Éculer : définition de éculer


Éculer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCULER, verbe trans.

[En parlant de chaussures] Déformer, user en déformant le talon. Éculer ses souliers, ses bottes. Malheur au petit qui contractait la mauvaise habitude d'éculer, de déchirer ses souliers, ou d'user prématurément leurs semelles (Balzac, L. Lambert,1832, p. 56).C'est à leur façon d'éternuer ou d'éculer leurs talons que se reconnaissent les peuples condamnés (Giraudoux, Guerre Troie,1935, II, 13, p. 188).
Emploi pronom. passif. Ces chaussures commencent à s'éculer; les chaussures trop courtes s'éculent vite. Soirées de pluie où les bottines s'éculaient (Zola, Nana,1880, p. 1312).
Prononc. et Orth. : [ekyle], (j') écule [ekyl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1564 esculer une aguille, un soulier (Thierry); 1611 esculé adj. « dont le talon est usé » (Cotgr.); 1862 au fig. le mot jacobin qui était éculé (Hugo, Misér., t. 2, p. 537). Dér. de cul* au sens fig. de « partie postérieure d'un objet [ici d'un soulier] »; préf. é-*; dés. -er; dans le même sens dès 1534 le dér. aculer (v. acculer étymol.). Fréq. abs. littér. : 3.

Éculer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

éculer \e.ky.le\ 1er groupe (voir la conjugaison) transitif

  1. (Emploi pronominal au sens passif fréquent) Déformer une chaussure dans la partie du talon.
    • Éculer des bottes.
    • Cet enfant marche mal, il écule ses souliers.
    • Un soulier trop court s’écule facilement.
  2. (Par extension) (Familier) S’utilise pour désigner que quelque chose est connu, usé.
    • Cette plaisanterie est éculée !!!

Verbe 2

éculer \e.ky.le\ 1er groupe (voir la conjugaison) transitif

  1. Verser de la cire fondue dans un moule avec un éculon pour en façonner des pains.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éculer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCULER. v. tr.
Déformer une chaussure dans la partie du talon. Éculer des bottes. Cet enfant marche mal, il écule ses souliers. Un soulier trop court s'écule facilement.

Éculer : définition du Littré (1872-1877)

ÉCULER (é-ku-lé) v. a.
  • 1Marcher sur le talon de ses chaussures ; le rabattre en marchant.
  • 2Former la cire en petits pains. On refond cette cire pour la troisième et dernière fois : cette opération se nomme éculer ; elle consiste à mouler la cire en petits pains, Dict. des arts et mét. Amsterd. 1767, cirier.
  • 3S'éculer, v. réfl. Se déformer du côté du talon. Des souliers trop courts s'éculent.

HISTORIQUE

XVIe s. Esculer [rompre le cul], Nicot. Esculer une aiguille, ID.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éculer »

Étymologie de éculer - Littré

É- pour es- préfixe, et cul ; bourguig. écueillai, équelai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éculer - Wiktionnaire

De écuelle
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de éculer - Wiktionnaire

De cul (« partie postérieure ») avec le préfixe é- (« ôter de ») et le suffixe formateur de verbe -er.
Attesté en moyen français sous la graphie esculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éculer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éculer ekyle play_arrow

Conjugaison du verbe « éculer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe éculer

Évolution historique de l’usage du mot « éculer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éculer »

  • L’attentat de Christchurch lui permet d’éculer ses thèmes favoris: la lutte contre l’Occident «islamophobe», la nation en danger contre les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. «Avec l’aide d’Allah, ni les résidus de Croisés ni les nostalgiques de Byzance ne nous écarteront de notre voie», clamait-il le 19 mars. La tuerie sert l’argumentaire qui structure toute sa campagne: «La survie de la nation [turque et musulmane] est en jeu.» Qu’importe si le scrutin n’est «que» municipal. Recep Tayyip Erdogan dramatise l’élection et se pose en sauveur. «Il n’a pas le choix, il n’a rien d’autre à faire valoir», analyse le politologue Ahmet Insel. Le Temps, La campagne à outrance du président turc, Recep Tayyip Erdogan - Le Temps

Traductions du mot « éculer »

Langue Traduction
Corse stancu
Basque nekaturik
Japonais 疲れた
Russe утомленный
Portugais cansado
Arabe المرهق
Chinois 厌倦
Allemand müde
Italien stanco
Espagnol cansado
Anglais weary
Source : Google Translate API

Mots similaires