La langue française

Électoral

Définitions du mot « électoral »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTORAL, ALE, AUX, adj.

[Correspond à élection A] Qui a rapport à une/aux élection(s).
A.− [En parlant d'une pers. ou d'un ensemble de pers.]
1. Vx. Qui est propre à un Prince du Saint Empire. Dans le château électoral de Stolzenfels (Hugo, Rhin,1842, p. 118).
2. Usuel
a) Qui se prépare à une élection, qui travaille en vue d'une élection.
Agent électoral. Homme à la solde d'un éligible et qui travaille à défendre les intérêts de celui-ci dans la préparation d'une élection. Paccoux, l'ancien agent électoral de son beau-père Bélignat, très vieux maintenant, (...) mais toujours plein de politique et d'intrigue (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 491).
Comité électoral. Ensemble des personnes groupées pour soutenir un candidat à une élection. Une espèce de comité électoral composé de gens assez modérés cherchait à se former pour préparer l'entente des différents partis opposants (Tocqueville, Corresp.[avec H. Reeve], 1857, p. 217).Offrir comme cela à cette femme trente mille francs pour le comité électoral de son mari (Proust, Fugit.,1922, p. 441).
Rem. La docum. atteste le mot au sens de « bon pour être élu ». Toutefois, Suret-Lefort, plus éloigné que Bouteiller de la première fournée républicaine où il y eut des hommes d'État, est avant tout « électoral », c'est-à-dire amène, bénisseur et sachant rire (Barrès, Leurs fig., 1901, p. 305).
b) [En parlant d'un ensemble de pers.] Dont les membres jouissent du droit de voter. Les créanciers gais et illégitimes sont comme de faux électeurs introduits dans le collège électoral (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 365).Le capital essaye de prendre empire sur le corps électoral, en promenant des cercueils de maréchaux, en évoquant le spectre de l'anarchie (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 121).
B.− [En parlant de choses] Relatif à une élection, qui touche les élections. Droit, système électoral; campagne, réforme électorale. J'écrivis au « Rappel », (...) pas mal d'articles d'informations sur les réunions publiques électorales du temps (Verlaine, Œuvres posthumes,t. 2, Critiques et Conférences, 1896, p. 330).Le parti communiste indépendant (P.C.I.) n'était pas un parti ou un syndicat d'intérêts électoraux (Abellio, Pacifiques,1946, p. 222):
2. Les effets juridiques de l'inscription sur une liste électorale se ramènent à deux principes : tout inscrit peut voter, seuls les inscrits peuvent voter. Vedel, Manuel élémentaire de dr. constit.,1949, p. 350.
SYNT. Comportement, régime, résultat, suffrage électoral; action, affiche, bataille, défaite, loi, lutte, manœuvre, propagande, question, tournée électorale.
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Questions, problèmes qui relèvent de ce qui touche aux élections, de préoccupations électorales. Le gouvernement de la République uniquement occupé de l'électoral et de ses dépendances (L. Daudet, Av.-guerre,1913, p. 20).
Rem. La docum. atteste a) Électoralement, adj. Du point de vue électoral, en ce qui regarde les élections. Ce qui était électoralement advenu des diverses formations politiques (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 270). b) Électoraliser, verbe trans., péj. Soumettre au régime des élections, sensibiliser aux questions électorales. La centralisation excessive (...) issue du jacobinisme, consolidée par Bonaparte et « électoralisée » par la troisième République, ajoute encore à ce péril (L. Daudet, Maurras, 1928, p. 156). c) Électoralisme, subst. masc., péj. Système qui subordonne à des élections la vie politique d'un pays. À croire que les stigmates de la partisanerie sont entrés, sous le grésillement du fer rouge, en l'épaule de ces bagnards obstinés de l'électoralisme (M. Déat ds L'Œuvre, 18 févr. 1941). d) Électoraliste, adj. et subst. Partisan de l'électoralisme. Préoccupations « électoralistes » (M. 17.4.66 ds Gilb. 1971). Divorce entre ... « tacticiens et électoralistes » (M. 11.6.66, ibid.). e) L'emploi chez Péguy, de α) Électoroculteur, subst. masc., p. iron. Qui cultive, qui soigne ses électeurs. Nous masquons (...) la vérité pour ne pas (...) vexer tous ceux qui sont malades et qui nous contaminent, (...) les boulangistes, les concurrents, les électoroculteurs, les parlementaires (Péguy, Grippe I, 1900, p. 12). β) Électoroculture ou électorolâtrie, subst. fém., p. iron. Fait de soigner, de cultiver ses électeurs, de leur vouer un culte. Diagnostiquer les ambitions individuelles aiguës, la boulangite (...) l'électorolâtrie, mieux nommée ainsi : électoroculture (Id., ibid., p. 8).
Prononc. et Orth. : [elεktɔ ʀal], plur. [-o]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1571 « relatif à l'Électeur du Saint Empire » (Corresp. Cath. de Médicis, IV, 452ds Proceedings of the Leeds philosophical and literary Society, t. 3, p. 254); 2. 1792 « relatif aux électeurs, élections » (L'Ami du peuple aux patriotes, p. 300). Dér. du rad. du lat. elector; suff. -al*. Fréq. abs. littér. : 520. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 807, b) 341; xxes. : a) 1 116, b) 667. Bbg. Nouv. venus. Amis Lex. fr. Lex. dern. 1976, no11/12, p. 6 (s.v. électoralite).Quem. 2es. t. 2 1971 (s.v. électoralisation).Schmidt (H.). Fr. vivant. Rech. lexicol. Praxis. 1972, t. 19, p. 198.

