La langue française

Écorné

Sommaire

  • Définitions du mot écorné
  • Étymologie de « écorné »
  • Phonétique de « écorné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écorné »
  • Citations contenant le mot « écorné »
  • Traductions du mot « écorné »

Définitions du mot écorné

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCORNER, verbe trans.

A.− Priver, accidentellement ou non, de ses cornes, d'une corne. Écorner un taureau. Panser une bête écornée (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 18).
Emploi pronom. à sens passif. Luttes, où les bouvillons s'écornent, où les bœufs peuvent se percer ou contracter un effort (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 167).
Proverbe. Il fait un vent à écorner les bœufs (Ac.1835-1932).
Rem. Le verbe décorner est habituellement utilisé dans cette locution.
B.− P. anal. [Le compl. désigne un inanimé concr.]
1. Endommager en cassant, en émoussant les angles, les bords, les coins. Pour voir si l'on n'avait point brisé quelque colonne ou écorné quelque fronton (About, Grèce,1854, p. 254):
1. Ce ne sont que trous béants, où a éclaté la destruction, angles de fenêtres écornés, pilastres rompus, balcons arrachés... Goncourt, Journal,1878, p. 780.
Spéc. Écorner un livre, un journal. Faire des cornes à ses pages. Pour faire entrer le journal dans leur boîte, ils le plient souvent en quatre et l'écornent de partout (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 742).La reliure de maroquin rouge était écornée par l'usage (France, Dieux ont soif,1912, p. 82).
Écorner de la vaisselle, une assiette. Ébrécher. On prend le thé dans des récipients bizarres, hanaps, vidrecomes, coquilles japonaises, le tout ébréché par le bric-à-brac, écorné par les déménagements (A. Daudet, Femmes d'artistes,1874, p. 152).
Arg. Forcer, fracturer (cf. Carabelli, [Lang. pop.]). Nos gens sont disposés à travailler ce soir : il s'agit d'écorner deux ou trois boucards (de forcer deux ou trois boutiques) (Raban, Marco Saint-Hilaire, Mém. forçat,t. 1, 1828-29, p. 10).
2. Ôter une partie, en diminuant aux angles. Le Mont Dryden dont le médiocre sommet écornait l'horizon du sud (Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 109).Ceux qui sournoisement écornent le champ voisin en déplaçant les bornes (Verhaeren, Camp. halluc.,1893, p. 54).Céline permettait qu'il écornât discrètement la pâte de la tourte (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 33):
2. À la lueur de la lune écornée, qui émergeait des nuages pour s'y replonger aussitôt, on découvrait sur les deux bords du navire, à travers une brume jaune, des côtes hérissées de rochers. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 357.
Spéc. Écorner un convoi (Lar. 19e-20e). En surprendre une des extrémités.
C.− Au fig.
1. [Le compl. désigne une pers.]
a) Blesser comme le fait un animal à l'aide de ses cornes. Avec les furieux c'est franc... c'est une question de corrida... c'est de sauter la balustrade avant qu'ils vous écornent les tripes!... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 508):
3. ... le petit Robert aussitôt que ça tournait au tragique, il se planquait vite sous l'établi... perdant rien de la corrida. Sans se faire écorner du tout. Il se faisait une petite tartine... Céline, Mort à crédit,1936p. 198.
b) Arg., vieilli. Calomnier, injurier (cf. Vidocq, Voleurs, t. 2, 1836, p. 275). Ce n'est pas pendant qu'ils sont absents qu'il faut les écorner (...) En médire (Vidocq, Vrais myst. Paris,t. 1, 1844, p. 46).
2. [Le compl. désigne un inanimé abstr.]
a) Porter atteinte à l'intégrité. Désolé cependant d'écorner une journée que j'espérais pouvoir donner toute au travail (Gide, Journal,1912, p. 385).La vie qui s'était écornée en 14, fendillée en 18, craquelée en 27, déchirée en 32, disloquée en 36, allait s'écrouler (Morand, Eau sous ponts,1954, p. 211).
Littér. Porter atteinte à. Écorner la fidélité conjugale (Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.). Je viens de lire une lettre de l'aimable Schiassetti; sans écorner sa vertu, elle est la favorite de la reine, du roi, des princes (Stendhal, Corresp.,t. 2, 1800-42, p. 116).
b) Domaine financier.Écorner un capital, un patrimoine. En dépenser une partie. Synon. entamer, réduire.Chaque hiver écornait le capital de l'Aldrigger (Balzac, Mais. Nucingen,1838, p. 622).Nous vivrons, en le voulant, avec notre traitement écorné, mais à l'unique condition de n'avoir aucun reliquat de dettes (Mallarmé, Corresp.,1869, p. 296):
4. Christine s'inquiétait de tout cet argent dépensé si vite, des sommes dont ils écornaient sans cesse le capital. Zola, L'Œuvre,1886, p. 258.
Prononc. et Orth. : [ekɔ ʀne], écorne [ekɔ ʀn]. Enq. : /ekoʀn/ (il) écorne. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 buef escorné « privé de ses cornes » (Jourdain de Blaye, éd. P. F. Dembowski, 4130); 2. ca 1210 fig. « amputer, priver » (R. de Houdenc, Meraugis, 1292 ds T.-L.); 1595 fig. « dissiper (une partie de son avoir) » (Montaigne, Essais, I, ch. XIV, éd. A. Thibaudet, p. 87); 3. 1611 « endommager un objet en entamant un coin » dez escornez (Cotgr.). Dér. de corne*; préf. é-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 115.
DÉR.
Écornement, subst. masc.,rare. État de ce qui est écorné. Là, la montagne-de-Sabel, dominée par la chaîne plus haute des monts d'Orb, sauf quelques écornements aux blocs qui montrent trop l'échine, s'est conservée avec ses rondeurs et ses lignes d'autrefois (Fabre, Mllede Malavieille,1865, p. 268). Seule transcr. ds Littré : é-kor-ne-man. 1reattest. 1611 (Cotgr.); du rad. de écorner, suff. -ment1*.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 60. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 171. − Sain. Lang. par. 1920, p. 31, 330. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 67.

