La langue française

Électro-encéphalogramme

Définitions du mot « électro-encéphalogramme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTRO-ENCÉPHALOGRAMME, subst. masc.

Tracé des variations du courant électrique engendré par l'activité de l'encéphale (cf. Encyclop. univ., 1970, p. 77).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Les adj. électro-encéphalogrammique et électro-encéphalographique. Effectué à l'aide d'un électro-encéphalogramme. Investigations électro-encéphalogrammiques, examens électro-encéphalographiques (Quillet Méd. 1965, p. 335, 343). b) Le subst. fém. électro-encéphalographie. Enregistrement graphique et étude des variations du courant électrique engendré par l'activité de l'encéphale (cf. Encyclop. univ., 1970, p. 76).
Prononc. et Orth. : [elεktʀ ɔ ɑ ̃sefalɔgʀam]. Avec un trait d'union ds Rob. et Lar. Lang. fr. Cf. électro-. Étymol. et Hist. 1929 (J. Delay, L'électricité cérébrale, Que sais-je? p. 8 : Quand je fus sûr de mes observations en 1929, j'ai publié ma découverte en proposant le terme d'électro-encéphalogramme de l'homme [E.E.G.]). Empr. à l'all.Elektrenkephalogramm (v. électro-* et encéphalogramme*) terme forgé par le psychiatre allemand H. Berger [1873-1941] en 1929 (ds Arch. f. Psychiatrie u. Nervenkrankheit, LXXXVII, 527 ff. d'apr. NED Suppl.2) par l'intermédiaire de l'angl. electro-encephalogram, cf. 1936, W.-G. Walter, loc. cit.

Wiktionnaire

Nom commun

électro-encéphalogramme \e.lɛk.tʁɔ.ɑ̃.se.fa.lɔ.ɡʁam\ masculin, (orthographe traditionnelle)

  1. (Médecine) Enregistrement d’une électro-encéphalographie, résultat de cet enregistrement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « électro-encéphalogramme »

 Dérivé de encéphalogramme avec le préfixe électro-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « électro-encéphalogramme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électro-encéphalogramme elɛktrœnsefalɔgram

Évolution historique de l’usage du mot « électro-encéphalogramme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électro-encéphalogramme »

