intacts s’avère un traitement prometteur pour les cancers difficiles, suggère cette étude préliminaire présentée à la 38e Réunion scientifique annuelle de Society of Interventional Radiology. santé log, CANCER: L'électroporation irréversible traite et laisse les tissus sains intacts | santé log
  • C'est dans cette optique que le Pr Cornelis a réalisé fin 2018 avec son équipe la première électrochimiothérapie de France, sur un patient dont le cancer du rein avait métastasé au niveau du foie, et qui ne répondait à aucun autre traitement. Comme son nom l'indique, l'électrochimiothérapie combine la stimulation électrique et l'administration d'une chimiothérapie. L'idée est d'insérer de longues aiguilles fines dans la tumeur par voie percutanée (en passant à travers la peau, sans ouvrir le corps du patient) guidées par l'imagerie, puis d'appliquer des impulsions électriques de quelques microsecondes qui déstabiliseront la membrane des cellules et les forcera à y ouvrir des pores : c'est l'électroporation. Une chimiothérapie spécifique, la bléomycine, est alors administrée. Jusqu'à présent négligée dans la prise en charge de la plupart des cancers en raison de son incapacité à pénétrer les cellules dont la membrane est intacte, la bléomycine est ici un produit de choix. Injectée en intraveineuse, elle ne pénètre que les cellules de la zone touchée par l'électroporation, entraînant de manière ciblée des dommages au niveau de l'ADN que seules les cellules saines sauront réparer. Sciences et Avenir, L'électrochimiothérapie, nouvelle arme contre le cancer - Sciences et Avenir
  • Ces récents travaux mettent en évidence que le groupe ayant reçu l’injection intramusculaire couplée à une électroporation, obtient la réponse immunitaire la plus forte en produisant beaucoup d’interférons (cytokines sécrétées par le système immunitaire) contrairement aux autres groupes. Mais cette réponse, bien que forte n’est pas de qualité suffisante. De façon intéressante, le groupe ayant reçu une injection transcutanée présente une réponse immunitaire produisant une variété de cytokines reflétant une qualité meilleure de la réponse immunitaire. Salle de presse | Inserm, Vers une vaccination personnalisée grâce à la combinaison de voies d’administration | Salle de presse | Inserm
  • Découvrez l'électroporation qui agit sur la reconstitution cellulaire dans l'Institut, 4 rue Pasteur à Chalon-sur-Saône. De plus, profitez du mois anniversaire et de ses avantages pour la tester ! Patricia Beauvallet vous dit tout sur cette méthode... Info Chalon, Chalon-sur-Saône | Un prix Nobel à l'origine de la solution Electrolift, bénéficiez désormais de ses bénéfices jeunesse à Chalon-sur-Saône Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • Depuis 6 ans, le CHU de Poitiers dispose du Nanoknife. Il s’agit à ce jour du seul établissement bénéficiant de cet équipement utilisé dans la prise en charge du cancer du pancréas. Basé sur la technique de l’électroporation, ce dernier cible et détruit les tumeurs en « envoyant un courant de très fort voltage et de courte durée sur les cellules cancéreuses », décrivent les médecins du CHU de Poitiers. Ses avantages ? Il « respecte les structures nobles (artères, veines, nerfs…) ». Contrairement aux autres méthodes que sont la radiofréquence (ablation par le chaud) et la cryoablation (ablation par le froid), « il ne détruit pas les tissus environnants ». ladepeche.fr, Cancer du pancréas : le Nanoknife fait ses preuves - ladepeche.fr
  • Paris, le 17 décembre 2019 - Invectys annonce aujourd'hui la publication de ses résultats pour la phase I étendue d'INVAC-1, son produit phare, sur 26 patients atteints de cancers avancés. Prenant pour cible la télomérase humaine, un antigène universel du cancer, INVAC-1 a été testé sur des patients dans de multiples indications jusqu'en 2018, d'abord par électroporation puis par un nouveau mode d'injection sans aiguille. L'article, intitulé “A First-in-Human Phase I Study of INVAC-1, an Optimized Human Telomerase DNA Vaccine in Patients with Advanced Solid Tumors”, a été publié dans la revue Clinical Cancer Research le 19 novembre 2019 (DOI: 10.1158/1078-0432.CCR-19-1614).   