La langue française

Échenilleur

Sommaire

  • Définitions du mot échenilleur
  • Étymologie de « échenilleur »
  • Phonétique de « échenilleur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « échenilleur »
  • Citations contenant le mot « échenilleur »
  • Traductions du mot « échenilleur »

Définitions du mot échenilleur

Trésor de la Langue Française informatisé

Échenilleur, subst. masc.a) Celui qui échenille des arbres, des arbustes (cf. arroseur ex. 1). b) ,,Genre d'oiseaux qui détruisent les chenilles`` (Ac. 1878-1932). Dernière transcr. ds DG : éch'-ni-yeūr, fém. -yeúz'; on peut entendre parfois, dans la conversation cour. [ε ʃnijœ:ʀ] (cf. échelon). Le mot est admis ds Ac. 1878 et 1932. 1reattest. 1839 (Boiste); du rad. de écheniller, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

échenilleur \e.ʃ(ə).ni.jœʁ\ masculin

  1. (Agriculture) Celui qui échenille les arbres.
  2. (Ornithologie) Genre d’oiseaux de la famille des campéphagidés qui détruisent les chenilles, quelques-unes des 48 espèces:
    • L’échenilleur à masque noir (Coracina novæhollandiae)
    • L’échenilleur d'Abbott (Coracina abbotti)
    • L’échenilleur de Maurice (Coracina typica) ou campéphage de Maurice, est localement appelé merle cuisinier.
    • L’échenilleur de Sumba (Coracina dohertyi) se rencontre dans les îles de la Sonde.
    • L’échenilleur de la Réunion, autre espèce endémique, n’est guère mieux loti. — (Le Courrier de la nature, Numéros 149 à 160, 1995)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHENILLEUR. n. m.
T. d'Agriculture. Celui qui échenille les arbres. En termes de Zoologie, il se dit d'un Genre d'oiseaux qui détruisent les chenilles.

Littré (1872-1877)

ÉCHENILLEUR (é-che-ni-lleur, ll mouillées, et non é-che-ni-yeur) s. m.
  • 1 Terme rural. Ouvrier qui échenille les arbres.
  • 2 Terme de zoologie. Genre d'oiseaux qui vivent uniquement de chenilles et qui appartiennent à la zone torride où il y a en toute saison des chenilles ou des larves de chenilles.

    Tout animal qui détruit les chenilles dans les jardins.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échenilleur »

(Date à préciser) Dérivé de écheniller avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échenilleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échenilleur eʃenijyr

Évolution historique de l’usage du mot « échenilleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échenilleur »

  • C'est là que le programme Life Biodiv'OM intervient : pour évaluer de nouveaux modèles afin de protéger les échenilleurs. "En termes de dératisation on étudie le transport de la molécule chimique - dans des doses autorisées bien sûr - dans des capsules biodégradables qui empêcheraient la prolifération des rats dans un périmètre de 1000 hectares autour du tuit tuit. Ce qui crée des zones de sécurisation" détaille Delphine Morin. "Quant aux chats, le mieux est bien sûr de sensibiliser les propriétaires de ces animaux, pour éviter de les laisser traîner partout, et bien penser à les stériliser." Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Il ne reste que 37 couples sur l'île : Tout un programme pour sauver le tuit tuit | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • «C'est la première reproduction d'un tuit tuit dans ce secteur, souligne Damien Fouillot, référent tuit tuit à la Seor depuis dix ans. Le couple qui a donné naissance à un poussin de 28 g avait été bagué dans le secteur de la Roche Écrite en 2008 pour le mâle et en 2009 pour la femelle. Il était déjà établi la saison passée au niveau du Piton Marmite dans les hauts de la Bretagne mais n'avait pas donné de poussin. Il s'agit du territoire de couple connu le plus éloigné des noyaux de populations historiques. Il est situé à plus de 3 km à vol d'oiseau du secteur d'origine des parents sur la Plaine des Chicots. Dans ce secteur du Piton Marmite, nous avons identifié deux couples. »Ces dernières années, les équipes de la Seor et du Parc national observent l'expansion à l'Est de la population vers les secteurs des hauts de la Bretagne au-dessus de 1 400 m entre la cascade Chaudron et la rive gauche de la Rivière des Pluies.Cette découverte d'un nouveau territoire est un signe extrêmement encourageant pour un des oiseaux les plus rares de notre île, mais aussi du monde. Jusqu'à ces dernières années, on pensait que L'échenilleur de la Réunion (Coracina newtoni) connu sous le nom de tuit-tuit en raison de son cri ne peuplait plus que 12 km2 au cœur de la réserve naturelle de la Roche Écrite alors qu'il était présent un peu partout dans l'île avant l'arrivée de l'homme.l'oiseau reste menacéOn n'est pas passé très loin de la disparition pur et simple de l'oiseau. En 2005, la population avait chuté de 25 % par rapport à 1974 où le tuit-tuit était déjà répertorié comme «rare et au bord de l'extinction» par L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui le maintient toujours dans cette catégorie.Depuis, la situation a évolué favorablement. En 2010, l'objectif d'une population en croissance positive est atteint. En 2012-2013, 30 couples sur 33 ont pu être suivis. Le succès reproducteur en 2012 a été de 100 %. Tous les œufs pondus ont abouti à l'envol d'un jeune soit 19 poussins en 2013. «En mars 2015, nous avions recensé 58 mâles pour 45 femelles dans le massif de la Roche Écrite. La population a été multipliée par trois. Le nombre de couples est passé de 15 à 45. Avec celui de la Bretagne nous en sommes à 28 poussins tuit tuit envolés cette année dont 14 ont pu être bagués».Cette amélioration de la situation est la conséquence des opérations de dératisation menées sur le terrain. Avec le risque incendie, le rat est le plus redoutable prédateur du tuit-tuit. Arboricoles, ils mangent les œufs dans les nids mais aussi les femelles qui couvent les œufs la nuit. «On dénombrait 20 à 50 rats par hectare dans le massif», illustre Damien Fouillot. Avec le papangue, le tuit tuit est éligible au programme life + Cap Dom. Ce programme européen dans son volet tuit tuit a pour objectif d'identifier de nouvelles techniques plus efficaces permettant de contrôler les rats sur la totalité de la forêt de la Roche Écrite avec des coûts humains et financiers optimisés. L'opération a été étendue au secteur du Piton Marmite.Avec la logistique du Parc national, les équipes de la Seor vont maintenant suivre avec une attention le devenir du poussin bagué à la Bretagne.Alain Dupuis Clicanoo.re, [Société] Première reproduction d'un tuit tuit sur les hauteurs de la Bretagne | Clicanoo.re

Traductions du mot « échenilleur »

Langue Traduction
Anglais snapper
Espagnol pargo
Italien snapper
Allemand schnapper
Chinois 鲷鱼
Arabe النهاش
Portugais pargo
Russe дночерпатель
Japonais
Basque snapper
Corse snapper
Source : Google Translate API
Partager