  • L’électro-encéphalogramme est indolore et dénué de risques. Même si certains peuvent être effrayés par l’équipement – le casque et ses électrodes… – l’EEG ne présente aucun danger. Et l’examen vise à analyser les signaux électriques émis par le cerveau, et non pas à envoyer de l’électricité à ce dernier… Destination Santé, Qu’est-ce qu’un EEG ? - - Destination Santé
  • Pour mieux comprendre ce qui se passe dans votre tête pendant ces phases de sommeil, les neurologues ont recours depuis des dizaines d’années à l’électro-encéphalogramme à haute densité (EEG). , Magazine Lifestyle | Faire des cauchemars aiderait à affronter nos peurs
  • Marc Le Roy, 22 ans, est atteint de crises non épileptiques psychogènes (CNEP), maladie diagnostiquée par un neurologue du Centre hospitalier du Centre-Bretagne à Noyal-Pontivy en 2019. Ce dernier conseillant à ses parents, Didier et Sophie, de l’accompagner à Rennes pour un électro-encéphalogramme, le verdict tombe : la maladie est confirmée en novembre 2019. , Témoignage : dans le Morbihan, Marc Le Roy, une vie perturbée par des crises non-épileptiques psychogènes | Pontivy Journal
  • Des médecins du centre médical de l’université Columbia ont mis au point un test par électro-encéphalogramme (EEG) pour détecter les états de conscience minimaux chez les personnes dans le coma ou en état végétatif. Les résultats ont été publiés en juin 2019 dans le New England Journal of Medicine, et c’est le site Discover qui en parle. Les chercheurs ont testé 104 patients inconscients dans les trois jours après une lésion cérébrale (AVC, hémorragie, etc.) et identifié que 15% d’entre eux présentaient des signes de conscience à l’EEG, en dépit d’une absence de réponse motrice. , Mieux déceler la conscience via les ondes cérébrales - Heidi.news
  • Pendant que vous rêvez, votre corps est au repos. Mais votre cerveau, lui, se lance dans une véritable séance de gymnastique nocturne ! Pour mieux comprendre ce qui se passe dans votre tête pendant ces phases de sommeil, les neurologues ont recours depuis des dizaines d’années à l’électro-encéphalogramme à haute densité (EEG). Grâce à des électrodes posées sur le crâne, ce dispositif permet d’enregistrer l’activité cérébrale. Et plus précisément de localiser les zones en activité en fonction des ressentis éprouvés pendant les mauvais. ladepeche.fr, Et si les cauchemars aidaient à affronter les peurs ? - ladepeche.fr
  • Sans trop rentrer dans le détail, ni vouloir vous assommer, mais pour que vous compreniez l'essentiel, l'EEG mesure d'un côté l'activité électrique du cerveau par des électrodes placées sur le cuir chevelu, souvent représentée sous la forme d'un tracé appelé "électro-encéphalogramme". Un peu comme l'électrocardiogramme, qui permet d'étudier le fonctionnement du cœur, l'EEG est indolore et non-invasif, et permet de connaître l'activité "neurophysiologique du cerveau" au cours du temps, notamment le cortex cérébral dans le cas de recherches en neurologie ou en neurosciences cognitives. Pour cela, un casque à électrodes, placé à la surface du crâne, et donc du tissu cérébral, capte les signaux électriques issus des neurones. CNET France, La télépathie : délire de transhumaniste ou réalité de demain ? - CNET France
  • Casque à électro-encéphalogramme (EEG) sur le crâne, Nataliya Kosmina se concentre. Elle pense à un nuage, et le drone quadricoptère placé sur le sol devant elle décolle ; elle ne pense à rien, il avance en ligne droite ; elle imagine bouger sa main droite, il vire à droite ; même chose à gauche. Elle visualise une pelouse, l'engin atterrit… L'Obs, Elle pilote son drone par la pensée
  • Pour mener leur étude, les chercheurs ont demandé à 52 personnes d’appuyer à volonté sur un bouton. Les participants étaient munis d’un électro-encéphalogramme pour relever leur activité cérébrale et d’une ceinture autour de la poitrine pour mesurer la respiration et enregistrer l’activité cardiaque. Les chercheurs se sont rendus compte que la respiration, et plus précisément l’expiration, est liée à la prise de décision, contrairement au rythme cardiaque. “Cela suggère que les contrôles moteurs de plus haut niveau, comme les actions volontaires, sont déterminés ou affectés par les actions motrices involontaires et cycliques de nos organes internes, en particulier les poumons, analyse Hyeong-Dong Park, co-auteur de l’étude. Mais il nous faut encore retracer l’activité neurale précise qui contrôle la respiration.” www.pourquoidocteur.fr, Notre libre arbitre serait lié à notre respiration