Globalement, les résultats ont prouvé le potentiel d'INVAC-1, avec une stabilisation de la progression tumorale chez 58% des patients, 65% d'entre eux survivant au-delà d'un an, ainsi qu'une survie sans progression ("PFS") médiane de 2,7 mois et une survie globale ("OS") médiane de 15 mois. INVAC-1 a démontré sa capacité à stimuler les cellules T CD4 et T CD8 cytotoxiques anti-hTERT. De plus, la vaccination a montré une bonne tolérance et aucune toxicité n'a été observée. Cette publication appuie les résultats déjà publiés cette année à l'ASCO (Chicago, juin 2019) et au CICON (Paris, septembre 2019). Ces derniers incluaient des résultats additionnels de combinaison avec des inhibiteurs "anti-immune checkpoints" (anticorps anti-PD1) et une étude de l'extension épitopique (“antigen spreading”) qui valident le mode d'action d'INVAC-1.   “Etant donné la gravité de nos patients de Phase I, nous voyons dans ces résultats une très bonne nouvelle pour tous les patients atteints du cancer. L'universalité d'INVAC-1 pourrait faire la différence pour des millions de patients, aujourd'hui et demain.”, explique Pierre Langlade-Demoyen, PDG d'Invectys. “Cet essai promet encore de meilleurs résultats chez des patients à des stades plus précoces, ou lors d'essais en combinaison avec d'autres immunothérapies comme des anticorps anti-immune checkpoints”, ajoute Thierry Huet, directeur R&D d'Invectys.   INVAC-1 est actuellement en Phase II (aux USA et en Europe) dans la Leucémie Lymphoïde Chronique. D'autres essais dans des indications de tumeurs solides sont prévus pour 2020.   , Invectys publie ses résultats positifs de l'essai clinique de Phase I pour INVAC-1 dans Clinical Cancer Research
  • «Dépendamment de ce que vous avez lu, ma réponse va avoir du sens ou non. J’ai écouté deux ou trois vidéos, je me suis moi-même amusé à me plonger ces théories du complot et on voit tout et son contraire sur celle-là. J’ai vu quelqu’un qui disait que les grandes pandémies étaient toujours en lien avec la venue d’une nouvelle technologie (...) je ne suis même pas certain qu’il parle de virus et pourrait dire que ce sont les ondes qui causent la maladie! Il y en a d’autres qui parlaient d’électroporation qui permettrait l’entrée du virus dans les cellules (...) Mais pour faire de l’électroporation à distance comme ça, ça prend de l’énergie extrême et ces ondes-là ne sont pas capables de la fournir. Les concepts sont vrais, mais ce sont les liens entre eux qui font défaut et qui sont farfelus.»    TVA Nouvelles, Réponses aux théories du complot entourant la COVID-19 | TVA Nouvelles
  • Pour faire entrer l’ADN dans le noyau des cellules, Inovio utilise une méthode d’électroporation baptisée Cellectra : au niveau du site d’injection, des aiguilles plantées dans le muscle ou le derme les soumettent à des impulsions électriques qui perturbent les membranes cellulaires et nucléaires et permettent à l'ADN d’y entrer. industrie-techno.com, Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal
  • Par ailleurs, les vaccins à ADN présentent des atouts… essentiellement théoriques. «Les vaccins à ADN sont faciles à produire en quantité suffisante à un coût raisonnable, mais depuis quinze ans qu'ils sont testés (sur d'autres maladies, NDLR), nous ne sommes pas parvenus à atteindre un niveau d'efficacité suffisant sur l'homme et il faudra vraisemblablement utiliser ici une autre forme de vecteur», prévient Roger Le Grand. Certes, pour contourner cette faiblesse, les chercheurs de l'université de Pennsylvanie pratiquent une «électroporation» au site d'injection, c'est-à-dire un petit choc électrique, très court et de faible intensité, qui va favoriser la pénétration de l'ADN vaccinal dans les fibres musculaires. Mais, pour l'expert du CEA, c'est un frein au développement clinique. «Par voie intramusculaire, comme elle est pratiquée ici, elle peut être douloureuse et nécessite donc une anesthésie locale, ce qui empêche son utilisation dans la pratique courante de vaccination de la population générale», expose le virologue. , Des pistes sérieuses de vaccin contre le virus Mers
