La langue française

Duumvir

Définitions du mot « duumvir »

Trésor de la Langue Française informatisé

DUUMVIR, subst. masc.

ANTIQ. ROMAINE. Magistrat exerçant, conjointement avec un autre, certaines charges (juridiques, administratives, etc.). Duumvirs coloniaux, municipaux, capitaux. En le voyant [César] le matin au Forum, drapé dans sa toge flottante (...) on se demandait si c'était le même homme qui (...) devant le tribunal des dummvirs élevait la voix au nom du peuple (Mérimée, Conjur. Catilina,1844, p. 262).
Prononc. et Orth. : [dyɔmvi:ʀ]. Ds Ac. 1762 et 1798, s. v. duumvirs au plur.; ds Ac. 1835-1932, au singulier. Étymol. et Hist. 1566 duumvires (Chaumeau, Hist. de Berry, 360 − Delboulle, Notes lexicol. ds Hug.). Empr. au lat. class.duumvir composé de duo « deux » et de vir « homme ». Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

duumvir \dy.ɔm.viʁ\ masculin

  1. (Antiquité) Personnage qui, chez les Romains, faisait partie d’un collège, d’un tribunal composé de deux magistrats.
    • Il avait refusé de vendre une maquette en plâtre coloré de la cathédrale de Durham et la miniature d’un dromon en bois polychrome voisinant avec le masque frigide d’un duumvir inconnu. — (Jean Ray, La Cité de l’indicible peur, 1943)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DUUMVIR. (Dans ce mot et dans le suivant, UM se prononce OME.) n. m.
T. d'Histoire romaine. Personnage qui, chez les Romains, faisait partie d'un collège, d'un tribunal composé de deux magistrats.

Littré (1872-1877)

DUUMVIR (du-om'-vir) s. m.
  • Terme d'antiquité romaine. Nom de certains magistrats ou juges qui étaient ordinairement au nombre de deux. Le tribunal des duumvirs.

    Nom donné aux deux membres les plus influents du comité de salut public, Robespierre et Saint-Just.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DUUMVIR, s. m. (Hist. anc.) nom général que les anciens Romains donnoient aux magistrats, aux commissaires, & aux officiers, quand il y en avoit deux pour la même fonction ; de sorte qu’ils avoient autant de duumvirs qu’il y avoit de commissions dans leur gouvernement, remplies par deux officiers.

Il y avoit des duumvirs avec inspection sur la construction, la réparation, & la consécration des temples & des autels ; des duumvirs capitaux qui connoissoient des crimes, & qui condamnoient à mort ; des duumvirs de la marine ou des vaisseaux, &c. mais les plus considérables des duumvirs, & ceux que l’on appelloit ainsi par excellence, étoient les

Duumvirs des choses sacrées, duumviri sacrorum, furent créés par Tarquin pour faire les sacrifices, & pour la garde des livres des Sibylles. On les choisissoit parmi la noblesse & les patriciens : leur office étoit à vie ; ils étoient exempts du service militaire, & des charges imposées aux autres citoyens : on ne pouvoit sans eux consulter les oracles des Sibylles. Voyez Sibylle.

Cette commission subsista jusqu’en l’année de Rome 388 ; alors, à la requête de C. Licinius & L. Sextius, les tribuns du peuple furent changés en decemvirs, c’est-à-dire qu’au lieu de deux personnes, à qui l’on confioit l’administration du bien public, on en créa dix, moitié patriciens moitié plebéïens. Voyez Decemvirs.

Sylla les augmenta de cinq, ce qui les fit appeller quindecemvirs. Leur corps s’accrut considérablement dans la suite, & monta jusqu’à 60 ; néanmoins ceux qui le composoient conserverent toûjours le nom de quindecemvirs. Voyez Quindecemvir.

Ils furent entierement abolis sous l’empereur Théodose, avec toutes les autres superstitions payennes.

Les capitales duumviri, duumviri perduellionis, duumvirs capitaux, duumvirs qui connoissoient des crimes de lese-majesté, n’étoient pas des magistrats ordinaires ; on ne les créoit que dans certaines circonstances. Les premiers de cette espece furent nommés pour juger Horace, qui survécut à ses freres, après avoir vaincu les Curiaces & tué sa sœur.

Il y avoit aussi des duumvirs dans les colonies Romaines, qui avoient dans leurs colonies le même rang & la même autorité que les consuls à Rome. On les prenoit du corps des décurions : ils portoient la prætexte ou la robe bordée de pourpre.

L’histoire parle encore de duumvirs municipaux, duumviri municipales, que Vigenere compare aux schérifs d’Angleterre, ou plûtôt aux maires de ville. Ces duumvirs se faisoient précéder par deux huissiers portant des baguettes, & quelques-uns même s’arrogerent le droit d’avoir deux licteurs armés de faisceaux. Leur autorité ne duroit que cinq ans. Voyez le dictionn. de Trévoux & Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « duumvir »

Du latin duumvir de même sens, composé de duo (« deux ») et de vir (« homme »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. duumvir, de duo, deux, et vir, homme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « duumvir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
duumvir dyymvir

Évolution historique de l’usage du mot « duumvir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « duumvir »

  • - Quant à ma patrie; vous avez rappelé, d'après mes propres écrits, qu'elle était sur les limites mêmes de la Numidie et de la Gétulie. J'ai déclaré en effet, dan sune conférence publique faite en présence de Lollanius Avitus, que j'étais demi-nimude et demi-gétule."-Cela ne veut pas dire que je rougirais de ma patrie, même si nous étions encore la ville de Syphax. mais après la défaite de ce prince, la faveur du peuple romain nous fit passer sous la domination du roi Massinissa; plus tard notre cité fut fondée à nouveau par l'établissement de vétérans, et nous sommes maintenant une colonie florissante. Dans cette colonie, mon père a occupé le haut rang de duumvir, après avoir passé par tous les honneurs; et sa situation dans l’État depuis que je fais partie de la curie, je conserve sans déchoir, aussi honoré, je l'espère, et aussi considéré. Le Matin d'Algérie, Essai d'Adunation : Apulée, jeux sur l'identité: l'Autre de Soi e(s)t le Même (III) | Analyse

Traductions du mot « duumvir »

Langue Traduction
Anglais duumvir
Espagnol duumviro
Italien duumvir
Allemand duumvir
Chinois 杜姆韦
Arabe دومفير
Portugais duumvir
Russe дуумвир
Japonais duumvir
Basque duumvir
Corse duumvir
Source : Google Translate API

Duumvir

Retour au sommaire ➦

Partager