La langue française

Écotype

Définitions du mot « écotype »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCOTYPE, subst. masc.

BIOL. Variété d'une espèce sélectionnée dans une population hétérogène par des facteurs écologiques dominants, mais non liée à une aire géographique déterminée. I.W. Gregor et son école ont défini l'écotype comme « une population se distinguant par des caractères morphologiques et physiologiques... » (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 772).
Étymol. et Hist. 1954 (P. Vivier ds Rob. Suppl.). Adaptation de l'angl. ecotype, mot créé par G. Turesson (1922, Hereditas, III, 112 ds NED Suppl2) à partir de la première partie du mot ecology et de type.

Wiktionnaire

Nom commun

écotype \e.ko.tip\ masculin

  1. (Écologie) (Biologie) Ensemble des caractères distinctifs d’une population géographiquement localisée d’une même espèce animale ou végétale, qui résultent de la sélection naturelle liée aux facteurs du milieu.
    • Au regard des résultats, il nous semble que le nombre d’écotypes d’oignon répertorié ne correspond pas à la réalité. Les mêmes variétés d'une même origine peuvent être cultivées dans différents pays et porter des appellations différentes. Ces variétés le plus souvent sont appelées à tort de nouvelles populations d’oignon. — (Science et technique: Série Sciences naturelles, Centre national de la recherche scientifique et technologique, 1995, vol.22, p.31)
    • Des erreurs lors de la réplication de l’ADN (mutations) ou des transferts de gènes s'accumulent à fréquence faible mais constante au cours du temps, ce qui augmente progressivement le polymorphisme au sein de chaque écotype. — (Collectif, Microbiologie, sous la direction de Jean-Claude Liébart & ‎Luciano Paolozzi, Dunod, 2015, p.74)
    • […] ; parmi les écotypes, la croissance de la luzerne maritime sur les plages de la plaine orientale et du plantain des sables sur celles de la Balagne, est conditionnée par la teneur locale de la salinité du sol ;[…]. — (Fernand Ettori, Corse: écologie, économie, art, littérature, langue, histoire, traditions populaires, éd. C. Bonneton, 1979, p.250)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « écotype »

(XXe siècle) Du latin typus (« modèle, image »), lui-même du grec ancien τύπος, túpos (« empreinte, marque »), avec le préfixe éco-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écotype »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écotype ekɔtip

Évolution historique de l’usage du mot « écotype »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écotype »

