Ébranché : définition de ébranché


Ébranché : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBRANCHER, verbe trans.

A.− ARBORIC. Couper ou casser, partiellement ou totalement, les branches d'un arbre. Synon. élaguer, émonder.Chêne, dont le tronc noueux, ébranché de la veille (Balzac, Drame bord de mer,1835, p. 186):
1. Quand, à l'automne, on ébranche les arbres, le bourgeois suit le haut échafaudage qui porte à son sommet le jardinier, et il compte combien les pauvres de la ville ont pu emporter de petites faguettes dans leurs tabliers. Champfleury, Les Bourgeois de Molinchart,1855, p. 16.
Emploi abs., rare. Le métayer ébranche encore dans le chemin au haut de Sagne-Rouge (Pourrat, Gaspard,1931, p. 173).
Emploi pronom. à sens passif, rare. Diable de vent! les arbres baissaient la tête et s'ébranchaient en se heurtant (Nerval, Nouv. et fantais.,1855, p. 141).
Rem. La plupart des dict. gén., excepté Ac., attestent le subst. masc. ébranchoir. Serpe à long manche qui sert à ébrancher. Le terme est accueilli dans la nomenclature de l'Ac. en cours de rédaction.
B.− Au fig. et littér., souvent en emploi abs. Enlever ce qui semble superflu :
2. Je sais bien que les défauts de ce roman-là et de toute la série de L'Énergie nationale c'est qu'ils sont trop touffus, trop feuillus, d'une végétation trop libre. Et pour y remédier, je me suis jeté à l'excès dans mon esprit d'aujourd'hui qui peut-être est de trop ébrancher, et de croire qu'un livre est trop lourd, ma parole, s'il ne peut pas tenir sur les cinquante feuilles d'un carton de papier à cigarettes. Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1910-11, p. 265.
Prononc. et Orth. : [ebʀ ɑ ̃ ʃe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1197 Mort (...) qui l'arbre plain de fruit esbranches (Hélinant, Les Vers de la mort, éd. F. Wulff et E. Walberg, 10, 5). Dér. de branche*; préf. é-* privatif, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 55.
DÉR.
Ébrancheur, subst. masc.Celui qui ébranche. À l'heure qu'il est, elle doit se promener dans le parc. Paraît que ça ne lui fait pas de mal, à elle; elle regarde les ébrancheurs; il y a même des jours qu'elle cause avec eux, sans honte (Gide, Isabelle,1911, p. 665). [ebʀ ɑ ̃ ʃ œ:ʀ]. 1reattest. 1669 (Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr. d'apr. FEW t. 1, p. 497 b); du rad. de ébrancher, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Quem. 2es. t. 4 1972 (s.v. ébranchoir).

Ébranché : définition du Wiktionnaire

Adjectif

ébranché \e.bʁɑ̃.ʃe\

  1. Dont on a coupé les branches.
    • Des ormeaux ébranchés.
    • Ils trouvèrent au bord du chemin quatre piquets ébranchés plantés en rectangle sur un emplacement où l’on avait dû entasser du petit bois de coupe. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 347)

Forme de verbe

ébranché \e.bʁɑ̃.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier de ébrancher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ébranché : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉBRANCHER. v. tr.
T. d'Arboriculture. Dépouiller un arbre d'une partie de ses branches.

Ébranché : définition du Littré (1872-1877)

ÉBRANCHÉ (é-bran-ché, chée) part. passé.
  • Dont on a coupé les branches. Des ormeaux ébranchés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ébranché »

Étymologie de ébranché - Wiktionnaire

De ébrancher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ébranché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ébranché ebrɑ̃ʃe play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ébranché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ébranché »

  • Après une journée de labeur, deux forestiers, après l’avoir ébranché, ont mis fin à sa vie en coupant au pied son tronc. Il est tombé le 2 juin 2020 précisément à 17 h 59 comment en témoigne notre photo. , Environnement | Dans la cour de l’ancienne école de Beauchemin, le tilleul centenaire n'est plus
  • Étaler les légumes sur les feuilles de brick croustillantes puis répartissez les olivies, les capres et parsemez de thym ou de Marjolaine ébranché. France Bleu, Les meilleurs ouvriers de France Normands.
  • Après avoir été ébranché, il a été abattu. L'impressionnant tronc s'est affalé le long de la rue face à la rue St-Marc, avant d'être débité. infodimanche.com, Un géant abattu dans la Côte St-Jacques à Rivière-du-Loup | infodimanche.com

Traductions du mot « ébranché »

Langue Traduction
Corse tritatu
Basque txikituta
Japonais みじん切り
Russe рубленый
Portugais picado
Arabe مقطع
Chinois 切碎的
Allemand gehackt
Italien tritato
Espagnol cortado
Anglais chopped
Source : Google Translate API

Synonymes de « ébranché »

Source : synonymes de ébranché sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires