La langue française

Écrasis

Sommaire

  • Définitions du mot écrasis
  • Étymologie de « écrasis »
  • Phonétique de « écrasis »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écrasis »
  • Traductions du mot « écrasis »

Définitions du mot « écrasis »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRASIS, subst. masc.

Rare. Amas confus de matières, d'êtres écrasés. Chacun de ses pas [de l'éléphant] donne le sentiment de sa lourdeur de colosse, par l'écrasis de poussière qui se fait sous son pied large (Loti, Inde sans Angl.,1903, p. 340).Des blocs de fonte qui jaillissent dans le ciel (...) pour éventrer des abris boches, faire des écrasis de corps humains (Loti, Vertige mond.,1917, p. 220).
− Domaine de la peint.L'Hermitte : de vieilles rues normandes aux puissants écrasis de pastel, balafrées en leur ombre bleuâtre de coups de soleil dorés (Goncourt, Journal,1894, p. 541):
... de près, le maillot [d'une danseuse de Degas] est un écrasis de crayon rose; à distance, c'est du coton tendu sur une jambe qui muscle. Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 138.
Rem. 1. Attesté ds Guérin 1892, Lar. 20e-Lar. Lang. fr. et Quillet 1965. 2. On rencontre ds la docum. le synon. écrasiat, subst. masc. Cela va mal pour nous, mais bien pour la République (...) Aujourd'hui, demain, dans dix minutes peut-être, il y aura « un petit écrasiat » de représentants (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 227).
Prononc. : [ekʀazi]. Seule transcr. ds Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist. 1883, supra ex. Dér. du rad. de écraser*; suff. -is*. Fréq. abs. littér. : 2.

écrasis. De près, [la peinture de Manet] c'est un sabrage, une hachure de couleurs qui se martèlent, se brisent et semblent s'empiéter; à quelque pas, tout cela s'harmonise et se fond en un ton précis de chair, de chair qui palpite, qui vit (...); de près, le maillot est un écrasis de crayon rose; à distance, c'est du coton tendu sur une jambe qui muscle (Huysmans, Art mod.,1883, pp. 133-134).

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRASIS, subst. masc.

Rare. Amas confus de matières, d'êtres écrasés. Chacun de ses pas [de l'éléphant] donne le sentiment de sa lourdeur de colosse, par l'écrasis de poussière qui se fait sous son pied large (Loti, Inde sans Angl.,1903, p. 340).Des blocs de fonte qui jaillissent dans le ciel (...) pour éventrer des abris boches, faire des écrasis de corps humains (Loti, Vertige mond.,1917, p. 220).
− Domaine de la peint.L'Hermitte : de vieilles rues normandes aux puissants écrasis de pastel, balafrées en leur ombre bleuâtre de coups de soleil dorés (Goncourt, Journal,1894, p. 541):
... de près, le maillot [d'une danseuse de Degas] est un écrasis de crayon rose; à distance, c'est du coton tendu sur une jambe qui muscle. Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 138.
Rem. 1. Attesté ds Guérin 1892, Lar. 20e-Lar. Lang. fr. et Quillet 1965. 2. On rencontre ds la docum. le synon. écrasiat, subst. masc. Cela va mal pour nous, mais bien pour la République (...) Aujourd'hui, demain, dans dix minutes peut-être, il y aura « un petit écrasiat » de représentants (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 227).
Prononc. : [ekʀazi]. Seule transcr. ds Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist. 1883, supra ex. Dér. du rad. de écraser*; suff. -is*. Fréq. abs. littér. : 2.

écrasis. De près, [la peinture de Manet] c'est un sabrage, une hachure de couleurs qui se martèlent, se brisent et semblent s'empiéter; à quelque pas, tout cela s'harmonise et se fond en un ton précis de chair, de chair qui palpite, qui vit (...); de près, le maillot est un écrasis de crayon rose; à distance, c'est du coton tendu sur une jambe qui muscle (Huysmans, Art mod.,1883, pp. 133-134).

Wiktionnaire

Nom commun

écrasis \e.kʁa.zi\ masculin invariable

  1. Le résultat de l'action d’écraser.
    • Par des hachures de la plume d'oie, des écrasis de craie, des macules de vin, des brûlures de soufre, la tache d’encre qui s’épandait au hasard sur la page se transforme en architectures menaçantes et sinistres. — (Félix Fénéon, Œuvres plus que complètes, vol. 1, Droz, 1970, p. 112)
    • C’était là qu’elle dormait, là qu’elle reposait demi-nue ; et il se figurait son corps superbe couché dans la tiédeur des draps, avec l’écrasis lourd de ses seins. — (Camille Lemonnier, Un mâle, Marabout, 1977, p. 217)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « écrasis »

 Dérivé de écraser avec le suffixe -is.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écrasis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écrasis ekrasi

Évolution historique de l’usage du mot « écrasis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « écrasis »

Langue Traduction
Anglais crushed
Espagnol aplastada
Italien schiacciato
Allemand zerquetscht
Chinois
Arabe سحقت
Portugais esmagado
Russe раздавленный
Japonais 破砕されました
Basque xehatu
Corse sfracinatu
Source : Google Translate API
Partager