La langue française

Douille

Définitions du mot « douille »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUILLE1, subst. fém.

A.− Partie d'un instrument ou pièce de métal, creuse et généralement cylindrique, destinée à recevoir une tige, à assembler deux pièces, ou à servir de manche, de poignée. La douille d'une baïonnette, d'une bêche. Le faux cocher étendit alors la main au-dehors, saisit une lanterne, la retira de sa douille (Ponson du Terr., Rocambole,t. 4, 1859, p. 214).
B.− [P. anal. de forme]
1. ÉLECTR. Tube cylindrique, de cuivre ou de laiton destiné à recevoir le culot d'une lampe électrique ou les broches terminant le culot d'un tube électronique et à assurer la connexion avec le circuit d'alimentation. Douille à baïonnette, à vis; douille voleuse.
2. ARM. Tube cylindrique qui contient l'amorce et la charge explosive d'une cartouche pour arme à feu. Douille de balle, d'obus, de fusée antiaérienne. [Dans les] cartouches à plomb de chasse (...) les douilles comportent un culot en laiton, dans lequel est logée l'amorce à percussion (Vennin, Chesneau, Poudres et explosifs,1914, p. 447).Une douille d'obus où jaunissait un bouquet de muguets (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 141).
3. ART CULIN. Instrument de forme conique adapté à une poche de toile forte, qui sert à former un ruban de crème dont on décore les pâtisseries. La douille (...) façonne selon le profil choisi le ruban de chantilly (...) qui jaillit par l'ouverture (Ac. Gastr.1962).
4. ,,Tuyau soudé sur le côté d'un alambic et par lequel on peut introduire le liquide`` (Duval 1959).
Prononc. et Orth. : [duj]. Demi-longueur ds Passy 1914, admise aussi par Grammont Prononc. 1958, p. 14. L mouillé en dernier lieu ds Littré. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Ca 1225 doelle « partie creuse d'un outil dans laquelle est adapté le manche » (Florence de Rome, 4327 ds T.-L.); ca 1250 doile (Atre périlleux, éd. B. Woledge, 5671); ca 1393 douille (Ménagier, II, 258 ds T.-L.); 2. 1845 « tuyau sur le côté d'un appareil de distillation » (Besch.); 3. 1864 « étui métallique contenant la charge explosive d'une cartouche » (Littré); 4. 1912 « tube cylindrique où l'on fixe le culot d'une lampe électrique » (Escard, Lampes électr., p. 321). Du germ. *dulja « douille », cf. a. h. all. tulli « douille où est ajustée la pointe d'une flèche, d'un épieu » (Kluge20), m. h. all. tülle « id. » (Lexer), all. Tülle « bec, tuyau d'écoulement d'un récipient ». Fréq. abs. littér. : 29.

DOUILLE2, subst. fém.

Arg. Argent. Avoir de la douille fraîche.
P. ext. Paiement; d'apr. Esnault, [Commentaire (I.G.L.F. 1950) de l'ouvrage de J. Lacassagne, L'Arg. du « milieu » (1928)] :
... et puis au moment de la douille c'était toujours le même bidon, de l'entourloupe et du nuage!... Froutt! madame disparaissait! y avait plus personnes subito... ou bien si elles banquaient un peu, elles râlaient, chialaient tellement, rabotaient si fort les petites factures minuscules... Céline, Mort à crédit,1936, p. 333.
Rem. On rencontre ds la docum. douillard, arde, subst., pop. et vx. Homme, femme riche. Synon. richard. (Attesté ds Larchey, Excentr. Lang. fr., 1859, Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, France 1907). Emploi adj. Les joueurs douillards (Hogier-Grison, Monde où l'on triche, 2esérie, 1886, p. 9).
Prononc. et Orth. Cf. douille1, sauf en ce qui concerne Ac. Étymol. et Hist. 1827 (Monsieur comme il faut, p. 31 ds IGLF : Voilà les seuls mots [huile, bille, michon] qui signifient de l'argent. Douille, depuis long-temps, ne veut plus dire que cheveux). Orig. obsc., un rattachement à douille terme techn. (FEW t. 15, 2, p. 81a) ou à douillet* (Sain. Lang. par., p. 97) pouvant difficilement expliquer le mot. Douille est peut-être issu par aphérèse de guindouilles arg. « sous » (ca 1813, s. réf. ds Esn.), également d'orig. obscure. Fréq. abs. littér. : 1.
DÉR.
Douiller, verbe trans.,arg. Payer (quelqu'un, quelque chose). Madame Vitruve et sa nièce c'est moi qui douille le ménage avec des condés ingénieux (Céline, Mort à crédit,1936, p. 46).Il sortit une poignée de talbins pour douiller l'addition (Le Breton, Rififi,1953, p. 39). [duje]. 1reattest. 1858 (Larch., p. 504); de douille2, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 97, 369, 542.