Wiktionnaire

Adjectif

électoral \e.lɛk.tɔ.ʁal\

  1. Relatif aux élections.
    • Et il faut que notre expérience s'incline devant les idées préconçues et les principes d'un tas de crétins, envoyés à la Chambre parce qu'ils ont bien déliré pendant les trois semaines d'une période électorale dans les arrière-salles de café. — (André Cayatte & ‎Philippe Lamour, Un monstre, Nouvelles Éditions Latines,, 1934, p. 175)
    • Chez les écolos, l'erreur de distribution n'est pas un accident électoral, c'est une seconde nature. Cette maladresse congénitale finirait par les rendre sympathiques […]. — (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012)
    • […], il faut opérer une véritable réinvention de la démocratie qui ne soit ni un calque du régime présidentiel à l’américaine ou à la française, ni une pâle copie du système électoral français ou anglais : […]. — (Patrice Yengo, La guerre civile du Congo-Brazzaville 1993-2002 : « Chacun aura sa part », Éditions Karthala, 2006, p. 75)
  2. Qui a rapport aux électeurs, composé d’électeurs.
    • La convocation des collèges électoraux.
    • Le président d’un collège électoral.
    • Dresser la liste électorale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLECTORAL, ALE. adj.
Qui a rapport aux élections. Loi électorale. Droit électoral. Circonscription électorale. Période électorale. Réunion électorale. Manœuvres électorales. Collège électoral, Assemblée d'électeurs. Il s'est dit particulièrement d'une Assemblée d'électeurs convoqués pour élire des députés. La convocation des collèges électoraux. Le président d'un collège électoral. Liste électorale, Liste, revisée chaque année, de citoyens ayant droit de prendre part aux élections. Dresser la liste électorale. Carte électorale.

Littré (1872-1877)

ÉLECTORAL (é-lè-kto-ral, ra-l') adj.
  • 1Qui est relatif au droit d'élire, aux élections. Cens électoral. Loi électorale. Colléges électoraux, les assemblées d'hommes censitaires qui, sous I régime de la charte de 1814 et de celle de 1830, avaient le droit d'élire les députés.

    Réunion électorale, assemblée d'électeurs qui se fait pour discuter les titres des candidats.

    Droit électoral, les droits des électeurs. Manuel du droit électoral.

  • 2Altesse électorale, titre des électeurs de l'empire d'Allemagne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « électoral »

(XVIe siècle) Du latin elector avec le suffixe -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Électeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « électoral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électoral elɛktɔral

Évolution historique de l’usage du mot « électoral »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électoral »

