La langue française

Écharneuse

Sommaire

  • Phonétique de « écharneuse »
  • Citations contenant le mot « écharneuse »
  • Traductions du mot « écharneuse »

Phonétique du mot « écharneuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écharneuse eʃarnœs

Citations contenant le mot « écharneuse »

  • On suit ici l'arrivée des peaux de veau brutes, conservées dans le sel, directement des abattoirs français. Elles ont encore leurs poils et leur gras et passent par la rivière, dans un foulon qui, pendant deux jours, les lave, les rince, les épile, en retire la graisse et la chair à l'écharneuse avant de les passer dans des bains qui les rend imputrescibles. Les peaux, appelées à ce stade des wet blue, en ressortent avec une drôle de couleur bleu ciel. leparisien.fr, Le cuir dans tous ses états dans la Drôme - Le Parisien
  • Lorsque le taxidermiste récupère une dépouille, il doit commencer par l'enregistrer dans un registre spécifique, où est précisé le nom de l'espèce, le nom scientifique, le sexe, l'âge, la provenance de la dépouille ainsi que la cause de la mort. Une fois un numéro de registre attribué, la dépouille est placée dans un congélateur pour être conservée. Les grandes dépouilles sont directement traitées, afin d'éviter une dégradation due à la décongélation. Pour le dépouillage, le taxidermiste réalise dans un premier temps une ou plusieurs incisions, afin de dissocier progressivement la peau du reste du corps. Une fois la peau retirée, des mesures sont prises sur l'écorché. Elles permettront l'élaboration du mannequin sur lequel sera posé la peau. L'ensemble des ossements passent par un processus de traitement pour dérougir. Dans beaucoup de cas, ils seront en effet montés pour être exposés ou mis en caisse pour consultation. La peau est quant à elle traitée en plusieurs étapes. Elle est salée et placée dans un bain de pickle comprenant de l'eau, de l'acide formique et du sel en saturation. «On prépare la peau à être un cuir, c'est-à-dire un autre tissu. On modifie ainsi la structure chimique de la peau», explique Brian Aïello, taxidermiste au Muséum. Un travail d'amincissement de la peau est réalisé grâce à une meuleuse d'angle ou à une écharneuse, afin de retirer les restes de muscle, de graisse et la plus grande épaisseur du derme. Après un bain dégraissant, la peau est stockée en caisse à l'abri de la lumière. Vient ensuite l'élaboration du mannequin, sur la base de mesures prises sur l'écorché, mais aussi de prises d'empreintes, du squelette ainsi que de recherches photographiques pour déterminer les postures. «Dans le cas du lion, qui était amaigri en fin de vie, des livres d'anatomie et rapports de mesures vont nous permettre d'ajuster», précise Brian Aïello. Une étape nécessitant exigence et rigueur au niveau des éléments de symétrie et de la mise aux dimensions de la sculpture par rapport à la peau. Enfin, le taxidermiste procède au montage, qui consiste à mettre en place la peau sur le mannequin. Un travail méticuleux de couture vient ensuite parfaire le montage. Après quelques finitions, le spécimen est fin prêt à être exposé ou ajouté aux collections du Muséum. ladepeche.fr, Toulouse. Le processus de naturalisation - ladepeche.fr
  • D’autres difficultés inhérentes à la tannerie sont aussi notées, mis à part la mévente des produits et le manque de clientèle. Il s’agit du déficit de matériel de travail adéquat. Une des raisons de cette défaite face à la concurrence étrangère, ce sont les méthodes éculées de tannage qui constituent un vrai frein au développement du secteur. Des machines modernes de tannage telles que les épileuses, écharneuses ou encore le Foulon, feraient l’affaire de ces braves dames. La référence du Business au Sénégal, Tannage traditionnel : une technique éculée - La référence du Business au Sénégal
  • Assis devant une paillasse, Christian Schneiter empoigne un mannequin en mousse expansive et l’enfile dans la peau d’un jeune tigre blanc. Récupérée dans un zoo, la dépouille du félin a d’abord été moulée au plâtre. Puis le moule a été rempli d’un squelette métallique et de cette matière polyuréthane qui s’expanse en séchant. La suite a été un travail de sculpture, à la râpe et au couteau, pour donner du volume, faire ressortir les muscles, les plis. En d’autres termes, pour donner à ce mannequin une expression qui soit la plus naturelle possible. Parallèlement, la peau a été nettoyée, dégraissée, tannée. « Ensuite, on a affiné le cuir à l’écharneuse, en allant jusqu’à la racine du poil pour le rendre plus souple », explique Christian Schneiter. Après un second tannage, la peau est prête à être montée. Méthodiquement, le naturaliste habille le mannequin, puis colle la peau encore mouillée avant de la recoudre sur ce corps inerte. Le séchage va s’achever in situ, pour permettre de mieux épouser les formes et de faire jaillir les muscles. , Le Mag | Le Jura suisse abrite la plus grande collection d'animaux naturalisés d'Europe
  • Les peaux brutes, juste salées, sont achetées au poids en France et, surtout, en Europe du Nord, où elles sont plus épaisses. Une fois entreposées à Bellac, elles passent dans de grands foulons en bois. Sortes d’énormes machines à laver, ces tonneaux permettent, avec l’eau de la rivière et des mélanges farouchement gardés secrets, d’enlever le sel du futur cuir, de le nettoyer des différentes saletés et, surtout, d’éliminer toute trace de poils. « Après ce travail de rivière, on obtient ce que l’on appelle de la peau en tripe », poursuit Nathalie Gal. On passe alors à l’écharneuse, une étape cruciale qui permet d’éliminer les chairs et les graisses. SudOuest.fr, Gal tanne la fine fleur de la peau
  • Près de 9 000 peaux de vaches de Bavière salées subissent chaque année un rituel immuable : nettoyées dans des écharneuses, brassées dans d'immenses "foulons" (tonneaux de bois), elles sont tannées de façon végétale, au bois de châtaignier et de quebracho argentin, avant d'être empilées pendant près d'un an dans d'immenses fosses en plein air entre des couches d'écorces de chêne. Le Monde.fr, J. M. Weston, qui chausse présidents et gendarmes, refuse de quitter Limoges pour préserver sa qualité

Traductions du mot « écharneuse »

Langue Traduction
Anglais slaughterer
Espagnol matarife
Italien slaughterer
Allemand schlachter
Chinois 屠宰者
Arabe جزار
Portugais matador
Russe палач
Japonais 虐殺者
Basque hiltzaile
Corse macellu
Source : Google Translate API
Partager