Wiktionnaire

Nom commun 1

douille \duj\ féminin

  1. Partie creuse et cylindrique d’une baïonnette, du fer d’une pique, d’une bêche, d’une installation électrique, etc., qui sert à l’adapter au canon du fusil, au bois, au manche, à l’ampoule, etc.
    • Vous allez donc engager le fer par la fente de cette muraille et peser jusqu'à ce que le bois soit rompu dans la douille. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Les binages s’exécutent à l’aide de la binette, sorte de houe légère dont le fer, large de 0 m. 15 à 0 m. 20, fait un angle aigu avec la douille, dans laquelle se fixe un manche droit. — (P. Bussard, Cultures légumières, 1943)
  2. (En particulier) (Militaire) (Chasse) Enveloppe d’une cartouche dans les armes à feu qui se chargent par la culasse.
    • En possession d’une douille et de divers pistolets, il faudra avant tout établir laquelle des armes permet de tirer des douilles telles que celles soumises à l’examen et ensuite déterminer quelle est l’arme qui imprime les signes relevés sur la douille incriminée. — (Revue de criminologie et de police technique, Volumes 3 à 4, 1949)
    • Alors commença le remplissage des douilles, opération à laquelle mon père collabora : il enfonçait, sur la poudre, les bourres grasses cuisinées par l'oncle Jules. Puis ce fut le tour des plombs, puis d'une autre bourre, et cette dernière fut surmontée d'une rondelle de carton sur laquelle un gros chiffre noir indiquait la grosseur du plomb. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 240-241.)
  3. (En particulier) (Électricité) Partie d’un luminaire dans lequel on introduit le culot d’une ampoule électrique.
  4. (En particulier) (Cuisine) Petit objet conique qui se fixe à l’extrémité d’une poche permettant de donner une forme spécifique à une préparation.
    • Emplissez de cette pâte à meringue une poche à douille munie d'une douille ronde et lisse. Poussez 12 disques de meringue de 10 cm de diamètre sur les tôles (6 par tôle) en laissant un peu plus de 1 cm entre chaque cercle. — (Patricia Wells, La France gourmande: un guide de 400 vraies bonnes adresses et les recettes les plus savoureuses du terroir, avec la collab. de Jane Sigal & Susan Hermann Loomis, trad. de Sylvie Girard, Flammarion, 1988, p. 268)
  5. Taie, enveloppe de matelas ou de traversin.
    • 32 aunes 1/4 de toile demi-hollande pour 8 douilles de traversin, 120 aunes pour 8 douilles de matelas. — ()
  6. (Mécanique) Cylindre alésé à un bout en profil d’hexagone (six pans) ou douze pans pour épouser la forme de la tête de vis ou de l’écrou qui se fixe sur une clé à douilles.

douilles féminin pluriel

  1. (Au pluriel) (Argot) Cheveux.
    • Il a les douilles savonnées, Il a les cheveux blancs.

