La langue française

Électorat

Définitions du mot « électorat »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTORAT, subst. masc.

[Correspond à élection A]
A.− Vieux
1. Droit reconnu à des Princes de l'Empire germanique de procéder à l'élection de l'Empereur d'Allemagne. L'électorat était, dans l'Empire, la plus haute dignité après celle de l'Empereur et du roi des Romains (Ac.1798-1878).
2. P. méton. Territoire relevant de l'autorité d'un Prince électeur. Électorat de Hanovre. Pendant huit cents ans, Mayence a été la capitale du premier des électorats germaniques (Hugo, Rhin,1842, p. 459).
B.− Usuel, domaine pol.
1. Droit de participer à une élection politique à titre d'électeur. Régime d'électorat. Une loi interdisant aux Juifs l'électorat et les fonctions civiles et militaires (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 255).La privation de l'électorat pendant cinq ans (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 337).
2. P. méton.
a) Corps des citoyens jouissant du droit de vote. Alors que celle-ci [l'Autriche] désirait annexer l'électorat (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 95).
b) Fraction de ce corps d'une certaine origine ou votant pour le(s) candidat(s) d'un parti politique. [Les différences] entre les électorats de droite et de gauche avant la guerre de 1914 (Traité sociol.,1968, p. 61):
Les conservateurs obtenaient cinquante voix de majorité sur tous les partis réunis, et plus de cent sur les libéraux seuls. Il était enfin prouvé qu'un électorat populaire pouvait, comme l'avait toujours soutenu Disraëli, être conservateur. Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 260.
Prononc. et Orth. : [elεktɔ ʀa]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1601 « juridiction d'un Électeur » (Jean Le Petit, Hist. de Hollande, II, 415 ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 497); b) 1611 « dignité d'Électeur » (Cotgr.); 2. av. 1850 « ensemble des électeurs » (Balz. ds Lar. 19e). Dér. du rad. du lat. elector; suff. -at*; cf. lat. médiév. electoratus « dignité d'un électeur impérial » (1414 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 16.

électorat « dignité d'un électeur du Saint-Empire »,

électorat « ensemble des électeurs »,

électorat « territoire d'un électeur du Saint-Empire »,

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTORAT, subst. masc.

[Correspond à élection A]
A.− Vieux
1. Droit reconnu à des Princes de l'Empire germanique de procéder à l'élection de l'Empereur d'Allemagne. L'électorat était, dans l'Empire, la plus haute dignité après celle de l'Empereur et du roi des Romains (Ac.1798-1878).
2. P. méton. Territoire relevant de l'autorité d'un Prince électeur. Électorat de Hanovre. Pendant huit cents ans, Mayence a été la capitale du premier des électorats germaniques (Hugo, Rhin,1842, p. 459).
B.− Usuel, domaine pol.
1. Droit de participer à une élection politique à titre d'électeur. Régime d'électorat. Une loi interdisant aux Juifs l'électorat et les fonctions civiles et militaires (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 255).La privation de l'électorat pendant cinq ans (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 337).
2. P. méton.
a) Corps des citoyens jouissant du droit de vote. Alors que celle-ci [l'Autriche] désirait annexer l'électorat (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 95).
b) Fraction de ce corps d'une certaine origine ou votant pour le(s) candidat(s) d'un parti politique. [Les différences] entre les électorats de droite et de gauche avant la guerre de 1914 (Traité sociol.,1968, p. 61):
Les conservateurs obtenaient cinquante voix de majorité sur tous les partis réunis, et plus de cent sur les libéraux seuls. Il était enfin prouvé qu'un électorat populaire pouvait, comme l'avait toujours soutenu Disraëli, être conservateur. Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 260.
Prononc. et Orth. : [elεktɔ ʀa]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1601 « juridiction d'un Électeur » (Jean Le Petit, Hist. de Hollande, II, 415 ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 497); b) 1611 « dignité d'Électeur » (Cotgr.); 2. av. 1850 « ensemble des électeurs » (Balz. ds Lar. 19e). Dér. du rad. du lat. elector; suff. -at*; cf. lat. médiév. electoratus « dignité d'un électeur impérial » (1414 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 16.

électorat « dignité d'un électeur du Saint-Empire »,

électorat « ensemble des électeurs »,

électorat « territoire d'un électeur du Saint-Empire »,

Wiktionnaire

Nom commun

électorat \e.lɛk.tɔ.ʁa\ masculin

  1. (Antiquité) Dignité d’électeur de l’ancien Empire d’Occident.
  2. Étendue de pays à laquelle était attaché un titre d’électorat.
    • Dans tout l’électorat de Trèves.
  3. Qualité d’électeur.
    • On a conféré aux femmes l’électorat pour les élections aux Tribunaux de commerce.
  4. (Nom collectif) Ensemble des électeurs qui votent pour un parti ou un candidat spécifiques.
    • En revanche, la plus importante numériquement des familles politiques, celle des « sans-opinion », le « marais » viendra gonfler au gré des événements, l’électorat de tel ou tel parti. — (Dominique Venner, Guide de la politique, 1972)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLECTORAT. n. m.
La dignité d'électeur de l'ancien Empire d'Occident. Il désigne aussi l'Étendue de pays à laquelle était attaché un titre d'électorat. Dans tout l'électorat de Trèves. Il signifie aussi Qualité d'électeur. On a conféré aux femmes l'électorat pour les élections aux Tribunaux de commerce.