  • La seconde moitié de l’ouvrage passe en revue les moyens de détecter les mensonges par l’observation de mouvements, du regard, du temps mis pour répondre, etc., ou à l’aide de techniques comme le « détecteur de mensonges », l’électro-encéphalogramme et l’imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle. Ces différentes méthodes fournissent des tendances statistiques de validité variable, mais toutes sont encore peu fiables pour rendre compte de la diversité des conduites mensongères ou pour fournir un diagnostic exact des paroles d’un accusé. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Mensonges ! - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Côté tarifs, l'objectif affiché par la jeune société est que ce dispositif soit « au moins 10 fois moins cher qu'un équipement hospitalier, une salle EEG [électro-encéphalogramme, NDLR] coûtant environ 30 000 euros », a estimé Marc Frouin. Après avoir rappelé que l'acte lui-même de diagnostic était déjà pris en charge, il a supposé qu'un remboursement de la partie textile est possible et a estimé alors le coût « de 100 à 200 euros, selon les cas ». Le Point, Des vêtements connectés pour faire des diagnostics à distance - Le Point
  • Pour déterminer ce qui a changé dans le cerveau des personnes qui méditaient, nous avons enregistré l’activité cérébrale des participants grâce à un électro-encéphalogramme (EEG), pendant qu’ils se livraient à l’exercice. Nous avons combiné cette approche avec une méthode dont nous avons été les pionniers voici 15 ans : la commutation rapide (on/off) des disques mobiles, à la fréquence de 11 Hz. Leur scintillement continu engendre un signal cérébral appelé steady-state visually evoked potential (SSVEP – Potentiel évoqué visuel stationnaire). En clair, le cerveau génère une activité électrique dont la fréquence est la même que celle des disques scintillants. Ce signal est ensuite capté par l’EEG. Les Echos Start, Comment améliorer l’efficacité du cerveau en 10 minutes par jour | Les Echos Start
  • Equipée d'un casque à électro-encéphalogramme connecté en bluetooth à son ordinateur, la chercheuse franco-ukrainienne en informatique Nataliya Kosmyna parvient à faire voler des drones et à allumer des lumières par la force de sa pensée. Aucune magie derrière cet exploit. Pour en comprendre la mécanique, il faut plonger dans le cerveau. leparisien.fr, Quand les machines obéissent à nos pensées - Le Parisien
  • Mais cela ne suffit pas. Le médecin doit vérifier à plusieurs reprises que le patient n'est pas capable de respirer seul, que sa pression artérielle, et donc la circulation de son sang, ne peut se faire sans adjonction de médicaments "vaso-actifs" et, surtout, que son électro-encéphalogramme est plat, à plusieurs reprises. Pour confirmer ce diagnostic, il est possible de réaliser un angioscanner ou une artériographie cérébrale, qui confirme la disparition de circulation cérébrale. Le Point, COMA - Même pas mort ! - Le Point
  • L’épilepsie se caractérise par des décharges anormales produites par les neurones dans certaines zones du cerveau. Il est possible de mesurer ces influx nerveux anormaux lors d’un électro-encéphalogramme (EEG). Quand elles surviennent, les crises peuvent s’accompagner de convulsions voire des pertes de consciences. Et parce qu’elles sont imprévisibles, les victimes ne peuvent pas se mettre à l’abri et prévenir les secours. Numerama, Un implant cérébral connecté pour prévenir les crises d'épilepsie
  • Non, d’autres approches sont plus légères, comme les outils diagnostiques et l'imagerie d'un cerveau. L’électro-encéphalogramme (EEG) [ndlr: qui enregistre l'activité électrique cérébrale] ou la résonance magnétique [les IRM] ont permis de faire progresser notre compréhension des mécanismes cérébraux. Mais ces systèmes sont très volumineux et donc cantonnés à l’hôpital. Même l'EEG est un appareil très simple mais personne n'accepterait de porter ce casque sur la tête 24 heures sur 24. Pour comprendre vraiment ce qui se passe dans le système nerveux, il faut utiliser des technologies implantables, plus lourdes et complexes. C'est là que se situe l'avenir. , «Pour comprendre vraiment ce qui se passe dans le système nerveux, il faut utiliser des technologies implantables» - Heidi.news