Nom commun 2

douille \duj\ féminin

  1. (Argot) (Vieilli) Argent.
    • Ça m’a coûté quinze douilles.
    • Avoir de la douille fraîche.
  2. (Argot) Paiement.
    • …et puis au moment de la douille c'était toujours le même bidon, de l'entourloupe et du nuage !… Froutt ! madame disparaissait ! y avait plus personnes subito… ou bien si elles banquaient un peu, elles râlaient, chialaient tellement, rabotaient si fort les petites factures minuscules… — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, 1936)
  3. (Argot) Raclée ; défaite ; déboire sérieux.
    • Les interrogatoires vont bon train. […]. Les arguments frappants sont de rigueur. Ils veulent les noms des meneurs, le reste ne les intéresse pas. J’apprends par ceux qui ont été interrogés que ce n’est pas de la tarte.
      — Les plus visés sont ceux de la deuxième cour, m’avertit Pénoche. Avant même de t’interroger, ils commencent par te filer une douille, histoire de te mettre dans l’ambiance.
      — (Jean-Guy Le Dano, La Mouscaille, éd.Flammarion, 1973, p. 82)
    • Comme chaque fois que je nippais en milord, costume en cashmere, les pieds campés dans des Richelieu, j’avais une pensée pour le beau-père de mon ami P., un voyou de la vieille école, que je n’avais vu que trois fois dans ma vie, mais dont la ganache m’avait imposé le respect pour toujours. Il avait fini par prendre une douille ; faites une prière pour le malfrat. — (Jean Gab’1, Sur la tombe de ma mère, éd. Don Quichotte, 2013)

Forme de verbe

douille \duj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de douiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de douiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de douiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de douiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de douiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUILLE. n. f.
Partie creuse et cylindrique d'une baïonnette, du fer d'une pique, d'une bêche, etc., qui sert à l'adapter au canon du fusil, au bois, au manche. La douille d'une cartouche, L'enveloppe d'une cartouche dans les armes qui se chargent par la culasse.

Littré (1872-1877)

DOUILLE (dou-ll', ll mouillées, et non dou-ye) s. f.
  • La partie creuse et cylindrique de certains instruments en fer, au moyen de laquelle ils s'adaptent à un autre corps. La douille d'une baïonnette, d'une bêche.

    Petit tuyau soudé sur le côté d'un appareil de distillation.

    Nom généralement donné aujourd'hui aux cartouches toutes préparées pour les fusils de chasse qui se chargent par la culasse. Une boîte de douilles. Je fabrique moi-même mes douilles.

HISTORIQUE

XIVe s. Entre les barbillons [de la flèche] et la douille du fer, Ménagier, II, 5.

XVe s. Sa lance rompit auprès de la douelle, J. de Saintré, p. 250, dans LACURNE.

XVIe s. Le fer de la lance entra tout dedans la teste avec la douille, et bien deux doigts du bois, Du Bellay, M. 607.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DOUILLE. Ajoutez :

Douille se dit proprement du cylindre de cuivre, de toile ou de carton fermé d'un bout par un disque, qui reçoit la charge. Une douille vide. Une douille chargée.

2Au XVIIIe siècle, enveloppe des traversins, des matelas. 32 aunes 1/4 de toile demi-hollande pour 8 douilles de traversin, 120 aunes pour 8 douilles de matelas, Journ. offic. 10 fév. 1877, p. 1064, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOUILLE, s. f. (Coupe des pierres.) du latin dolium, signifie le parement intérieur d’une voûte ou d’un claveau creux ; on l’appelle aussi intrados. La surface plane qui passe par la corde d’une douille, s’appelle douille plate : elle sert de préparation à la formation d’une douille concave. (D)

Douille, (Hydraul.) c’est dans le genou d’un instrument pour travailler sur le terrein, une ou deux boîtes où entrent des bâtons ferrés & pointus qui soûtiennent l’instrument. (K)

Douille ou Virole, terme d’Art. comme Orfévr. Serrur. &c… c’est un cylindre d’argent ou d’or, creux, dans lequel on passe le manche de la croix : il s’emboîte lui même dans le vase ; c’est aussi le cylindre d’un bouchon de flacon. On donne ce nom aux gorges des étuis, & en général à tout canal, anneau, tuyau de métal.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « douille »

