La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « douce-amère »

Douce-amère

Définitions de « douce-amère »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUX-AMER, DOUCE-AMÈRE, adj. et subst. fém.

I.− Rare, adj.
A.− Qui est à la fois doux et amer au goût.
B.− Au fig. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui est à la fois agréable et désagréable, mêle le plaisir et la peine. Les hommes à amours clandestines, chaque aimoir qu'ils quittent, (...) ils ont ce soupir : « Encore un flagrant délit d'évité! » combiné doux-amer de mélancolie et de délivrance, comme le vent frais et la jeune chaleur sur la place (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1451).Cette lettre serait pour l'un comme pour l'autre l'occasion de bien douces-amères réflexions (H. Bazin, Vipère,1948, p. 157):
1. Je connais d'expérience l'action brutale ou caressante de tous les stimulants, de tous les narcotiques; j'ai traversé maintes fois la plaine enflammée des pavots, (...). Misérables inventions! Simulacres vils! Rien ne vaut l'herbe douce-amère pleine d'été, de silence et d'orage, d'une chevelure qui se noue autour de notre tristesse comme l'algue harmonieuse autour du noyé! Rien ne vaut le fruit palpitant d'une bouche inépuisable où chantent nos souvenirs, où gémissent nos désirs, où se lamentent nos regrets! Rien ne vaut le regard fascinant et redouté qui vient de plus loin que la vie, qui va plus loin que la mort; ... Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 146.
II.− Subst. fém., BOT. Arbrisseau de la famille des Solanacées à fleurs violettes et à fruits rouges disposés en grappes au sommet de tiges sarmenteuses et grimpantes, qui s'enlace autour des végétaux qui les avoisinent. Des douces-amères. (Quasi-)synon. vigne de Judée :
2. Les tiges de la douce-amère (solanum dulcamara, L), arbuste grimpant qui croît par-tout dans les haies, sont longues, rondes, flexibles, rameuses, lisses, ligneuses, de la grosseur d'un tuyau de plume, et remplies de moelle. Dans les jeunes rameaux, l'écorce est verte intérieurement et extérieurement; dans ceux qui sont plus vieux et plus gros, elle est verte-brunâtre, rugueuse et gercée. En coupant ces tiges en travers, on aperçoit d'abord un anneau blanc, un second vert, et enfin un conduit rempli de moelle, qui, dans les rameaux très-jeunes, est vide. Fraîches, ces tiges ont une odeur nauséabonde désagréable; leur saveur est d'abord amère, puis sucrée. Pour l'usage de la médecine, on doit choisir les tiges jeunes, encore vertes ou vertes-jaunâtres, ... Kapeler, Caventou, Manuel des pharmaciens et des droguistes,t. 1, 1821, p. 235.
P. méton., PHARM. Cette plante utilisée pour ses propriétés médicinales. Sirop de douce-amère (Ac.1835-1932).
Prononc. et Orth. : [duzamε ʀ], fém. [dusamε:ʀ]. Douce-amère ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Av. 1555 sa douce amère peine (J. Tahureau, Poésies, fo179 ds La Curne). Composé de doux* (douce) et amer(e)*. Fréq. abs. littér. : Doux-amer : 5. Douce-amère : 7.

Wiktionnaire

Nom commun - français

douce-amère \du.sa.mɛʁ\ féminin.

  1. (Botanique) (Pharmacologie) Espèce de morelle à tige grimpante, qui était employée comme dépuratif dans certaines dermatoses.
    • Sirop de douce-amère.
    • La douce-amère est une plante toxique, surtout par ses fruits. [3]
    • Passons maintenant aux maladies dans lesquelles il y a un peu plus de certitude ou de probabilité d’action de la part de la douce-amère. — (Revue de thérapeutique medico-chirurgicale - Volume 2, 1854)
    • Lalie qui se lassait vite du même plaisir se tenait près du barrage, sur le bord de l’étang. Elle avait commencé par lancer des pierres dans l’eau ; maintenant, n’en trouvant plus, elle jetait des baies de douce-amère. — (Ernest Pérochon, Nêne, 1920)
    • Il s'y entretenait familièrement de l'état du ciel, du produit des jardins et du vin des dernières vendanges, avec les habitants venus à sa rencontre, cependant que, laissé en liberté, son âne broutait, sur le bord du chemin, la gentiane bleue et la tige sucrée de la douce-amère. — (Henri Bosco, L’Âne Culotte, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUCE-AMÈRE. n. f.
T. de Botanique. Espèce de solanum à tige grimpante, qui était employée en médecine dans certaines affections de la peau. Sirop de douce-amère.

Littré (1872-1877)

DOUCE-AMÈRE (dou-sa-mê-r') s. f.
  • Sous-arbrisseau du genre morelle (solanum dulcamara, L.), dont les tiges, d'une saveur un peu amère, laissent un arrière-goût sucré, et qui est employé dans certaines affections de la peau.

    Au plur. Des douces-amères, qu'on prononce comme au singulier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « douce-amère »

Doux, amer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir doux-amer. À cause du goût de sa tige.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « douce-amère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
douce-amère dusamɛr
douces-amères dusœsamɛr

Évolution historique de l’usage du mot « douce-amère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « douce-amère »

  • Sansuke Yamada réussit là un tour de force : d’un panorama de ruines il tire au fond l’essentiel, la dimension baroque. Personnages picaresques, tendre exhibition des imperfections, habile mélange du burlesque et du tragique ou surgissement soudain d’une violence toujours à l’arrière-plan d’une action en apparence légère et joviale : tout cela concourt à l’élaboration d’une fresque douce-amère d’une remarquable justesse, où le rire occupe toutefois toute sa place. Si la béance laissée par la guerre (et la défaite) hante littéralement chacun des personnages croisés, c’est bien du côté des (sur)vivants, et non des morts que se situe le point d’ancrage du récit. À l’école du désenchantement il s’agit de substituer le réapprentissage de l’engouement et cela passe par les combines montées, les cuites épongées ou encore les corps éprouvés. L’édition de la série – finie au Japon en sept volumes – par Casterman offre en outre au lecteur une immersion idéale grâce à une traduction de grande qualité où le parler, haut en couleurs, des protagonistes anime constamment leurs aventures. , Sengo 14e Prix Asie ACBD

Images d'illustration du mot « douce-amère »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « douce-amère »

Langue Traduction
Anglais bittersweet
Espagnol agridulce
Italien agrodolce
Allemand bittersüß
Chinois 苦乐参半
Arabe حلو ومر
Portugais agridoce
Russe горьковато-сладкий
Japonais ほろ苦い
Basque gazi-gozoa
Corse dolce
Source : Google Translate API

Douce-amère

Retour au sommaire ➦

Partager