  • Selon une étude de Nature Biotechnology, une IA peut prédire à partir des ondes cérébrales d’un patient si un antidépresseur peut fonctionner. En France, la dépression concerne une personne sur cinq, mais les antidépresseurs ne fonctionnent que pour un tiers d'entre elles. Comment identifier le bon traitement ? Parce que les méthodes actuelles de diagnostic sont lacunaires, les chercheurs de l'Université de Stanford aux Etats-Unis viennent d’inventer une nouvelle technique. Ils ont combiné les données d’électro-encéphalogrammes de 228 personnes - sous antidépresseurs ou sous placebo - à un modèle prédictif avancé. Les signatures cérébrales montrent ainsi quel patient est réactif à la sertraline, un psychotrope. Selon les auteurs, cela pourrait être précieux pour les cliniciens et leurs futures prescriptions.   France Culture, VIH : une nouvelle stratégie thérapeutique
  • La première étape consiste à détecter, dans le cerveau, sur quelle source sonore se focalise l’attention de la personne afin soit de l’amplifier, soit d’atténuer les bruits environnants. Depuis les travaux de l’Américain Nima Mesgarani, de l’université Columbia (New York, États-Unis), les chercheurs savent en effet que le cerveau encode différemment les sons sur lesquels se porte l’attention et qu’il est possible d’identifier ce signal au moyen d’un électro-encéphalogramme (EEG). Or cette opération impose le port de casques à EEG couvrant la tête d’électrodes, inenvisageable dans la vie courante. Pour surmonter l’obstacle, les équipes de Cocoha, en coopération avec le fabricant d’aides auditives Oticon, ont conçu un prototype d’audioprothèse dont la partie intra-auriculaire est dotée d’électrodes qui captent ce signal. "Le taux d’erreur est plus élevé qu’avec le casque EEG", tempère néanmoins Alain de Cheveigné. "Le signal capté par la prothèse est assez faible et se mélange aux interférences, notamment celles produites par les ondes des télécommunications", explique Christophe Micheyl, directeur de recherche chez Starkey, un fabricant d’aides auditives qui travaille aussi sur cette thématique. Sciences et Avenir, Une prothèse auditive à l’écoute du cerveau - Sciences et Avenir
  • Mais d’après les travaux de chercheurs de l’université de Columbia, aux États-Unis, il existerait un moyen de déceler "la conscience cachée" grâce à l’analyse d’électro-encéphalogrammes. Cela pourrait aider à savoir si une personne a des chances de se réveiller un jour et de retrouver toutes ses facultés. LCI, Coma : des signes de "conscience cachée" pourraient prédire si un patient peut se réveiller | LCI
  • Depuis six mois, Vincent Roualdes, neurochirurgien au CHU de Nantes et son équipe, travaillent sur ce projet atypique. Objectif ? Montrer que l’on peut piloter un drone par la pensée en s’appuyant sur un électro-encéphalogramme. Il s’agit d’une des applications possibles des interfaces neuronales directes (ou BCI pour Brain Computer Interface) sur lequel travaille le neurochirurgien. "Concrètement, nous relions le casque à un ordinateur. Des algorithmes nous permettent ensuite d’analyser en temps réel le signal  électrique produit par l'activité cérébrale", explique Vincent Roualdes. Pour ce projet, l’équipe a adapté des algorithmes existants afin de mettre au point un système robuste capable de contrôler un drone de manière tridimensionnelle avec un large panel de commandes,  et accessible à tous. "Nous utilisons un drone du marché, des cartes électroniques encéphalographiques et un logiciel open-source." usine-digitale.fr, Le CHU et Centrale Nantes soignent grâce aux interfaces hommes-machines
  • A la fin de l'étude, des photos de visages féminins et d'objets (des jouets) ont été présentées aux deux groupes ainsi qu'à des enfants non autistes. Leur activité cérébrale (électro-encéphalogramme, EEG) était enregistrée. , Autisme : agir tôt chez l'enfant permet des progrès

Images d'illustration du mot « électro-encéphalogramme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « électro-encéphalogramme »

Langue Traduction
Anglais electroencephalogram
Espagnol electroencefalograma
Italien elettroencefalogramma
Allemand elektroenzephalogramm
Chinois 脑电图
Arabe مخطط كهربية الدماغ
Portugais eletroencefalograma
Russe электроэнцефалограмма
Japonais 脳波
Basque electroencephalogram
Corse elettroencefalogramma
Source : Google Translate API

Électro-encéphalogramme

Retour au sommaire ➦

Partager