Égratigneur : définition de égratigneur

chevron_left
chevron_right

Égratigneur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Égratigneur, euse, adj.Qui égratigne. Chat égratigneur. Il promène et repromène ses doigts égratigneurs sur son front (Goncourt, Journal,1870, p. 559).Emploi subst., fig. (cf. égratigner C).Égratigné par les journaux, il s'ingénie à faire savoir à l'égratigneur qu'il ne lui en veut nullement (L. Daudet, Entre-deux guerres,1915, p. 80). [egʀatiɳ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1558 esgratigneurs (Légende des flamens, 20 vods R. Hist. litt. fr., t. 2, p. 496); du rad. de égratigner, suff. -eur2*, -euse*. Fréq. abs. littér. : 1.

Égratigneur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

égratigneur \ɛ.ɡʁa.ti.ɲœʁ\ masculin (pour une femme on dit : égratigneuse)

  1. Personne qui égratigne.
    • Rochefort écrivait des vaudevilles, en ce temps, avec un vieux bouffon. Il a fait du chemin depuis. Il est devenu égratigneur d'Empire ; il égratigne avec son esprit, son courage, ses crocs, ses ongles, son toupet, sa barbiche, avec tout ce qu'il a de pointu sur lui, la peau des Napoléon. — (Jules Vallès, L'insurgé, chapitre VII ; Garnier-Flammarion, Paris, 1970, page 93.)
    • Et en arrière, les hautes maisons de commerce à dix-huit, vint étages, les égratigneuses de ciel (skyscrapers) comme les dénomment les Américains, dressaient leurs masses lourdes et disgracieuses, disant la préoccupation exclusive des affaires. — (Paul d'Ivoi, Le radium qui tue, deuxième épisode, chapitre III ; Éditions Jules Tallandier, Paris, 1935, page 84.)

Adjectif

égratigneur \ɛ.ɡʁa.ti.ɲœʁ\

  1. Qui égratigne.
    • Les maisons anciennes aux attitudes lassées ; les canaux de cette Venise septentrionale ; la frise revêche des grands docks raidissant leurs hautes façades de briques au bord des eaux chargées d'huiles, de rouilles et d'acides ; les ruelles séculaires où demeuraient autrefois les marchands et qui sont devenues des magasins où la denrée multiple se balance, sur le ciel pluvieux, à la corde tordue des poulies ; les encorbellements et les coins d'ombre sales ; le port lui-même, balayé de fumées lourdes, sillonné de bateaux pressés, soulevant ses courtes vagues dans un échevèlement de l'eau qu'a voulu, non sans grand mérite, traduire le burin égratigneur et sautillant de l'artiste : autant de thèmes où M. W. Zeising chercha le secret de son art et s'efforça de se mieux définir a lui-même. — (Pascal Forthuny, Peintres-graveurs contemporains : Walter Zeising, dans la Gazette des beaux-arts, février 1909, Paris, 1909, page 158.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Égratigneur : définition du Littré (1872-1877)

ÉGRATIGNEUR (é-gra-ti-gneur, gneû-z') s. m.
  • 1Celui, celle qui égratigne.

    Adj. Ce chat est égratigneur.

  • 2 Terme de passementerie. Ouvrier, ouvrière qui se sert de l'égratignoir. À Paris les gaufreurs sont aussi appelés… maîtres découpeurs- égratigneurs, parce qu'outre la gaufrure ils ont le droit de découper, piquer et moucheter les taffetas, les satins et autres étoffes, avec des fers ou instruments destinés à cet usage, Dict. des arts et mét. Amst. 1767, Gaufreur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « égratigneur »

Étymologie de égratigneur - Littré

Égratigner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de égratigneur - Wiktionnaire

 Dérivé de égratigner avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « égratigneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
égratigneur egratinjœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « égratigneur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « égratigneur »

  • Idy refuse de s’arrêter en si bon chemin. La preuve, Mara a aussi disserté sur la problématique de la justice sénégalaise. Sur ce registre, notamment en ce qui concerne le procès en appel de Khalifa Sall, il espère qu’une personne à la trempe de feu Kéba Mbaye puisse surgir pour «freiner ce funeste projet d’éliminer Khalifa Sall de la prochaine présidentielle». En si bon égratigneur, il croit détenir la clé pour se débarrasser de Macky Sall et son régime qu’il traite de corrompus. A l’en croire,  ces derniers «ont battu tous les records de la mal gouvernance et des scandales financiers impliquant directement le couple Faye Sall et ses Dames de compagnie, et dont la liste s’allonge chaque jour». Il citera entre autres, les contrats scandaleusement surfacturés, comme l’autoroute, le Ter, le building administratif, Bictogo. ACTUSEN, Idrissa Seck: "A partir de la Korité, je ne parlerai que des vrais sujets" | ACTUSEN
  • A son tour, et toujours en réponse au cousin Touareg, un autre ‘’petit chef songhoy’’, Moumouni Hamidou, connu comme étant un invétéré ‘’égratigneur’’ de cousins, renchérit en écrivant sur sa page : « Merci cousin de nous redonner le sourire et de rappeler aux Nigériens l’importance (du cousinage), cet acquis capital que nous ont légué nos coutumes pour la régulation des tensions sociales. Nous sommes tous des cousins les uns des autres !». , L’air du temps : Le cousinage à ses plus beaux jours – Le Sahel

Traductions du mot « égratigneur »

Langue Traduction
Corse scraper
Basque arraspa
Japonais スクレーパー
Russe скребок
Portugais raspador
Arabe مكشطة
Chinois 刮刀
Allemand schaber
Italien raschietto
Espagnol raspador
Anglais scraper
Source : Google Translate API

Mots similaires