  • Deux écotypes de cette espèce sillonnent les pourtours de l’Antarctique. Le Journal de Montréal, L’orque et le léopard des mers: les grands prédateurs des glaces en Antarctique | JDM
  • Créatures très évoluées et intelligentes, les épaulards sont répartis en ce qu’on appelle des écotypes, soit des genres de sous-classes au sein même de leur race animale, chacun présentant des différences assez nettes avec les autres. Au sein d’un écotype, les orques disposent par exemple de régimes alimentaires – et par conséquent, de techniques de chasse – distincts. Une constante revient cependant dans la plupart des méthodes de prédation de ces grands cétacés et témoigne d’un trait de caractère inhérent à l’espèce : la coopération. Daily Geek Show, Les époustouflantes techniques de chasse des orques
  • Il existe trois écotypes d’épaulards distincts sur les plans génétique, acoustique et culturel dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique, à savoir : les épaulards résidents mangeurs de poissons, les épaulards de Bigg mangeurs de mammifères marins, et les épaulards océaniques mangeurs de requins. L’écotype résident est lui-même divisé en résidents du Sud et résidents du Nord, chacune de ces populations possédant sa propre niche géographique. Baleines en direct, Épaulards résidents du sud : annonce de nouvelles mesures - Baleines en direct
  • À première vue, les différences détectées entre les génomes des deux variétés semblaient réparties tout le long du génome : des milliers de régions étaient concernées. Cela suggérait que toutes ces mutations étaient neutres, c'est-à-dire qu'aucune ne donnait prise à une sélection. Mais les biologistes ont observé que certaines régions – les mêmes chez les deux écotypes – présentaient des mutations qui faisaient bien l'objet d'une sélection. Ces régions contenaient des gènes codant des protéines impliquées dans des fonctions précises, en particulier la liaison d’ions métalliques (le fer, par exemple) et de calcium. Or les ions métalliques influent sur des caractères qui diffèrent entre les deux écotypes, tels que la pigmentation ou la forme des mandibules. Pourlascience.fr, L’évolution décryptée à l’échelle du génome | Pour la Science
  • Déjà 30 ans que l’ACANB veille sur l’abeille noire à Ouessant. À l’origine de ce Conservatoire : Georges Hellequin. En 1978, ce passionné installe deux ruches sur l’île où, pour des raisons inconnues, les abeilles avaient disparu. Quelques années plus tard, il est rejoint par d’autres apiculteurs soucieux de placer quelques colonies hors d’atteinte du varroa, un redoutable acarien venu d’Asie du sud-est auquel l’Apis mellifera mellifera—abeille écotype local —ne résiste pas. Le bras de mer qui sépare l’île d’Ouessant de la pointe Nord-Finistère constitue une barrière infranchissable pour ce prédateur… Il n’est donc pas nécessaire de mettre en place une lutte contre le parasite. De plus, en l’absence de cultures, les ruchers sont peu exposés aux pesticides. Au fil du temps, le Conservatoire crée six ruchers à Ouessant, mais au milieu des années 2000, l’équipe se rend compte que pour s’occuper de quelque 150 colonies, le bénévolat ne suffit plus. Il faut se restructurer et salarier un apiculteur, au moins pendant la belle saison. C’est chose faite dès 2008. Un partenariat signé avec la maison Guerlain (qui utilise la gelée royale de l’île pour des crèmes de soin) permet de financer le poste à 50 % sur 10 ans, jusqu’en 2024. Aujourd’hui, le Conservatoire produit certes un excellent miel, mais il contribue avant tout à préserver un précieux patrimoine naturel : l’abeille noire bretonne de Ouessant, l’une des rares lignées pures en France. Pierre-Yves Jouyaux Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, À Ouessant, on veille sur l'abeille noire depuis trente ans | Journal Paysan Breton
  • Dans les années 2010, conscient de la nécessité de protéger les abeilles, le Groupement de défense sanitaire apicole (GDSA 17) soutenu par de nombreuses associations, avait défendu l’idée d’une zone de protection des abeilles noires (un écotype local existant depuis des millions d’années, adapté aux conditions et à l’environnement locaux). Une abeille pouvant parcourir de 12 à 15 km en 24 heures, l’île d’Oléron, suffisamment vaste et éloignée du continent, semblait alors être un territoire idéal, disposant d’une frontière naturelle. SudOuest.fr, Échec de la campagne de protection de l’abeille noire
  • Le département du Bas-Rhin compte dorénavant 14 arbres labellisés « arbre remarquable de France » par l’association nationale A.R.B.R.E.S. Ce samedi 9 novembre, le président Georges Feterman s’est déplacé dans la forêt indivise de Haguenau pour présenter les cinq spécimens retenus sur les dix candidats présentés par la Ville de Haguenau et l’Office national des forêts. Il s’agit d’un chêne, d’un hêtre et de trois pins sylvestres de Haguenau, un écotype local. Ils sont remarquables en raison de leurs dimensions, de leur situation géographique, de leur histoire ou encore de leur valeur patrimoniale. Le hêtre situé à proximité du Gros Chêne culmine à 39 mètres, le chêne de Mattsthal visible depuis la RD148, entre Mertzwiller et Eschbach, fait 6,50 mètres de circonférence. Les pins sylvestres font, eux, figure de survivants de la tempête Lothar – cette essence avait été particulièrement touchée. « On ne les compte que sur les doigts d’une seule main dans la forêt indivise », souligne Benoit Cuillier, directeur de l’agence ONF Nord Alsace. , Secteur de Haguenau | La forêt de Haguenau compte cinq arbres remarquables de France

Traductions du mot « écotype »

Langue Traduction
Anglais ecotype
Espagnol ecotipo
Italien ecotipo
Allemand ökotyp
Chinois 生态型
Arabe النوع البيئي
Portugais ecótipo
Russe экотип
Japonais エコタイプ
Basque ekotipoa
Corse ecotipu
Source : Google Translate API

Écotype

Retour au sommaire ➦

Partager