La langue française

Écureur, écureuse

Définitions du mot « écureur, écureuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

Écureur, euse, subst.,vx. ,,Personne qui écure la vaisselle et la batterie de cuisine`` (Ac. 1835-1878). En partic. Personne qui écure les cardes, les chardons après le peignage des draps. Attesté notamment ds Littré, DG, Lar. Lang. fr. [ekyʀ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1718-1762 au fém. Ds Ac. 1798-1878 au fém. et au masc. 1resattest. 1260 qui des obscurs est escuriere « qui éclaire, purifie » (Rutebeuf, Le Sacristain et la femme au chevalier ds Œuvres, éd. E. Faral et J. Bastin, II, p. 220, v. 203); 1611 celui « qui nettoie » (Cotgr.); du rad. de écurer, suff. -eur2*.

Trésor de la Langue Française informatisé

Écureur, euse, subst.,vx. ,,Personne qui écure la vaisselle et la batterie de cuisine`` (Ac. 1835-1878). En partic. Personne qui écure les cardes, les chardons après le peignage des draps. Attesté notamment ds Littré, DG, Lar. Lang. fr. [ekyʀ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1718-1762 au fém. Ds Ac. 1798-1878 au fém. et au masc. 1resattest. 1260 qui des obscurs est escuriere « qui éclaire, purifie » (Rutebeuf, Le Sacristain et la femme au chevalier ds Œuvres, éd. E. Faral et J. Bastin, II, p. 220, v. 203); 1611 celui « qui nettoie » (Cotgr.); du rad. de écurer, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

écureur \e.ky.ʁœʁ\ masculin

  1. (Métallurgie) (Désuet) Ébarbeur [1].
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

écureur \e.ky.ʁœʁ\ masculin (pour une femme on dit : écureuse)

  1. Personne qui cure les puits.
    • Lorsque l’écureur est descendu le plus près qu’il est possible de la surface de l’eau du puits, son camarade fixe à quelque chose de bien solide. — (Pierre Jaubert, Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, 1773)
  2. (Belgique) Personne chargée de l’entretien et du nettoyage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

écureuse \e.ky.ʁøz\ féminin (pour un homme on dit : écureur)

  1. (Désuet) Femme chargée de nettoyer la vaisselle [1].
    • Les marmitons , & l’écureuse mirent dans leur accueil autant de prévenance qu’ils témoignerent de mépris à Franklin. — (« La Fausse Clef », dans Marc Auguste Pictet, Charles Pictet de Rochemont, Frédéric Guillaume Maurice, Bibliothèque britannique, 1798)
  2. (Par extension) (Désuet) Souillon.
  3. (Belgique) Femme chargée de l’entretien.
    • bpost applique son plan de gestion à la lettre. On a perdu 10 écureuses, 2 chauffeurs et on perdra au moins 3 emplois à Vielsalm et Bastogne. — (Philippe Carrozza, Des pertes d’emplois à la pelle à bpost, L’Avenir, juin 2012)
  4. Personne qui cure les puits.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉCUREUR (é-ku-reur, reû-z') s. m.
  • Celui, celle qui écure de la vaisselle, etc.

    Ouvrier qui écure les chardons dans une manufacture de draps.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écureur »

 Dérivé de écurer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écureur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écureur ekyrœr

Évolution historique de l’usage du mot « écureur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écureur »

  • Dans son rapport sur cette tragédie, la Commission a souligné que la victime s’affairait dans un abri extérieur à régler un problème avec l’écureur, un équipement agricole servant à l’évacuation du fumier, à la Ferme Rive-Sud. C’est là que son pantalon s’est coincé à des palettes entraînées par une chaîne acheminant le fumier vers une structure d’entreposage par une ouverture sous un mur. Le Journal de Montréal, Fin horrible dans une ferme de Mont-Saint-Hilaire | JDM
  • Un homme de 31 ans est décédé le 10 avril à la suite d’un accident de travail survenu à la Ferme Rive-Sud, une écurie du chemin des Patriotes à Mont-Saint-Hilaire. L’employé aurait été tué alors qu’il effectuait des travaux sur un écureur, un équipement agricole. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a ouvert une enquête. L'Oeil régional, L'Oeil Régional - Le journal de la Vallée du Richelieu
  • C’est ce que révélait la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dans son fascicule sur la sécurité des enfants à la ferme publié en 1999. Les tracteurs, machines, véhicules tout-terrain et pièces en mouvement (prise de force, ventilateur, monte-balle, hachoir à foin, chaîne d’écureur, vis à grain) représentent les plus grandes sources de danger. Par ailleurs, les animaux sont imprévisibles (ruades et compression), et les espaces clos sont propices aux intoxications aux gaz et à la suffocation, tout comme les produits chimiques. Sans oublier les risques de chute et de noyade (fosse à lisier). Bref, les dangers sont réels. « Surveiller un enfant d’âge préscolaire demande donc une attention de tous les instants. Dans ces conditions, on comprendra facilement qu’il est très difficile, voire impossible, de surveiller adéquatement un enfant de cet âge tout en travaillant », indique la CNESST. Pour quelques trucs sur la garde des enfants à la ferme, cliquez ici. La Terre de Chez Nous, Les sources de dangers sont nombreuses pour les tout-petits | La Terre de Chez Nous
  • Ce dernier recommande également d’être prévoyant et d’effectuer tout travail en hauteur, par exemple le nettoyage de la sortie de l’écureur, avant la fin de l’automne. En effet, les surfaces sont plus glissantes l’hiver. « Si vous devez travailler en hauteur l’hiver, pour le déneigement par exemple, pensez-y d’avance et préparez des systèmes d’ancrages, des harnais et des cordes. » La Terre de Chez Nous, Bien préparer sa ferme pour l’hiver | La Terre de Chez Nous
  • A fait défaut de maintenir les équipements d'évacuation des déjections animales en parfait état d'étanchéité, conformément à l'article 13, à savoir qu’il y a présence de déjections animales sur le sol en dessous de la montée d’écureur. Le Journal de Montréal, Encore du fumier dans les cours d’eau | JDM

Traductions du mot « écureur »

Langue Traduction
Anglais hacker
Espagnol hacker
Italien pirata
Allemand hacker
Chinois 黑客
Arabe هاكر
Portugais hacker
Russe хакер
Japonais ハッカー
Basque hacker
Corse pirateria
Source : Google Translate API

Écureur

Retour au sommaire ➦

Partager