La langue française

Drenne

Définitions du mot « drenne »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAINE1, DRENNE, subst. fém.

ZOOL. Variété de grive de grande taille. Ces sentiers avec leurs roches et leurs racines partis pour les coins perdus de la pie-grièche, de la draine, de la rousserole (Pourrat, Gaspard,1922, p. 77).Des draines (...) qui dormaient au chaud dans les racinages d'énormes blés sauvages (Giono, Que ma joie demeure,1935, p. 350).
Prononc. et Orth. : [dʀ εn]. L'ensemble des dict. gén. donne les 2 orthographes. Étymol. et Hist. xvies. drine (Petits huictainz contenant les menues particularitez de la ville de Tonnerre ds Le Cabinet historique, t. 2, p. 31); 1755 drenne (Encyclop. t. 5); 1775 draine (Buffon, Hist. nat. des oiseaux, t. 3, p. 295). Mot d'orig. incertaine. G. Alessio (R. Ling. rom., t. 17, pp. 74-75) a proposé un rapprochement avec des formes dialectales d'Italie du Nord du type drèsen, dresla, dres, pour lesquelles il suggère un étymon gaulois *drezdo-, avec suff. -ina, qui expliquerait le fr. et l'ital. FEW t. 21, p. 230 rejette cette explication qui ne tient pas compte de la différence d'accentuation entre les 2 lang., les formes ital. étant accentuées sur la voyelle finale (dresin). Fréq. abs. littér. Draine : 3. Bbg. Alessio (G.). Due nomi francesi del tordo... R. Ling. rom. 1950, t. 17, pp. 72-75.

Wiktionnaire

Nom commun

drenne \dʁɛn\ féminin

  1. (Ornithologie) Variante de draine.
    • Et lʼon chassa la drenne aux cœur des bois profonds. — (Georges Losfeld, Le poème singulier, ou, La Grèce et ses échos, 1993)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DRENNE (drè-n') s. f.
  • Espèce de merle.

    Espèce de grive.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DRENNE, s. f. turdus viscivorus major, (Hist. nat. Ornithol.) espece de grive qui est la plus grosse de toutes. Cet oiseau pese quatre onces & demie ; il a onze pouces de longueur depuis la pointe du bec jusqu’à l’extrémité de la queue, & dix-huit pouces d’envergure. Le bec est droit, semblable à celui du merle, ou un peu plus court ; la piece supérieure est brune, & un peu plus longue que l’inférieure ; la langue est dure, creusée en gouttiere, fourchue, cartilagineuse, & transparente ; le dedans de la bouche est jaune ; les ouvertures des narines sont grandes, & presque ovales ; l’iris des yeux est de couleur de noisette ; les cuisses, les pattes sont longues, les ongles sont noirs ; le doigt extérieur tient au doigt du milieu à sa naissance, sans qu’il y ait aucune membrane ; la tête est de couleur brune, cendrée ou plombée, & le milieu des plumes est noirâtre ; le dos, la queue, & le croupion, sont de la même couleur, avec quelques teintes de jaune. Les plumes de cet oiseau changent pendant l’été, & deviennent plus cendrées ; la face inférieure est marquée de taches noirâtres assez grandes, depuis le bec jusqu’à la queue ; le haut de la poitrine, les côtés, & le bas-ventre, sont jaunâtres ; le dessous de la poitrine & le ventre sont blancs ; chaque aile a dix-huit grandes plumes, dont la seconde est la plus longue : elle a cinq pouces ; la pointe des petites plumes qui recouvrent les grandes est blanche. La queue a quatre pouces & demi de longueur ; elle est composée de douze plumes. On trouve des chenilles dans l’estomac de cet oiseau. Il chante très-bien au printems ; & ordinairement il se perche au-dessus des arbres sur les chênes, les ormes, &c. Il reste toute l’année dans ce pays-ci ; il y niche ; il est solitaire ; on n’en voit qu’une couple à la fois. Cet oiseau est le moins bon à manger de toutes les grives. Il se nourrit en hyver de baies de houx. On a remarqué que les drennes se tiennent chacune sur un arbre séparé, qu’elles ne s’en écartent pas loin, & qu’elles en éloignent les autres oiseaux. Willughby, Ornit. Voyez Oiseau. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « drenne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drenne drɛn

Évolution historique de l’usage du mot « drenne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « drenne »

Langue Traduction
Anglais drenne
Espagnol drenne
Italien drenne
Allemand drenne
Chinois 德雷纳
Arabe درين
Portugais drena
Russe drenne
Japonais ドレンネ
Basque drenne
Corse drenne
Source : Google Translate API

Drenne

Retour au sommaire ➦

Partager