Littré (1872-1877)

ÉLECTORAT (é-lè-kto-ra ; le t ne se lie pas) s. m.
  • 1Dignité des princes électeurs de l'empire.

    Territoire soumis à un électeur.

  • 2Droit d'élire, de contribuer à l'élection de députés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « électorat »

 Dérivé de électeur avec le suffixe -at.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « électorat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électorat elɛktɔra

Évolution historique de l’usage du mot « électorat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électorat »

  • La victoire des écologistes à Lyon dans les urnes, certes peu remplies, reste très nette. Elle est avant tout celle d’une mobilisation de leur électorat. Au premier comme au deuxième tour. Un électorat convaincu par la campagne de Grégory Doucet et de ses listes ou par les enjeux environnementaux plus larges ou bien aussi, par la volonté de mettre fin au modèle de Gérard Collomb porté depuis près de 20 ans. Ou par tout ça à la fois. Rue89Lyon, Résultats à Lyon : les écologistes, leur électorat et leurs bastions
  • La mésaventure de Trump à Tulsa, où son meeting n’a pas attiré plus de 6000 personnes quand il annonçait encore deux jours plus tôt qu’un million de supporters avaient demandé des billets, démontre qu’il n’a pas compris le plus important : l’Amérique a peur du Coronavirus et son électorat n’est pas en dehors de l’Amérique.  Atlantico.fr, Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ? | Atlantico.fr
  • Je ne sais pas si c’est un virage à droite ou une confirmation que Macron se situe largement au centre-droit de la vie politique française. Avec ce remaniement, il assume définitivement qu’il ne recherche plus du tout les faveurs de l’électorat socialiste qui l’avait en partie élu en 2017, parce qu’il ne voulait pas d’une finale entre Fillon et Le Pen, et qu’il avait envie de prendre un risque qui pouvait être séduisant. , Gouvernement Castex : Emmanuel Macron « assume qu’il ne recherche plus du tout les faveurs de l’électorat socialiste » en 2022
  • L'avancée des Verts lors des dernières élections fédérales de 2019 a un goût amer pour le PS. Si le parti à la rose a bien réussi à mobiliser ses troupes, les Verts lui ont pris un quart de son électorat, selon l'étude Selects. , Les Verts ont pris un quart de l'électorat du PS | Journal du Jura
  • "Il n'avait pas grand-chose à gagner chez les électeurs écologistes. En plus, cet électorat écologiste est moins important qu'on veut bien le dire", ajoute le politologue. "Avec cette nomination de quelqu'un qui était au parti Les Républicains, Emmanuel Macron s'adresse à toute une partie de l'électorat de François Fillon, qui a rallié le vote La République en marche, notamment lors des européennes." Selon Jérôme Sainte-Marie, lors des élections européennes, 27% des anciens électeurs de François Fillon avaient voté pour la liste conduite par Nathalie Loiseau. Europe 1, En nommant Castex à Matignon, "Macron s'adresse à une partie de l'électorat de Fillon"
  • Cet électorat urbain pourrait désormais se stabiliser assez logiquement sur le segment politique écologiste qui présente pour lui certains avantages : il est favorable à l’Union européenne et ne remet pas en cause la mondialisation, il affiche un progressisme sociétal bon teint et il promeut, via l’écologie, un mode de vie en phase avec les aspirations de la sociologie des grandes villes : espaces verts plutôt que béton, vélo plutôt que voiture, centres-villes piétonniers ; mais aussi une certaine remise en cause de la frénésie économique urbaine qui finit par user psychologiquement les cols blancs. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Municipales 2020 : la mutation de l’électorat des métropoles
  • Le maire sortant Alain Detournay (divers droite) a été distancé de huit voix par Alexis Houset lors du premier tour. Il compte sur son électorat qui ne s’était pas déplacé le 15 mars dernier. Le programme n’a pas évolué depuis trois mois. La Voix du Nord, Alain Detournay compte sur son électorat qui ne s’était pas déplacé au premier tour à Comines
  • Cette liste a été dressée en vertu d’une loi de 1999 (Defense Authorization Act) protégeant les intérêts stratégiques des Etats-Unis. Qu’en fera Donald Trump ? Il a le pouvoir de décider de nouvelles sanctions. Une chose est sûre, jamais une administration n’était allée aussi loin dans l’usage menaçant de ce texte. Autre certitude : avec cette nouvelle offensive lancée à moins de cinq mois de l’élection du 3 novembre, le président sortant, qui n’est pas au mieux de sa forme politique, joue sur un sentiment antichinois profond dans une grande partie de l’électorat américain. Le Monde.fr, Guerre technologique : « Donald Trump joue sur le sentiment antichinois d’une partie de l’électorat »

Traductions du mot « électorat »

Langue Traduction
Anglais electorate
Espagnol electorado
Italien elettorato
Allemand wählerschaft
Chinois 选民
Arabe الناخبين
Portugais eleitorado
Russe электорат
Japonais 有権者
Basque hauteskunde
Corse elettoratu
Source : Google Translate API

Électorat

Retour au sommaire ➦

Partager