  • Cellectis développe les toutes premières immunothérapies allogéniques fondées sur des cellules CAR-T, inventant le concept de cellules CAR-T ingéniérées sur étagère et prêtes à l'emploi pour le traitement de patients atteints de cancer. En capitalisant sur ses 19 ans d'expertise en ingénierie des génomes, sur sa technologie d'édition du génome TALEN® et sur la technologie pionnière d'électroporation PulseAgile, Cellectis développe des produits candidats innovants en utilisant la puissance du système immunitaire pour cibler et éliminer les cellules cancéreuses. Caducee.net, 1ère administration d'UCART22 à un patient ayant la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B en rechute ou réfractaire
  • Grâce à l’électroporation, des impulsions électriques qui augmentent la perméabilité de la membrane, son efficacité anticancéreuse a été multipliée. « Environ 4 000 patients sont déjà traités en Europe avec cette électrochimiothérapie, et en moyenne, plus de 70 % des nodules tumoraux traités disparaissent après un seul traitement », se réjouit Lluis Mir, dont les travaux font référence dans le monde entier. Si cette technique est aujourd’hui surtout utilisée pour des cancers gastriques ou cutanés, des travaux sont en cours pour appliquer l’électroporation au traitement de tumeurs cérébrales. « Il faudrait ainsi placer des électrodes dans le cerveau, par trépanation, en les guidant par IRM », précise Lluis Mir. Cette technique donne des résultats prometteurs sur le rat.      CNRS Le journal, Dépression, TOC, Parkinson… Des ultrasons pour guérir le cerveau | CNRS Le journal
  • Le palace s’est également associé à la prestigieuse marque française Biologique Recherche pour sa carte de soins : mention spéciale à l’Ultimate Indulgence, un traitement facial ‘six-en-un’ qui s’appuie sur une technologie très sophistiquée. La microdermabrasion à la pointe de diamant, l’oxygène, la radiofréquence, le masque facial à LED, le massage à l’air et l’électroporation, stimulent le visage en profondeur pour un véritable reset de la peau. Forbes France, Un Rendez-Vous Glamour Au Peninsula Beverly Hills | Forbes France
  • Il s’agit d’un système de thérapie mésodermique transcutanée au moyen d’un appareil innovant basé sur la technologie d’électrophoroporation combinée à celle de l’électrophorèse. L’électroporation permet d’exposer les cellules à quelques impulsions courtes et intenses afin d’augmenter la perméabilité de la membrane cellulaire tandis que l’électrophorèse consiste à faire pénétrer les produits dans la peau en utilisant un courant électrique. En appliquant sur la peau un pôle de même polarité que la charge de la substance, l’électro-répulsion est provoquée, ce qui permet la pénétration des principes actifs. Le but est, en effet, d’atteindre, au moyen de l’application de micro-impulsions, la pénétration massive de principes actifs à un niveau de la peau (sans la nécessité d’aiguilles), où se trouvent les mécanismes réparateurs du corps. , Savoir parfois un peu souffrir pour mincir - La Libre
  • Les nano-pailles permettent de contourner ces problèmes. Elle reprennent le principe de l'électroporation, mais leur forme très allongée et fine permet d’exercer le courant électrique de façon beaucoup plus localisée, pour faire un minuscule trou dans la membrane et prélever ou importer des molécules. Extrêmement fines (il en faudrait des centaines pour atteindre l’épaisseur d’un cheveu humain), elles n’abîment pas la cellule (90% de réussite), ce qui permet de répéter l’opération autant de fois que nécessaire sur une longue période de temps pour administrer un traitement. Le courant électrique a également l’avantage d’entraîner les molécules introduites vers le centre de la cellule, ce qui augmente l’efficacité de l’opération. Enfin, l’action des nano-pailles est très rapide : 20 secondes seulement pour délivrer les molécules dans le cytoplasme. Melosh compare cette opération à une prise de sang ou une piqûre. Sciences et Avenir, Des nano-pailles pour percer la membrane cellulaire - Sciences et Avenir

Traductions du mot « électroporation »

Langue Traduction
Anglais electroporation
Espagnol electroporación
Italien elettroporazione
Allemand elektroporation
Chinois 电穿孔
Arabe التفريد الكهربي
Portugais eletroporação
Russe электропорации
Japonais エレクトロポレーション
Basque electroporation
Corse elettroporazione
Source : Google Translate API
Partager