(Nom 1) Étymologie discutée :
  1. (1225) En ancien français doelle (« partie creuse d'un outil dans laquelle est adapté le manche ») ; (Vers 1250) doile ; (Vers 1393) douille ; du gotique[1] *dulja (« douille »), apparenté à l’ancien haut allemand tulli (« douille où est ajustée la pointe d'une flèche, d'un épieu »), au moyen haut allemand tülle, « id. », à l’allemand[2] Tülle (« bec verseur, tuyau d'écoulement d'un récipient »).
  2. Du latin, de ductilis (« facile à conduire ») ; An-douille a la même origine et vient du bas-latin in-ductile[2].
(Nom 2) (1827) Étymologie obscure[1] pour le sens premier de « argent » ;
  1. Déverbal de douiller (« avoir mal, payer ») aux sens de « paiement, raclée ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

On a indiqué l'allemand Dille, douille ; provincial, Tülle ; anc. haut-allem. tuola, tenant au latin dola, gouttière. Mais Diez a signalé la vraie étymologie : le bas-latin ductile, gouttière, de ductilis (voy. DUCTILE). An-douille a la même origine et vient du bas-latin in-ductile. Douelle ayant été dit pour douille, et douille pour douelle (voy. Nouv. cout. génér. t. II, p. 1096), il y a eu confusion entre ces deux mots.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « douille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
douille duj

Évolution historique de l’usage du mot « douille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « douille »

  • Rapport global palier à douille marché 2020 a brève analyse et proposition complète à léchelle du segment de marché, la taille, laction, lanalyse transversale, et les prévisions de revenus pour 2026. Le fait de rapport sur les aspects essentiels du marché palier à douille sur les échelles mondiales et régionales. Il présente une analyse des facteurs de marché, les tendances de lindustrie, la dynamique du marché, les principaux acteurs et leurs limites. Par ailleurs, le marché palier à douille comprend des canaux de vente, les distributeurs, les négociants, les résultats de la recherche, la conclusion, lannexe et source de données. , Mondiale palier à douille Taille du marché 2020 Les dirigeants -KEY Analyse, Segmentation, croissance, Tendances, Marge brute, demandes, Technologies émergentes par Prévisions régionales 2026 – Rapports de précision – MillauJournal
  • Mondiale palier à douille marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale palier à douille. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier palier à douille par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. palier à douille rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing palier à douille rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial palier à douille 2020 Taille de lindustrie, Action, la croissance des entreprises, les revenus, les tendances, le marché de la demande mondiale de pénétration et prévisions pour 2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Mondiale Manuel clé à douille industrie 2020 Rapport de recherche fournit des informations sur la taille du marché, la part, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les recettes et les prévisions 2024. Ce rapport comprend également létude globale et complète du marché Manuel clé à douille avec tous ses aspects qui influent sur la croissance du marché. Ce rapport est lanalyse quantitative exhaustive de lindustrie Manuel clé à douille et fournit des données pour faire des stratégies visant à accroître la croissance du marché et de lefficacité. , Impact de Covid-19 sur Manuel clé à douille marché: lindustrie mondiale Vue densemble, les ventes, les revenus, taux de croissance et danalyse pour 2020-2024 – Derrière-l'Entente.com
  • Pendant 48 heures, le 7 et 8 juin 1940, les alliés vont se battre pour tenir la rivière Aisne. Les Allemands demandent la capitulation de Soissons sur un papier lancé sur Crouy depuis un avion. Il était caché dans une douille, récemment retrouvée. Journal L'Union abonné, Série «Juin 1940 à Soissons»: l’ultimatum allemand retrouvé 80 ans après

Images d'illustration du mot « douille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « douille »

Langue Traduction
Anglais socket
Espagnol enchufe
Italien presa di corrente
Allemand steckdose
Chinois 插座
Arabe قابس كهرباء
Portugais tomada
Russe разъем
Japonais ソケット
Basque socket
Corse socca
Source : Google Translate API

Synonymes de « douille »

Source : synonymes de douille sur lebonsynonyme.fr

Douille

Retour au sommaire ➦

Partager