La langue française

Économisme

Sommaire

  • Définitions du mot économisme
  • Étymologie de « économisme »
  • Phonétique de « économisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « économisme »
  • Citations contenant le mot « économisme »
  • Traductions du mot « économisme »

Définitions du mot « économisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOMISME, subst. masc.

A.− Vieilli. Synon. de économie politique ou science des économistes(cf. Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p. 24).
B.− Théorie selon laquelle les événements et transformations historiques sont dus essentiellement à l'économie et à l'évolution de sa technique :
1. L'économisme transcendé. L'idée d'une telle rénovation chrétienne du temporel s'oppose à la conception économiste du devenir social et de l'économie elle-même, conception selon laquelle c'est dans la seule transformation de la technique économique que consisteraient essentiellement les grandes transformations de l'histoire. Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 227.
HIST. Priorité donnée, par un mouvement interne au parti social démocrate russe, à la lutte sur le terrain économique, par opposition au marxisme révolutionnaire :
2. S'il [Lénine] défend avec tant d'énergie la thèse d'Engels sur la disparition de l'état bourgeois, c'est qu'il veut, d'une part, faire obstacle au pur « économisme » de Plekhanov ou de Kautsky, d'autre part démontrer que le gouvernement Kerensky est un gouvernement bourgeois qu'il faut détruire. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 282.
Prononc. : [ekɔnɔmism̥]. Étymol. et Hist. 1775 « système, science des économistes » (Bachaum[ont], Sal[on], p. 189 ds Brunot t. 6, p. 29, note 3). Dér. du rad. de économiste*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Gohin 1903, p. 268.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOMISME, subst. masc.

A.− Vieilli. Synon. de économie politique ou science des économistes(cf. Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p. 24).
B.− Théorie selon laquelle les événements et transformations historiques sont dus essentiellement à l'économie et à l'évolution de sa technique :
1. L'économisme transcendé. L'idée d'une telle rénovation chrétienne du temporel s'oppose à la conception économiste du devenir social et de l'économie elle-même, conception selon laquelle c'est dans la seule transformation de la technique économique que consisteraient essentiellement les grandes transformations de l'histoire. Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 227.
HIST. Priorité donnée, par un mouvement interne au parti social démocrate russe, à la lutte sur le terrain économique, par opposition au marxisme révolutionnaire :
2. S'il [Lénine] défend avec tant d'énergie la thèse d'Engels sur la disparition de l'état bourgeois, c'est qu'il veut, d'une part, faire obstacle au pur « économisme » de Plekhanov ou de Kautsky, d'autre part démontrer que le gouvernement Kerensky est un gouvernement bourgeois qu'il faut détruire. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 282.
Prononc. : [ekɔnɔmism̥]. Étymol. et Hist. 1775 « système, science des économistes » (Bachaum[ont], Sal[on], p. 189 ds Brunot t. 6, p. 29, note 3). Dér. du rad. de économiste*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Gohin 1903, p. 268.

Wiktionnaire

Nom commun

économisme \e.kɔ.nɔ.mism\ masculin

  1. Focalisation, dans une science humaine, sur les seuls aspects économiques d’une théorie, d’un concept, d’une politique.
    • L’économisme triomphant encourage l’oubli de cette réalité, ce qui se traduit entre autres par une haine de la taxation et un mépris du pauvre, qui serait seul responsable de son sort et phagocyterait les richesses produites par d’autres. — (David Robichaud et Patrick Turmel, La juste part, Atelier 10, Montréal, 2012, page 10)
  2. (Économie) Réduction de l’action politique et sociale à la seule sphère économique.
    • On sait aujourd’hui que, dans la première phase de la lutte nationale, le colonialisme essaie de désamorcer la revendication nationale en faisant de l’économisme. Dès les premières revendications le colonialisme feint la compréhension en reconnaissant avec une humilité ostentatoire que le territoire souffre d’un sous-développement grave qui nécessite un effort économique et social important. — (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961. p. 198.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « économisme »

