La langue française

Échalasser

Sommaire

  • Définitions du mot échalasser
  • Étymologie de « échalasser »
  • Phonétique de « échalasser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « échalasser »
  • Images d'illustration du mot « échalasser »
  • Traductions du mot « échalasser »

Définitions du mot échalasser

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHALASSER, verbe trans.

Garnir d'échalas, fixer des échalas contre (une plante). Échalasser la vigne. La puissance d'absorption de créosote des essences forestières dont on fait usage pour échalasser les vignes varie selon les essences utilisées (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 98).
P. métaph. C'est [le Droit] un mort depuis longtemps froid, Et qu'à l'envers on échalasse Pour qu'il ait l'air droit à l'endroit (Richepin, Paradis,1894, p. 149).
Prononc. et Orth. : [eʃalase], (j')échalasse [eʃalas]. Mais [ɑ] post. à la finale ds Passy 1914 et à titre de var. ds Barbeau-Rodhe 1930. Cf. échalas. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1396 eschalacier (ex. réf. 151, ch. 131 ds Du Cange, s.v. eschalacius). Dér. de échalas*; dés. -er, cf. b. lat. characatus « échalassé », d'où le verbe characare « échalasser ».
DÉR.
Échalassage, échalassement, subst. masc.Action d'échalasser, ensemble d'échalas. Échalassage de printemps, échalassage soigné. Le matériel d'échalassage, de tuteurage et de palissage de la vigne nécessite de grosses dépenses de premier établissement (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 17).Les rangées de vignes qui courent le long des fils de fer des échalassages (Arnoux, Solde,1958, p. 101).Rem. Plusieurs dict. et notamment Ac. 1798-1932 n'enregistrent que échalassement, alors que dep. Besch. 1845 échalassage tend à s'imposer (cf. Lar. 19e-Lar. encyclop.) [eʃalasa:ʒ]. [ɑ] post. à la 3esyll. ds Passy 1914 et à titre de var. ds Barbeau-Rodhe 1930 (cf. échalas). [eʃalasmɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. 1reattest. 1552 eschallassement de vigne (Ch. Est., Delb. Rec. ds DG); 1845 échalassage (Besch.); du rad. de échalasser, suff. -ment1*, -age*.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHALASSER, verbe trans.

Garnir d'échalas, fixer des échalas contre (une plante). Échalasser la vigne. La puissance d'absorption de créosote des essences forestières dont on fait usage pour échalasser les vignes varie selon les essences utilisées (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 98).
P. métaph. C'est [le Droit] un mort depuis longtemps froid, Et qu'à l'envers on échalasse Pour qu'il ait l'air droit à l'endroit (Richepin, Paradis,1894, p. 149).
Prononc. et Orth. : [eʃalase], (j')échalasse [eʃalas]. Mais [ɑ] post. à la finale ds Passy 1914 et à titre de var. ds Barbeau-Rodhe 1930. Cf. échalas. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1396 eschalacier (ex. réf. 151, ch. 131 ds Du Cange, s.v. eschalacius). Dér. de échalas*; dés. -er, cf. b. lat. characatus « échalassé », d'où le verbe characare « échalasser ».
DÉR.
Échalassage, échalassement, subst. masc.Action d'échalasser, ensemble d'échalas. Échalassage de printemps, échalassage soigné. Le matériel d'échalassage, de tuteurage et de palissage de la vigne nécessite de grosses dépenses de premier établissement (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 17).Les rangées de vignes qui courent le long des fils de fer des échalassages (Arnoux, Solde,1958, p. 101).Rem. Plusieurs dict. et notamment Ac. 1798-1932 n'enregistrent que échalassement, alors que dep. Besch. 1845 échalassage tend à s'imposer (cf. Lar. 19e-Lar. encyclop.) [eʃalasa:ʒ]. [ɑ] post. à la 3esyll. ds Passy 1914 et à titre de var. ds Barbeau-Rodhe 1930 (cf. échalas). [eʃalasmɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. 1reattest. 1552 eschallassement de vigne (Ch. Est., Delb. Rec. ds DG); 1845 échalassage (Besch.); du rad. de échalasser, suff. -ment1*, -age*.

Wiktionnaire

Verbe

échalasser \e.ʃa.la.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Garnir d’échalas.
    • Elles sont échalassées si on se sert d'échalas carrés en chêne, nommés charniers, de 1,40 mètres de longueur ; elles sont pesselées si on emploie du pesseau rond de bois blanc de 2 mètres de long. — (Rapport fait au comice agricole de Saumur par la commission d’œnologie nommée dans la séance du 18 février dernier, dans le Bulletin de la Société industrielle et agricole d'Angers et du département de Maine-et-Loire, vol.9, Angers, Ernest Lesourd, 1837, p.275)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHALASSER. v. tr.
Garnir d'échalas. Échalasser une vigne.

Littré (1872-1877)

ÉCHALASSER (é-cha-la-sé) v. a.
  • Garnir la vigne d'échalas.

HISTORIQUE

XVIe s. La notoire difference qu'il y a entre les vignes echalassées à celles qui sont portées par les arbres, De Serres, 156.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échalasser »

Échalas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de échalas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échalasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échalasser eʃalase

Évolution historique de l’usage du mot « échalasser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « échalasser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « échalasser »

Langue Traduction
Anglais scallop
Espagnol vieira
Italien pettine
Allemand jakobsmuschel
Chinois 扇贝
Arabe إكليل
Portugais vieira
Russe гребешок
Japonais ホタテ貝
Basque bieira
Corse pettine
Source : Google Translate API
Partager