La langue française

Élaté

Définitions du mot « élaté »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLATÉ, subst. masc.

BOTANIQUE
A.− Palmier des Indes, proche du dattier.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Bouillet 1859, Lar. 19e, Baillon t. 2 1886, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.
B.− Gaine qui enveloppe les grappes de fleurs femelles du dattier. Les Arabes et les Indiens s'alimentent de ses fruits [du palmier], emploient ses durs noyaux, après les avoir fait bouillir, à la nourriture de leurs chameaux; font des vases avec ses élatés (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 66):
Des aisselles des palmes supérieures naissent de grosses enveloppes ou gaînes appelées élatés, au nombre de huit ou neuf, très fermes au dehors, et très polies au dedans. Ces élatés s'entr'ouvrent, et il sort de chacun d'eux une grappe, ou régime de fleurs qui se changent en fruit lorsqu'elles ont été fécondées par les fleurs du palmier mâle. Bern. de St-P., Harm. nat.,1814p. 66.
Étymol. et Hist. 1814 « gaine du dattier » (Bern. de St-P., loc. cit.); 1832 sorte de palmier (Raymond). Empr. au gr. ε ̓ λ α ́ τ η « sapin » et « spathe enveloppant le fruit du palmier ». Fréq. abs. littér. : 4.

Phonétique du mot « élaté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élaté elate

Traductions du mot « élaté »

Langue Traduction
Anglais elate
Espagnol regocijado
Italien elate
Allemand begeistern
Chinois 兴高采烈
Arabe حمس
Portugais exultante
Russe elate
Japonais エリート
Basque elate
Corse elate
Source : Google Translate API

Élaté

Retour au sommaire ➦

Partager