La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « e-cig »

E-cig

Variantes Singulier Pluriel
Féminin e-cig e-cigs

Définitions de « e-cig »

Wiktionnaire

Nom commun - français

e-cig \i.siɡ\ féminin

  1. Autre nom de l'e-cigarette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « e-cig »

Apocope de e-cigarette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « e-cig »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
e-cig œsi

Citations contenant le mot « e-cig »

  • L’e-cigarette, une vraie alliée pour arrêter de fumer?
    LEFIGARO — L’e-cigarette, une vraie alliée pour arrêter de fumer?
  • De la première génération de cigarettes électroniques aux derniers appareils de vapotage, l’univers de la vape regorge d’innovations qui les rendent toujours plus performants et plus intelligents.  Kits complets, batteries de plus en plus autonomes, e-cig intelligente…  Un concentré de technologies au service de ses utilisateurs.
    Challenges — Cigarette électronique : les innovations dans le monde de la vape - Challenges
  • « Nous pensons que la légalisation des e-cigarettes aidera la Thaïlande à atteindre son objectif de réduction du nombre de fumeurs de cigarettes et de protection des non-fumeurs contre tabagisme passif », a déclaré l’homme politique. Une phrase qui n’a pas échappé à The International Union Against Tuberculosis and Lung Disease, organisation financée par le célèbre milliardaire antivape Michael Blooberg, qui s’est empressée de contacter le gouvernement du pays afin de leur indiquer 9 raisons de maintenir l’interdiction de la vape :
    Vaping Post — Thaïlande : Bloomberg tente de contrer la volonté du gouvernement de légaliser la vape - Vaping Post
  • Au bout d’un an de suivi, il est ressorti que la vape avait de meilleurs résultats, cependant son utilisation persistait dans le temps. Les chercheurs ont ainsi constaté près de deux fois plus d’abstinence tabagique parmi les vapoteurs (18 %) que parmi ceux qui utilisaient un traitement de substitution nicotinique (9,9 %). Parmi les abstinents, ceux du groupe « e-cigarette » étaient toutefois plus susceptibles que ceux du groupe « traitement de substitution nicotinique » de continuer à utiliser au-delà d’un an le produit qui leur avait été attribué (80 %, soit 63 des 79 participants, contre 9 %, soit 4 des 44 participants).
    The Conversation — Se sevrer du tabac grâce à la vape : ce qu’il faut savoir
  • Lors de précédentes recherches, Ahmad Besaratinia et son équipe avaient déjà démontré que les vapoteurs, tout comme les fumeurs de cigarettes, subissent des changements moléculaires et génomiques liés au développement de cancers, dont celui de la bouche. Selon lui, les résultats de sa nouvelle étude confortent ses anciennes découvertes. Dans leurs prochaines études, les chercheurs comptent étudier les substances chimiques communes à la vapeur d'e-cigarette et à la fumée de cigarette et pour déterminer lesquelles peuvent être à l'origine d'effets indésirables chez les fumeurs et les vapoteurs. 
    LExpress.fr — E-cigarette : "Notre étude démontre clairement que le vapotage n'est pas sans risques !" - L'Express

Combien de points fait le mot e-cig au Scrabble ?

Nombre de points du mot e-cig au scrabble : 7 points

E-cig

Retour au sommaire ➦