La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « écoterroriste »

Écoterroriste

Définitions de « écoterroriste »

Wiktionnaire

Nom commun - français

écoterroriste \e.kɔ.tɛ.ʁɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan de l’écoterrorisme.
    • En France, rien ne distingue les écoterroristes, poursuivis sous les incriminations classiques de "menaces sous conditions" ou "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". — (Isabelle Mandraud, Ces écoterroristes qui inquiètent l'Europe, Le Monde, 25 juillet 2008)
    • Paul Watson a été traité de fasciste, de misanthrope, de nazi, d’extrême-droite, d’extrême-gauche, d’anarchiste, d’égocentrique et, oh oui, n’oublions pas le titre favori dont il est le plus fier – écoterroriste. — (l’écoterroriste Paul Watson, biosphere.blog.lemonde.fr, 9 avril 2010)

Adjectif - français

écoterroriste \e.kɔ.tɛ.ʁɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’écoterrorisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « écoterroriste »

Composé du préfixe éco- et de terroriste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écoterroriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écoterroriste ekɔtɛrɔrist

Évolution historique de l’usage du mot « écoterroriste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écoterroriste »

  • Il y a une antériorité : les groupes écoterroristes ont surgi dans les années 2000 dans ces pays, à l'exemple de l'Earth Liberation Front (le Front de libération de la terre), branche radicale de Earth First ! (La Terre d'abord !), classée organisation terroriste par le FBI. Les membres de ces groupes étaient partisans d'une défense ultra-radicale de la nature.  LExpress.fr, Blocage d'un train transportant des céréales : "L'éco-sabotage se développe" - L'Express
  • THRILLER « À la veille de l'élection présidentielle, des cambrioleurs dérobent l'ordinateur de Bernard Soubise, responsable de la sécurité au Commissariat de l'Energie Atomique. Les choses tournent mal, Soubise est tué. Mais une webcam a filmé toute la scène... Le commandant Pâris de la Brigade criminelle se lance sur la piste d'un groupuscule « écoterroriste », tandis qu'en haut lieu on le presse - un peu trop - de conclure son enquête… ». Voilà résumé ce polar politique  français plutôt rare avec  tout ce qu’il faut  pour perdre ses dernières illusions sur ceux qui nous gouvernent ! Hommes politiques pourris, capitaines d'industries corrompus, on a un  tableau noir et nauséabond des arcanes du pouvoir nous invitant à  « ouvrir les yeux, et éteindre la télé ».Attendez vous à réagir tout au long de la lecture de ce roman écrit à quatre mains, avec un style limpide  et des personnages étonnamment profonds que l’on suit, corps et âmes, avec passion  dans une intrigue au cordeau, truffée de révélations, de rebondissements. Une histoire rattrapée par l'actualité, effrayant de réalisme, sans  pour autant tomber dans le cynisme  Bref un  bouquin sans concession  vendu  comme une pure fiction, mais il  n’empêche que ... D’accord en tout cas  avec  nos confrères  évoquant « un roman inquiétant, remarquablement construit, d’une intelligence rare » ( l’Huma) , ou « un impeccable roman des deux auteurs de polar, qui met au jour les liens incestueux entre les grandes entreprises et le pouvoir, en offrant au passage une vision désespérée de la société » ( Le Monde). , Inspiration… élections !

Écoterroriste

Retour au sommaire ➦

Partager