Wiktionnaire

Adjectif

écorné \e.kɔʁ.ne\

  1. (Élevage) Qualifie un animal qui a perdu tout ou partie de ses cornes.
  2. (Par extension) Qualifie un objet endommagé au niveau de ses parties anguleuses.
    • Une page écornée.
  3. (Figuré) Diminué ou qui a perdu une partie.
    • Son capital écorné de moitié, il épousa une fille de belle jambe et de peu de principes qui acheva de dévorer le meuble et l’immeuble. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 29.)
  4. (Figuré) Discrédité.

Forme de verbe

écorné \e.kɔʁ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe écorner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCORNER. v. tr.
Dégarnir un animal de ses cornes. Écorner un taureau. Cette vache s'est écornée en tombant. On dit aussi dans ce sens DÉCORNER. Prov. et par exagération, Il fait un vent à écorner les bœufs, Le vent souffle avec violence. Il signifie, par extension, Endommager un objet en cassant un de ses angles. Écorner une table. Écorner une pierre. Ces dés sont écornés. Écorner un livre. Écorner une tasse, une assiette. Fig. et fam., Écorner quelque chose, Le diminuer, en ôter quelque partie. On écorna leurs privilèges. On a écorné sa terre, son bien, son traitement, sa pension. Ce fils de famille a grandement écorné sa fortune.

Littré (1872-1877)

ÉCORNÉ (é-kor-né, née) part. passé.
  • 1Qui a perdu une corne ou ses cornes. Un bœuf écorné.
  • 2Dont un angle est cassé. Livre écorné.

    Dés écornés, dés émoussés par le frottement.

  • 3 Fig. Fortune écornée, fortune qui a subi des diminutions.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écorné »

Adjectivation du participe passé de écorner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écorné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écorné ekɔrne

Évolution historique de l’usage du mot « écorné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écorné »

  • Le rituel républicain des épreuves du Bac 2020 a été écorné pour cause de pandémie de Coronavirus et de long confinement. Cette année, le bac a été attribué, ou non, sur la base du contrôle continu. Cette journée devrait donc être importante pour toute une génération qui se prépare à passer dans le supérieur. Tarbes7.fr Actualités Tarbes, à Tarbes, les résultats du Bac 2020 marqués par le Coronavirus c'est aujourd'hui
  • Dans cette fonction, cette haute fonctionnaire discrète, moins médiatique que sa prédécesseure, peu rompue aux joutes politiques, aura pour tâche de rétablir un dialogue avec les organisations syndicales, écorné par les trois premières années de Macron, notamment par l’épisode de la réforme des retraites. A cet égard, l’expérience de la polytechnicienne à la tête de la RATP (elle a dirigé l’entreprise publique de transports franciliens de 2015 à 2017) pourrait lui être bien utile. Libération.fr, Au Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne, un plan social pour la gauche - Libération
  • La courbe de popularité de Vladimir Poutine en Russie est certes impressionnante comparé à celles des autres leaders de ce monde : 60% du peuple lui était encore favorable à l’été 2018. Cependant, la réforme des retraites a écorné depuis son image auprès des Russes. Au niveau mondial, certains facteurs jouent contre lui. "Ce qui change, c’est le cours du pétrole. Si le cours du pétrole remontait, il aurait beaucoup plus de moyens. Avec un cours du pétrole bas comme cela, il a un budget qui est quand même déjà fait mais il a moins de moyens d’intervention", souligne Pascal Boniface, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques. Franceinfo, Vladimir Poutine, un président à vie ?
  • Aujourd’hui, démasqués et déboulonnés, au terme d’une bataille risquée, les acteurs de cette politique de la terre brûlée sont reconnus coupables. Mais, ils laissent derrière eux la justice dans une embarrassante situation. Elle qui doit se débarrasser des dossiers encombrants qu’on lui a confiés de force. De cette séquence hideuse qui a écorné l’image de l’État, il faut bien en tirer une leçon. Les divergences politiques se règlent pacifiquement sur le terrain politique où seule la démocratie fixe les règles du jeu. La justice, quant à elle, doit impérativement se tenir à l’écart et à équidistance de tous les protagonistes. Elle est un recours pour tout citoyen victime d’abus de pouvoir et non pas un instrument de terreur.  http://www.liberte-algerie.com/, Aveu d’injustice !: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Il ajoute également que frapper les chevaux avec une cravache est une nécessité pour les dresser. Il regrette les agissements de personnes « qui n’ont pas du tout la même vision ». Le propriétaire du centre équestre a porté plainte contre Léa, qu’il accuse d’avoir écorné l’image de son établissement. Holidog Times - France, Dunkerque : un cheval frappé | The Holidog Times

Traductions du mot « écorné »

Langue Traduction
Anglais dog-eared
Espagnol de orejas de perro
Italien con le orecchie
Allemand eselsohren
Chinois 狗耳
Arabe الكلب
Portugais orelhudo
Russe с загнутыми уголками страниц
Japonais 犬の耳
Basque txakur-gainera
Corse cane-ochju
Source : Google Translate API
Partager