(Siècle à préciser) De économie avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « économisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
économisme ekɔ̃ɔmism

Évolution historique de l’usage du mot « économisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « économisme »

  • La Covid-19 a montré au président Macky Sall et au gouvernement du Sénégal, ce que vaut réellement le PSE (Plan Sénégal Émergent) sur le terrain, au-delà des slogans, des théories, et des déclarations d’intention. Au-delà de la gouvernance par le verbe et les effets d’annonce. En effet, après avoir bouclé la première phase (de 4 ans) du PSE, la Covid-19 est venue nous rappeler que le PSE était et faisait plus dans l'économisme (obnubilé par la croissance synthétique du PIB) que dans l'Économie (développement économique diffus et progrès social). Parce que le PSE marche sur une jambe (un Plan uni-jambe) parce que ne prenant presque pas, ni assez ni au mieux, l’autre versant de l'émergence, le versant social (emploi et santé). SenePlus, QUAND LA COVID-19 MET A NU LE PSE (3/5) | SenePlus
  • Peut-on donner un sens à son argent ? Une manière d’avancer dans la réponse me semble être d’abord de nous libérer de la contrainte de la novlangue que fait peser sur notre imaginaire l’économisme marchand. Celui-ci utilise des mots forts du sens commun tels que «valeur», «bénéfice», «perte», mais les réduit à une signification purement marchande qui peut même s’avérer mensongère par rapport à la réalité. Libération.fr, Résister à la novlangue économiste - Libération
  • La peur du public met toujours les institutions en danger (les monstres politiques du XXème siècle ont tous utilisé la peur pour dépouiller la démocratie de ses institutions). Mais l’inédit de cette crise, c’est à quel point elle se montre hantée par l’« économisme ». Le modèle britannique (décrié depuis) a initialement consisté à adopter la méthode d’intervention la moins intrusive possible, soit le modèle de l’auto-immunisation (c’est-à-dire de la contamination) de 60 % de la population – une option qui revenait à sacrifier une partie de cette population au nom du maintien de l’activité économique. L’Allemagne et la France avaient d’abord réagi de la même manière, ignorant la crise tant que cela fut possible. Comme l’a relevé l’essayiste italien Giuliano Da Empoli, même la Chine, qui piétine les droits de l’homme, n’a pas utilisé aussi ouvertement que les nations européenne l’« économisme » comme un critère à prendre en considération dans la lutte contre le virus (du moins au début). Le dilemme est sans précédent : sacrifier la vie de nombreuses personnes âgées et vulnérables ou sacrifier la survie économique de beaucoup de jeunes et d’indépendants. L'Obs, L’insoutenable légèreté du capitalisme vis-à-vis de notre santé, par Eva Illouz
  • Pourtant les porteurs des discours mainstream-dominants continuent de tracer leur sillon et refusent de se laisser challenger par des questions légitimes ; l’économisme continue de faire comme si de rien n’était dans la sphère des grands médias. « Croissance », « reprise », «budget » continuent d’être l’alpha et l'Omega d’éditorialistes présentés comme « économistes », ce qui ne sont généralement pas au sens universitaire du terme. Des approches pouvant aussi être portées par des économistes – au sens académiques du terme – mais dont on ne précise jamais leur prisme « libéral ». Dans la sphère médiatique, il est classique de dire d’un économiste ou consultant mainstream, qu’il est « économiste ». En revanche, un économiste au prisme hétérodoxe, sera toujours présenté comme « hétérodoxe », particulier, différent… L'Humanité, La science économique mainstream face à la crise sanitaire : un dangereux conformisme | L'Humanité

Traductions du mot « économisme »

Langue Traduction
Anglais economism
Espagnol economismo
Italien economicismo
Allemand ökonomismus
Chinois 经济主义
Arabe الاقتصاد
Portugais economismo
Russe экономизм
Japonais 経済学
Basque ekonomismo
Corse ecunumia
Source : Google Translate API
Partager