  • La lumière de l’été est plus rasante qu’un discours électoral. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • La sempiternelle dramaturgie des campagnes électorales : avant, on rêve, après, on se réveille. De Guy Bedos / Télé 7 Jours - 1997
  • Le corps électoral se réduit de plus en plus. Ca frôle le foetus ! De Guy Bedos / Revue de presse - 1991
  • Réduction d'impôt. Signe avant-coureur qui ne trompe pas et qui vous indique que vous allez traverser une zone électorale. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • La nature de l'énergie qu'il faut déployer lors d'une campagne électorale a beaucoup plus à voir avec le goût du pouvoir qu'avec le sens du bien public. De Daniel Pennac / Lire - Mai 1995
  • Campagne électorale. Série de discours qui consiste à prendre les électeurs pour des ploucs. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire
  • Les femmes chez nous représentent la moitié du corps électoral. Vu comme ça, le corps électoral, ça m'excite. De Guy Bedos / Petites drôleries et autres méchancetés sans importance
  • Depuis l’avènement de la République, la campagne est devenue... électorale. De Albert Willemetz
  • Les urnes électorales sont davantage des corbeilles à papier que des lieux de réflexion. De José Artur
  • Les idées volent parfois si haut, dans nos campagnes électorales, qu’il est impossible de les apercevoir à l’oeil nu. De André Frossard
  • Combien faut-il abattre d'arbres pour fabriquer le papier de la campagne électorale du parti écologique ? De Patrick Sébastien / Carnet de notes
  • Les promesses électorales, de toute façon, ne valent pas grand-chose. De Arlette Laguiller / Meeting de Montpellier - 9 Mars 2007
  • La charité est une vertu agissante. La philanthropie n'est souvent qu'une attitude électorale. De Firmin van den Bosch / Aphorismes du temps présent
  • Il n'y rien de plus ennuyeux qu'une réunion électorale. Un jour, je me suis endormie pendant mon propre discours. De Simone Veil / Le Nouvel Observateur - 14 Mars 1986
  • Les campagnes électorales sont une excellente occasion de dire n'importe quoi, que ne surpassent peut-être que les lendemains d'élections. De Jean Dion / Le Devoir - 4 Juin 1997
  • Ce dimanche 28 juin 2020 est historique. L’obligation de porter un masque pour pouvoir voter est en effet une première dans l’histoire politique française. Peut-être, d’ailleurs, l’exception du jour deviendra-t-elle la règle demain ? La tenue du second tour du scrutin municipal, trois mois après le premier tour, à l’issue d’une campagne au cours de laquelle les réunions publiques ont été interdites, est tout aussi exceptionnelle. Mais l’élément le plus important est bel et bien le fait que les électeurs qui se rendront aux urnes devront partiellement cacher leur visage derrière un masque. Nécessité fait loi aujourd’hui. Il n’en demeure pas moins que cette obligation est contraire à l’esprit des institutions. Le port du masque rend plus difficile la vérification d’identité des électeurs. Elle n’est donc pas dénuée de risques d’incidents, voire de tentatives de fraudes. En plus, la notion de port d’un masque est extrêmement élastique s’agissant de l’objet. Il serait exagéré d’affirmer que les pouvoirs exécutif – lequel a proposé — et législatif – lequel a voté la loi — ont passé par-dessus bord les grands principes électoraux. Également nouvelle, la possibilité de voter deux fois par procuration témoigne aussi de l’adaptation du code électoral à une situation véritablement exceptionnelle. Une fois la crise sanitaire passée, les pouvoirs publics devront mener, à froid, un retour d’expérience de l’ensemble du scrutin afin d’adapter la loi. , Elections municipales | Un second tour électoral déjà inscrit dans l’Histoire
  • Dans la dernière ligne droite du scrutin, l'équipe « Aimer Toulouse » a fait feu de tout bois pour remporter l'élection. Une stratégie victorieuse pour le maire-candidat au prix de quelques entorses au droit électoral. Mediacités, Toulouse : comment Jean-Luc Moudenc a flirté avec les limites du code électoral | Mediacités
  • À l’issue d’un mouvement de grève très suivi dans la branche audiovisuelle du groupe Altice, les salariés ont voté dimanche la suspension de leur mouvement lundi matin 29 juin, et la direction de BFMTV a annoncé l’annulation de la soirée électorale. Après avoir jugé la grève non justifiée, le président du groupe Alain Weil leur a assuré qu'"aucun licenciement économique contraint jusqu’au 30 novembre 2021 ». La Croix, Dimanche électoral de grève à BFM et RMC

Images d'illustration du mot « électoral »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « électoral »

Langue Traduction
Anglais electoral
Espagnol electoral
Italien elettorale
Allemand wahl
Chinois 选举人
Arabe انتخابي
Portugais eleitoral
Russe избирательный
Japonais 選挙人
Basque electoral
Corse elettorali
Source : Google Translate API

Électoral

Retour au sommaire ➦

Partager